alexametrics
mardi 19 octobre 2021
Heure de Tunis : 13:02
Tribunes
Ghannouchi : un Cheikh mauvais perdant
29/08/2021 | 19:42
4 min
Ghannouchi : un Cheikh mauvais perdant

 

Par Moncef Kamoun*

 

Il faut savoir encore sourire quand le meilleur s'est retiré et qu'il ne reste que le pire dans une vie bête à pleurer, il faut savoir, coûte que coûte garder toute sa dignité et malgré ce qu'il nous en coûte s'en aller sans se retourner, face au destin qui nous désarme
et devant le bonheur perdu, Il faut savoir cacher ses larmes, Il faut savoir quitter la table sans s'accrocher l'air pitoyable mais partir sans faire de bruit, Il faut savoir cacher sa peine Sous le masque de tous les jours et retenir les cris de haine, Il faut savoir rester de glace et taire un cœur qui meurt déjà, Il faut savoir garder la face mais moi, je ne peux pas Il faut savoir mais moi Je ne sais pas

 Charles Aznavour

Cheikh Rached Ghannouchi a été l’opposant de premier plan sous les présidents Bourguiba et Ben Ali, au départ il a été rejoint par quelques douzaine puis quelque centaines de fidèles, mais toujours loin des milliers de personnes qui l’avaient accueilli lors de son retour de Londres le 30 janvier à la faveur de la révolution qui chasse Ben Ali le 14 du même mois après 20 ans d’exil en 2011.

L'islamisme au pouvoir

Depuis la date de leur accession au pouvoir les partis islamistes dans le monde ont non seulement accentué l’anarchie mais aussi favorisé l’émergence du terrorisme, ils ont même mis en péril la cohésion des nations et ce par leur aveuglement idéologique et par leur amateurisme.

Les leaders islamistes ont ainsi raté une occasion inespérée pour eux de démontrer leur aptitude à gouverner sans tomber dans le fanatisme le plus primaire. Aujourd’hui, le bilan catastrophique de la gestion chaotique des années de pouvoir justifie les lourdes accusations dont les Nahdhaouis se trouvent accablés.

Cette mouvance des Frères musulmans a échoué à réaliser ses promesses utopiques pas uniquement en Tunisie mais dans le monde entier. En effet, ils ont été soit neutralisés soit comme chez nous en faillite.
En Egypte, les Frères musulmans ont gouverné le pays de manière désastreuse avant d’être renversés par un coup d’état militaire. En Irak, en Syrie et au Yémen, les forces islamistes ont joué un rôle marginal dans la promotion de la démocratie et ont dû s’effacer derrière la lutte contre l’extrémisme violent. Au Soudan, les islamistes ont été renversés par l’armée après 30 ans de pouvoir absolu. Au Maroc, en Jordanie et au Koweït, les partis islamistes légaux ont connu quelques succès électoraux, mais vu que dans ces pays les parlements sont soumis, ce qui les transforme en forces politiques inoffensives s’agitant à l’ombre de puissantes monarchies, lesquelles exercent toujours un pouvoir absolu.

Chez nous, ce parti qui n’a aucune expérience dans la gestion d’un pays il s’est occupé de développer ses relations avec les pays à caractère islamiste, la Turquie en premier lieu et le Qatar en second.

La meilleure dernière preuve c’était les deux projets de loi qui auraient dû, être votés le 29 et 30 avril 2020 sans polémique par l’Assemblée des représentants, ces accords bilatéraux d’investissement et des conventions autorisant des structures étrangères à s’installer en Tunisie, l’ARP en a ratifiés des dizaines. Sans compter sur l’identité des partenaires  ces textes portaient gravement

atteinte à la souveraineté nationale, ils permettraient aux investisseurs Turcs et à la QFD de transférer des fonds sans restriction.

Le peuple tunisien ne veut plus d’Ennahdha.

