alexametrics
lundi 04 mars 2024
Heure de Tunis : 10:36
Dernières news
Hafedh Caïd Essebsi appelle à un remaniement ministériel
29/06/2017 | 14:39
1 min
Hafedh Caïd Essebsi appelle à un remaniement ministériel

Le directeur exécutif de Nidaa Tounes, Hafedh Caïd Essebsi, a estimé, dans un post publié ce jeudi 29 juin 2017, sur les réseaux sociaux, qu’il est aujourd’hui « indispensable de remanier le gouvernement en profondeur, voire de le restructurer ».

Il a expliqué que des parties ont usé de l’épouvantail d’une prétendue tyrannie Nidaïste pour affaiblir le poids de Nidaa dans le gouvernement. « Il n’y a qu’à voir le nombre de conseillers et de membres du gouvernements qui ne font pas partie de Nidaa Tounes pour comprendre qu’un tel argument est fallacieux » a souligné Hafedh Caïd Essebsi.

« Cela a même créé un sentiment de privation politique chez certains de nos cadres » a ajouté le directeur de Nidaa Tounes, précisant que le remaniement permettrait une plus grande efficacité, plus de cohérence dans le travail gouvernemental et répondrait au choix des Tunisiens, qui ont élu Nidaa Tounes au pouvoir en  octobre 2014.

 

M.B.Z

 

29/06/2017 | 14:39
1 min
Suivez-nous

Commentaires (43)

Commenter

takilas
| 30-06-2017 14:33
Il y va trop de médiocrité et de laisser aller, essentiellement à l'emploi et formation professionnelle, à l'industrie et à l'équipement, sans parler de deux secrétariats dont celle de la jeune dame, qui n'est là apparemment que pour la figuration et de jouer le rôle de cheftaine de chantier (cabrane chef).
Il y en a assez de perdre le temps et de se soumettrait banditisme tant des syndicats des nullards, que de l'UGTT des clowns, et que ces derniers arrêtent de se comparer à Farhat Hached et de Ahmed Tlili et de les utiliser comme fonds de commerce ; quoique plusieurs autres éminents syndicalistes ont existé, qu'ils ne connaissent pas ou qu'ils ne veulent pas volontairement nommer.

Lemak
| 30-06-2017 13:37
La peur au ventre monsieur fils a senti le danger de voir la lutte contre la corruption toucher de plein fouet la maison, plutôt la cabane, NIDA. Ceci dit ce n'est pas lui qui écrit c son scribe l'inénarrable Borhen Bsaies.

ben
| 30-06-2017 13:18
Dans mon précédent message j'ai parlé de racaille et d'opportunistes, je voudrais nuancer mon propos, je vise la clique de HCE, mais pas les députés de Nida ni les coordinateurs régionaux qui lui tiennent tête paraît-il. Quand est-ce que ces deux groupes vont entrer en action pour virer cette racaille, avec à leur tête HCE??? Difficile mais pas impossible, malgré le soutien indéfectible d'Ennahda à HCE.

ben
| 30-06-2017 13:04
Où bien BCE va peser de tout son poids pour soutenir Y Chahed contre les opportunistes et la racaille de Nida (désolé mais il faut appeler un chat par son nom) ou bien il va prendre, comme il l'a fait jusque là le parti de son fils...Ce dernier choix qui risque de l'enfoncer définitivement, peut être aura-t-il un sursaut de lucidité, lui permettant de sauver ce qui reste d'une image largement ternie??? J'en doute FORT mais j'espère me tromper...

pit
| 30-06-2017 12:55
Nous, peuple tunisien, appelons nos gouvernants à arrêter de gérer la Tunisie comme une entreprise familiale...de père en fils. Et te prions de bien vouloir démissionner de ton poste avant d'en être chassé à coups de pied au cul par la volonté du peuple! Tahia Tounes

sassi
| 30-06-2017 11:30
depuis quant ce mec ose-t-il ouvrir sa bouche pour dire des conneries
mr l'escargot il fait chaud pour toi maintenant vaut mieux se tenir à l'abri dans les bras de ton papas

Elbarmeki
| 30-06-2017 10:58
Malheureusement le ridicule ne tue pas encore. L'ignorance peut tuer, encore faut il en être conscient.La myopie rend aveugle. Une mauvaise année passera finalement, mais le ridicule et la sottise, entretemps,font des malheurs!

Omar
| 30-06-2017 10:54
On a voté Nida quand il y avait des personnes valables mais rassure-toi on ne voterait pas ton Nida et surtout on ne voterait pas pour toi. Tu es un rien de rien qui est en train de nuire au pays et tu ne dois ta survie que grâce à certains opportunistes.

Bernard Henri Levy
| 30-06-2017 10:04
La plaie des pays sous développés c'est la non pratique de la règle précieuse qui est à l'origine de la prospérité des pays tels que la Malaisie, Singapour, Corée et les autres pays asiatiques : The Right Man at The Right Place. La place de ce Mec est derrière un comptoir pour vendre des boissons alcoolisées et pour pour diriger un pays.

bahbouh
| 30-06-2017 10:01
Toute tentative de qui que ce soit pour ecarter Youssef Chahed sera comprise comme un putch et un coup a la lutte anti corruption et une maniere de proteger les maffieux, les corrompus.
La Tunisie ne s en relevera pas