alexametrics
lundi 30 janvier 2023
Heure de Tunis : 02:04
Dernières news
En vidéo - Rached Ghannouchi laissé en liberté
10/11/2022 | 23:38
3 min
En vidéo - Rached Ghannouchi laissé en liberté

 

Le dirigeant nahdhaoui, Rafik Abdessalem a annoncé tard dans la soirée du jeudi 10 novembre 2022 que le chef du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, avait été laissé en liberté par le juge d’instruction à la suite de son audition en tant que suspect dans l’affaire Instalingo. Le juge d’instruction a, également, décidé l’interdiction de voyage pour le chef du mouvement. 

 

« Libération de Ghannouchi alors que Kaïs Saïed est resté prisonnier des murs de son palais, rongé par sa haine aveugle et détruit par son isolement à cause de sa mauvaise foi », indique Rafik Abdessalem, gendre de Rached Ghannouchi en commentant la décision du juge d’instruction près le Tribunal de première instance de Sousse.

 

A sa sortie de l’audience, le chef d’Ennahdha, Rached Ghannouchi a assuré que le juge d’instruction n’avait retenu aucune charge contre lui, soulignant que le dossier de l’affaire était vide et qu’il était plutôt orienté contre tout le mouvement. « Il n’y avait aucun élément de preuve justifiant les poursuites. Le juge m’avait posé des questions à propos de mes relations avec des personnes que je ne connaissais pas. Etant un juge intègre, aucune charge n’avait été retenue contre moi et je suis remis en liberté. Nous vivons aujourd’hui des pratiques qui nous rappellent celles déjà vécues à l’ère Bourguiba et Ben Ali. Cela dit, les jours de la dictature sont désormais comptés ».
 
 
 
 
 

 

 

Rached Ghannouchi a comparu, en tant que suspect, devant le juge d’instruction près le Tribunal de première instance de Sousse dans le cadre de l’affaire Instalingo dont les suspects sont accusés d’attentat ayant pour but de changer la forme du gouvernement, d’inciter les gens à s’armer les uns contre les autres, à provoquer le désordre, le meurtre et le pillage sur le territoire tunisien, conformément aux articles 67, 68 et 72 du Code pénal.

 

Cette affaire a éclaté en septembre 2021 quand sept personnes employées par une société de production située à Kalâa El Kobra dans le gouvernorat de Sousse ont été arrêtées sur fond de suspicions d’atteinte à la sûreté de l’Etat. Six des prévenus avaient été placés en détention préventive, sur ordre du Parquet, puis ont été auditionnés et relâchés par le juge d’instruction. Trois autres suspects se trouvant à l’étranger ont, eux, été placés sur la liste des personnes recherchées. 

 

 