Les réseaux sociaux à leur tour, s’emballent contre les «Frères musulmans», dénonçant leurs «sombres et hypocrites projets» .

Un coup de maître ou un coup d’Etat

Depuis la décision du président de la République de geler le Parlement et prendre en charge le pouvoir exécutif jusqu’à une date ultérieure, les Nahdhaouis

refusent totalement le changement provoqué et le qualifient d’un coup d’Etat contre la constitution et les institutions, Ils sont inconsolables.

Il est vrai que Rached Ghannouchi a été qualifié de « mauvais perdant » après le 25 juillet, on a dit de lui entre autres, un président de parti qui ne respecte rien, qui avance sans la moindre preuve et qu’il vivait dans un « monde parallèle » et même qu’il était un « exemple de narcissisme ».

Il est aujourd’hui incontestable que l’expérience du parti de Ghannouchi à la tête de l’Etat a été une vraie catastrophe pour le pays. Rached Ghannouchi prend mal très mal. 

Aujourd’hui, dix ans après la révolution, seuls ces faux politiques opportunistes et les résidus de l’ancien régime ont adhéré à son mouvement. C’est grâce à eux, le mouvement qui se veut islamiste a pu s’installer en tant que force politique incontournable sur la scène politique.

Ce groupe de responsables politiques n’ayant plus de place sur la scène, les pseudo-défenseurs de la religion ne sont que des rapaces dont le seul objectif est de se remplir les poches.

Comme tous les mauvais perdants allergiques à cette sensation, le Cheikh refuse d’assumer la responsabilité d’une défaite c’est exactement ce qu’est en train de faire en qualifiant d’illégale la procédure présidentielle.

En plus un mauvais perdant ne peut jamais être  responsable, parce qu’il faut savoir quitter la table mais vous vous ne le savez pas.
Qui aurait imaginé un jour que la Tunisie allait en arriver là ?

