alexametrics
lundi 28 novembre 2022
Heure de Tunis : 23:49
Dernières news
Hatem Mziou et André Parant discutent de la question des visas pour les avocats
06/10/2022 | 20:35
1 min
Hatem Mziou et André Parant discutent de la question des visas pour les avocats

 

Le bâtonnier Hatem Mziou a reçu, hier mercredi 5 octobre 2022, l’ambassadeur de France à Tunis, André Parant, à son bureau à l’ordre des avocats.

Cette rencontre a été une occasion pour discuter du rôle de l’ambassade dans la consolidation et l’appui des moyens de coopération entre le barreau en Tunisie et le barreau en France.

 

Il a, également, été question du rôle des avocats dans la défense des droits et l’assistance juridique ainsi que de l’importance de faciliter leur déplacement.

 

Dans ce contexte, les deux parties ont abordé la question de la facilitation des mesures d’octroi des visas Schengen long séjour pour les avocats afin qu’ils puissent accomplir leurs missions, leurs stages et leurs conférences, tout en examinant la possibilité de renouveler les anciens accords consulaires établis avec la France.

 

S.H

06/10/2022 | 20:35
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
BEN BRAHIM Fayçal
Visa
a posté le 07-10-2022 à 21:40
Monsieur l'ambassadeur,
Comment pourriez-vous expliquer me refuser le visa pour aller soutenir ma thèse de doctorat à l'UCA le 14 décembre prochain ? C'est la honte cher monsieur ! Sachant que je suis directeur au ministère de l'emploi et de la formation professionnelle, j'ai visité plusieurs fois la France et j'avais un visa de 4 ans qui vient d'expirer en 2021!
Merci
Abidi
Avocat
a posté le 07-10-2022 à 17:29
Vous parlez du fruit '?'? j'espère, parce que les de ce métier ne défendent que leur propre intérêt
Agatacriztiz
Qu'est-ce qu'ils veulent au juste
a posté le 07-10-2022 à 09:30
Si il y a des lacunes dans les conventions d'assistance juridique des ressortissants tunisiens en France, c'est au Ministère de la justice, avec les représentants de l'ordre des avocats, de présenter un projet d'amendements à la France, via son ambassadeur.
Si les avocats veulent approfondir leur expérience en matière de justice internationale, c'est au travers des instances européennes qu'ils peuvent le faire, il y a, je crois, des dispositions de Bruxelles dans ce sens et même des bourses spécifiques accordées aux candidats.
Si c'est des visas de courte durée pour faire la bringue et se saouler la gueule à Paris ou à Marseille, ils y a de très bons établissements qui offrent d'excellentes prestations en la matière dans le pays.
G D ID
Avocat ou pas
a posté le 07-10-2022 à 05:45
6000 dîners d'allocation touristique soit 1850 '?'.Que peut on faire avec ce montant à Paris et les avocats veulent des visas long séjour.