S.H

10/11/2022 | 23:38
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Soyons sérieux
Mr Ghannouchi..
a posté le 11-11-2022 à 22:20
Si votre dossier d'inculpation est vraiment vide, pourquoi le juge d'instruction a décidé de vous priver de voyage à l'étranger Quelque soit votre cinéma et vos acrobaties, la justice et le peuple tunisien ne vous lâcheront pas cette fois-ci. Par votre incapacité de gérer les affaires de l'état, vous avez détruit la Tunisie, appauvri son peuple et brisé l'avenir de nos enfants. Bref, ce procès, qui vous guette à côté des autres procès également en cours, vient juste de commencer et TOUS les intervenants dans vos procès judiciaires ont encore du pain sur la planche. Wait and see !
Ancien '?lu de la république française
Attention attention la révolution de la famine n'est pas exclue
a posté le 11-11-2022 à 20:02
Je m'adresse au peuple tunisien actuellement je suis en Tunisie depuis le 29 septembre 2022 , mes chers -ères compatriotes je vous demande encore un peu de patience la vérité remonte toujours à la surface, la majorité du peuple tunisien disait les responsables de la situation actuelle où se trouve la Tunisie se sont les islamistes et les traîtres du peuple tunisien , j'ai quelques informations sur les syndicalistes tunisiens et tunisiennes, je demande à Mr taboubi, il faut dire au peuple tunisien combien vous touchez par mois, Mr taboubi pouvez-vous dire au peuple tunisien votre fils, il exerce où exactement ( il travaille où ainsi que son salaire et le votre aussi ) Mr taboubi edahrou taouil et la vérité ne va pas tarder à éclater, mon message à tous les responsables de la situation actuelle attention attention la marmite ne va pas tarder à cramée ( la révolution de la famine n'est pas exclue, depuis longtemps je disais cela, il faut mieux prévenir que guérir chacun et chacune assumera sa responsabilité le mensonge ne sert à rien et la vérité est une qualité, je n'oublierais jamais d'où je viens, je suis assil iRRiF ahlou erroujoula ahlou ELWATTANiA ahlou elkaram
Un citoyen
Un petit tour et puis s'en va !
a posté le 11-11-2022 à 18:54
On connaît la musique chaque fois qu'un membre de la secte et a fortiori leur Gourou maudit est convoqué par la justice '?'
Abel Chater
Il n'y a pas plus aimé et plus respecté en Tunisie et à l'étranger, comme cette icône de l'honnêteté et du pacifisme politico-religieux, comme Rached Ghannouchi. Ce n'est pas cette guerre mondiale de mouches électroniques, que nous mènent les lobbies médiatiques judaïques contre les Arabes et les Musulmans, qui va piéger les Tunisiens ni la Justice tunisienne.
a posté le 11-11-2022 à 16:24
J'invite les sincères de bonne foi, à ne pas tomber dans le piège de ces Sataniques ennemis de l'Islam, qui usurpent de faux pseudonymes tunisiens par la même méthode qu'ils développent partout ailleurs. Ils doivent jeter un coup d'oeil sur cette même méthode de leur sale guerre mondiale, que nous mènent les lobbies médiatiques judaïques par leurs Télé, radio, internet, presse écrite et presse électronique, même ici en Allemagne et partout ailleurs, avec la France comme leur principale succursale des Lévy en Europe. Ils vont constater d'eux-mêmes, que toutes les injustices qu'ils commettent et qu'ils encouragent contre Ennahdha, Al-Karama, Rached Ghannouchi, Seifeddine Makhlouf et tous ceux qui se rapportent de près ou de loin à l'Islam, ne sont que des copies-conformes de ce qu'ils font de mal et de satanisme avec tous ceux qui se reconnaissent musulmans, partout dans le monde même arabe et musulman, surtout en Egypte, en Turquie, en Iran, au Pakistan, en Chine, en Inde, à Myanmar, jusqu'à dernièrement même contre la tenue de la Coupe du monde de football au Qatar.
Tout être humain possédant un minimum d'intelligence et de facultés mentales, pourrait leur identifier leurs faux pseudonymes à travers la subjectivité comportementale de leur langage. Un langage en contradiction totale avec la réalité qu'on vit tous, en Tunisie comme partout où on va sur ce globe terrestre.
A titre d'exemple, quel Tunisien aurait jamais vu un «islamiste» de toute sa vie, même dans les Mosquées?
Jamais, jamais et mille fois jamais. S'il y a ceux qui pensent pouvoir reconnaître les «islamistes» par la barbe, par le Kamis ou par le burqa, donc pourquoi ils appellent ceux d'Ennahdha et d'Al-Karama des «islamistes», bien qu'ils portent des costumes et des cravates, comme ceux que le Saffah Sissi d'Egypte les massacre et les emprisonne, afin que le peuple égyptien ne les élise pas de nouveau?
Regardez ce qu'ils font contre la réussite de la Turquie d'Erdogan, contre l'arme nucléaire d'Iran et du Pakistan et contre même la réussite de l'Indonésie et des 200 millions de Musulmans en Inde. Toujours le même scénario, toujours les mêmes sabotages et toujours les mêmes intrigues. Ils encouragent les Hindous à boire l'urine des vaches et à se baigner dans leurs excréments, alors qu'ils incriminent les Musulmans indiens, parce qu'ils se lavent à l'eau courante et qu'ils prient au Créateur Allah le Tout Puissant. Des injustices criantes qui ne pourront jamais perdurer. La guerre des Russes contre l'Ukraine, l'expansion de l'Islam et l'énorme probabilité d'une guerre nucléaire autour de leurs contrées, n'appartiennent pas au hasard. La sentence du Tout Puissant ne pourra encore trop tarder.
Allahou Akbar.
Be zen
Les fascislamistes doivent être éradiqués.
a posté le 11-11-2022 à 15:15
Quand un ignare, un endoctriné et un moins que rien utilise les mots qu'il s'est permis d'utiliser à l'endroit du GRAND BOURGUIBA, je me permets calmement et allégrement de le traiter de fascislamiste.
Dommage que BOURGUIBA n'est pas allé au bout de de ses convictions.
Le pardon et l'humanité ne font pas partie des valeurs de cette HORRIBLE secte.
Be mzammar
Les fascistoides beni sissi émirratés éradicateur.rice.s paumé.e.s et bras cassés doivent être neutralisé.e.s par la justice de la prochaine vague révolutionnaire.
a posté le à 19:54
Quand un.e ignare, un.e endoctriné.e et un.e moins que rien utilise les mots allusifs creux, vagues, de déviation erronée, il est permis calmement et allégrement de le traiter de fascistoïdes complexé.e.s beni sissi émiraté.e.s éradicateur.rice.s paumé.e.s, bras cassés fitoxé.e.s bzz bzz.
Dommage que LA REVOLUTION 2011 DIGNITE ne soit pas allé au bout de de ses convictions en les jugeant définitivement. bzz bzz
Ni le pardon, ni l'humanité, encore moins l'honnêteté intellectuelle ne font pas partie des valeurs de cette HORRIBLE secte de complexé.e.s irrécupérables pour pas mal.