*M.K Architecte

29/08/2021 | 19:42
4 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Abel Chater
Mon défunt frère était architecte. Je vous jure qu'il n'y a pas plus hypocrites et plus profiteurs comme les architectes de la Tunisie.
a posté le 30-08-2021 à 21:54
Au lieu de s'occuper de ses vols et de ses tricheries des plans urbains sur Internet, pour ne faire que leur changer les mesures, ce comique M.K Architecte, vient se ridiculiser par sa question débile, s'il s'agissait de: "un coup de maître ou un coup d'Etat", ayant omis l'essentiel dans toute cette affaire du 25 juillet dernier, qui réside dans le pacifisme religieux de ceux d'Ennahdha, dont on ne voit que de l'auto-culpabilisation et de la reconnaissance de ses fautes, laissant le chemin libre, jusqu'au soutien inconditionnel à ce que fait le président Kaïs Saïed, de lutte contre la corruption, contre le vol des biens de l'Etat, contre la criminalité des spéculateurs et contre la mauvaise gestion des Institutions étatiques.
La lucidité n'est pas donnée aux malhonnêtes de culture, d'éducation et de caractère.
Vive la Tunisie.
J.trad
( fala tahinou wa antom ala3lawna)
a posté le 30-08-2021 à 14:56
Cette éloge pour les mouslimin. Vient du Créateur ,Allah la puissance absolue, alors dites ce qui satisfait votre jalousie , votre rancune contre les Islamistes ,ni Karl MArx ,ni ceux qui ont fait la chasse au sorcières , les deux confondues ,les puissances du mal ,ceux qui ont souillé l'intelligence humaine par les armes a destruction massives ,les forces du mal ,y compris leurs performances industrielles ,toutes les grandeurs , s'avèrent finir dans l'échec ,les horizons se ferment le miracle de l'intelligence et de la production finissent dans l'effondrement .
J.trad
Je ne lâche pas prise ,mais je précise ,que la polémique agassante s'impose
a posté le 30-08-2021 à 14:29
Il y conflit ,bourre de paradoxes ,de drôles de confusions par exemple ,le qualificatif Islam politique ,c'est une expression qui n'a pas de sens ,le texte sacré est de bout en bout politique ,morale gestion finances éducation, menaces Divines ,promesses,l'éternel tient le réel par la main ,l'espoir côtoie le désespoir le croyant le profane ,le bien le mal ,Dieu est la générosité sans limites la clémence ,ses bénédictions couvrent même les profanes ,Dieu dit à ceux qui ont trouvé le droit chemin qu'il les teste par des malheurs pour évaluer le degré de patience en eux ,il leur promet de vastes récompenses dans la vie éternelle ..l'Islam parle d'argent ,il fixe des codes ,des directions ,des fiscs (Zaket) des dons des charités Dieu nous pinforme qu'il a insufflé à l'abeille de nous fabriquer (miel guérisseur) Dieu nous côtoie ,nous protège ,nous conseillé même dans le sommeil ,il nous prévient ,il nous aide ,il nous donne et aime bien nous voir donner aider ,aimer nos prochains , l'Islam est extraordinaire ,l'expression politique n'a pas de sens ,l'Islam il faut le considérer bénédiction (wa amma bi ni3mati rabbika fa haddith),l'Islam est incontournable ,celui qui s'en écarte devient aveugle ,sourd ,idiot ,pauvre même couvert de billets de devises ,l'Islam c'est beaucoup plus vaste que "politique".
adel
SVP
a posté le 30-08-2021 à 13:46
remplacer Cheikh par diable.
Ennaj
Ghann mauvais
a posté le 30-08-2021 à 13:00
El jahl msybê et c'est obscurantistes commerçant d'islam n'ont ni foi ni loi, obtus, chauvins, assoiffés de pouvoir et de fric et de sport sous la ceinture.... Des obsédés en tout sauf en gestions de tous genres
Sedan
yet another zammourised mosquito .....
a posté le à 13:57
better switch to english ....
Sedan
@ MK .... un architecte sans fondations ....
a posté le 30-08-2021 à 12:03
j'ai rencontré des laquais de la France zammourisée, mais pas comme toi.

1. "islamisme au pouvoir"
tu parles de l'islamisme zammourisé, inventé en France pour éviter le blasphème ? pffffff ....
Nahdha n'a pas imposé la Sharia, pas mème à ses membres !!! tu appelles çà parti islamiste
pwahahahaha ....
le christianisme au pouvoir, oui:
mais çà , ton islamophobie , t'as rendu aveugle, tu ne le vois pas.
la preuve: le dimanche , les vacances de Noel, Paques ... c'est islamisme ou christianisme
demande à ton idole bourguiba, qui copie sa "omm hanoun" la France comme mouton écervelé, et qui de retour le traite de RATON = far emmassakh !!!

2. le pays est moslim ( j'aime pas le mot musulman) et le restera. tant pis pour toi et ton zammmour !!
il y a forcément de la religion en politique. j'ai cité Noel, Paques , 1 er janvier= circoncision du Christ. le plus grave: qd tu l'appliques en pays musulman !!! on frole le ridicule.
c'est la naissance du Prophète MHMD, pas celle du christ, ou de Moshé , qu'on doit célèbrer.
c'est le vendredi pas le dimanche !!!

3. le probléme ce n'est pas islam. le problème: la France et son système educatif, administratif inadapté au pays, sa langue et son heaurtheaugraaaaphe , sa polytechnique et son uniforme de l'armée française.
un DESASTRE depuis 1956.
Thailand et Turquie, jamais colonisés, s'en sortent mieux.
la Turquie, grace à Erdogan, sans renier sa religion, est passée de 76 ème à membre G20.
Erdogan qui est turcophone , sait réciter le Qur'an :

https://www.youtube.com/watch?v=Gxc2UmUjPdw

à l'inverse, ton idole le diktatour , Qayselabidine ben Syaed, cite un passage du Qur'an ... qui n'existe pas !!!!! la risée du monde entier ...
https://www.youtube.com/watch?v=1R8XjVLKlX4

5. enfin, je ne sais où t'as fait tes études d'architecte. chez le professeur Zammmmourrrr en isra-HELL, je suppose
pwahahahaha ...
GROW UP !!!





momo
le maboul
a posté le à 15:01
tu es un grand malade !!
cavaliero
à Sedan
a posté le à 12:34
tu dis n'importe quoi le christianisme ne s'est jamais proclamé un parti politique
noël ou autre chose c'est normal un phénomène social que tu confond avec position politique excuse tu es aveugle ou tu veux pas voir la réalité de ce parti Ennahdha voleur et criminel
Sedan
le Christ chef politique .....
a posté le à 13:48
l'islam non plus. c'est une religion pas un parti politique.
25/12 = naissance du Chist. né juif, il sera circoncis selon la Torah, le 1/1 .
ce n'est pas social. c'est BIBLIQUE, religion.
go back to school.
cavaliero
t'as encore rien compris
a posté le à 17:33
ce que fait ennahdha c'est de la politique ou de la propagande religieuse des frères musulmans?
Khamassi
Réponse à l'analyse erronée de M.K
a posté le 30-08-2021 à 11:31
Le fait que la doctrine des frères musulmans a réussi en Indonésie, Malaisie, Turky est au Qatar fait ecrouler l'echafaudage de toute votre Analyse non objective
Mon.
Comment
a posté le 30-08-2021 à 11:04
Mr N.B., qui y- a- t'il d'intéressant et de nouveau dans cet article pour qu'il occupe une si bonne place dans votre journal?
Sensei
Tunisien avant tou?
a posté le 30-08-2021 à 10:17
Trop de haine aveugle, quitte a faire l amalgame entre les islamistes corrompus et incompetents tunisiens tout comme leur compatriotes pseudo modernistes , avec les islamistes turcs, malaisiens etc, qui eux, ont reussi a faire de leur pays des puissances economiques respectes. Peut etre que
c est plutot le fait qu il est avant tout un tunisien plutot qu islamiste qui explique les derives de Ghannouchi et sa chute.? Peut etre que le mal est plutot tunisien qu islamiste ou moderniste?
Sedan
bien dit ....................
a posté le à 12:07
la France zammourisée les a rendu aveugles, islamophobes, nourris de la haine à outrance.
on rappelle que la Turquie , sans renier islam, est passée de 76 ème à membre G20.
elle xporte dans 170 pays.
sans pétrole ni ressources, son PIB approche la Russie !!
Bourguibiste nationaliste
@ Monsieur M. Kamoun
a posté le 30-08-2021 à 08:55
Permettez-moi de vous dire que dans la crise profonde que la Tunisie traverse, ce n'est pas une question de « perdants » et de « gagnants » et donc ce n'est pas un jeu. La crise actuelle oppose le président de la République et une large majorité des Tunisiens aux Khwanjias à tous les opportunistes que ce soit dans le domaine politique ou économique. C'est donc une crise profonde.
Khriji et les Khwanjias sont coupables d'avoir perverti la vie sociale et politique, d'avoir mis en place un régime politique et qui a rendu la Tunisie ingouvernable. Ils sont coupables de détournements de fonds publics et privés et d'enrichissement illégal. Ils sont également coupables d'avoir trahi le pays en s'alliant à des pays hostiles aux intérêts de la Tunisie.
Le chef des Khwanjias, le président du soi-disant « parti » nahda est le premier responsable de tous ces actes criminels et doit être poursuivi. Il ne s'agit donc pas d'être un bon perdant, comme vous le lui conseillez. C'est un criminel et il doit être poursuivi pour mauvaise gestion de la présidence du parlement et pour avoir mis en danger, par son comportement, l'Etat et ses institutions. On peut même se demander s'il n'a pas contribué à mobiliser les islamistes en Libye en vue de renverser l'ordre établi et les autorités légitimes en Tunisie ?
Sedan
islam bashing .... no pasaran ......
a posté le à 12:11
ton islamophobe t'as rendu aveugle.
il a y a des crises poiltiques partout: italie , belgique ...
belgique sans gouvernement pendant un an, mais le Roi n'a pas fermé le parlement pour devenir dictateur.
GROW UP !!!
retraité
il est mauvais perdant et il doit s'en aller
a posté le 30-08-2021 à 07:50
le chef des islamistes en Tunisie a échoué pendant 10 ans dans la gestion du pays qui traverse la pire crise économique sociale sanitaire financière sociétale sécuritaire la plus grave de son histoire le peuple n'en veut plus de lui et de son organisation politique s ' il a un grain d'honneur il doit partir sur les pointes des pieds et laisser son parti entre les mains des jeunes modernes qui aiment bien leurs compatriotes et leur pays et qu'il aille à Londres jouir de ses millions de dollars et d'euros qui les a ramassés dans 20 ans ans d'exil doré sinon il sera jugé ainsi que ses collaborateurs du mal qu'ils ont fait au pays et à sa population , au moins ses premiers camarades historiques feu Gobantini et Mourou se sont retirés à leur manière le premier s'est retiré tôt car il ne veut pas d'islam politique et le second il a toujours un pied à l'intérieur et un pied à l'extérieur il coule actuellement une retraite heureuse chez lui avec sa famille au moins il a brillé dans sa gestion au sein de la première ARP comme vice président et président intérimaire mais la présidence du chef d'ennahdha est catastrophique on a vu autant de haines et de violences entre ses membres et d'intrigues de son président qui a vendu son propre pays aux turcs et aux qataris .
Sedan
accusations islamophobes .................
a posté le à 12:15
...."qu'il aille à Londres jouir de ses millions de dollars et d'euros qui les a ramassés dans 20 ans ans d'exil doré "
amassé durant 20 ans d'exil, donc il n'a rien volé au pays !!!
L exilé
Ghanouchi est fini, pas l islamisme
a posté le 29-08-2021 à 21:25
Je ne comorends pad pourquoi on continue à lui accorder un titre qui ne le sied pas. Il n en a pas la formation formelle. Il n en as pas les attributs moraux. Loin de là. C est la toute la supercherie qui l a amené au pouvoir en soudoyant un peuple dont une bonne frange a donné la preuve de son inculture, de sa disposition à être manipulée à volonté et son opportunisme légendaire. Tout le problème réside là. On n est pas à l abri de les revoir sous d autres étiquettes et appellations. La société, notamment dans les quartiers pauvres et en milieu rural est gangrenée par le fanatisme religieux le plus obscur et le plus radical, un phénomène où les femmes jouent le rôle de caids et de predicatrices. Ghanouchi est terminé, pas l islamisme. Toute une pédagogie et nouvelle culture citoyenne, laique, éclairée et démocratique est à mettre en place de l ecole, aux medias et dans l espace public.
Mêmepaspeur
Les mauvais perdants ne manquent pas d'air
a posté le 29-08-2021 à 20:22
"un Cheikh mauvais perdant"

Les perdants se comptent par milliers. . . ici ou là, de tout bord, de tout poil et de toutes les obédiences. . .
Même sur BN on en compte une belle brochette(*), spécialisée en éructations diverses et variées et surtout avariées. . .
Leur passe-temps favori est de marquer à la culotte le Président, interpréter et surinterpréter ses faits et gestes, et surtout en médire du soir au matin, jours fériés compris !
Et le plus souvent dans un langage abscons sinon dans un charabia qui vous fout la honte, à croire que l'école de Bourguiba n'a vomi qu'une majorité d'analphabètes bêtes à manger du foin. . .tsoin-tsoin !
MPP.
(*) Pas besoin de les nommer, ils sauront se reconnaître d'eux-mêmes !