bzz bbz bzz à la ruche ouste !
BOUSS KHOUK
MISKINA HADDA !! ILLI YIHSIB WAHDOU YOUFDHOULOU !
a posté le 11-11-2022 à 15:01
pauvre con ! tu ne le verras jamais ce jour là ; ESSAYES DE FAIRE LA M'?ME CHOSE A TUNIS ou au centre des villes .
Mansour Lahyani
Ben quoi ?! C'était le maximum !
a posté le 11-11-2022 à 14:18
Que pouvait faire un hyper Musulman de plus à son Frère tout aussi Musulman que lui !! Il ne lui a même pas fichu la trouille que vous ou moi, qui ne faisons pas partie de cette confrérie, aurions naturellement éprouvée en pareilles circonstances : c'est que tout était connu à l'avance, les dés étaient très précisément pipés, calibrés avec soin, et la maudit gourou maudit savait bien qu'il ne risquait vraiment pas grand chose, à peine un léger retard de sa prière d'el asr, et retour rapide à la tanière, sous les yeux compatissants des émules, des yeux embués de gratitude envers ce Kaisollah qui ne pouvait pas marquer plus profondément la chair de son acolyte sans encourrir les foudres de la Confrérie !!! Du grand art, chapeau les prestidigitateurs !
Houcine
Un bilan provisoire.
a posté le 11-11-2022 à 13:34
Nous assistons depuis que la donne a changée à un ballet qui prend les allures d'un scénario écrit d'avance.
Des islamistes mis en cause dans des affaires criminelles font l'objet d'investigations.
Or, presque dans tous les cas la même opération se déroule. On crie à l'injustice et on rameute les partisans, les gens qui ont partie liée avec la mouvance, pour mener la contre-offensive ne reculant devant aucun excès, aucune ruse, criant à l'injustice avant que celle-ci ne prononce la moindre sentence, dans le but évident de l'en empêcher puisqu'on déclare sans autre considération le mis en cause innocent.
Procédé en tous points opposé aux règles élémentaires en la matière, logique fallacieuse puisque l'effet devient la cause et le retournement aboutit à orienter l'attention sur tout autre chose que le motif de la poursuite.
L'événement ainsi fabriqué transforme, pervertit les faits faisant du mis en cause une victime et de la justice un instrument de puissance aux mains du pouvoir.
Et comme nos faussaires ne sont pas à une contradiction près, cette justice dont ils font leurs choux gras la "défendant" avec l'insistance de l'intéressé est insultée, niée, outragée afin d'en ternir l'image et y faire naître le soupçon.
Dans ces conditions, confier à un juge d'instruction résidant en un tribunal ordinaire de province la charge de requérir ressemble à une erreur de casting.
Ghannouchi et ses affidés doivent être présentés devant un tribunal spécial, composé de magistrats triés sur le volet à raison de leur expérience, leur capacité d'autonomie, leur courage si l'on a en tête de leur faire rendre des comptes de leurs crimes et forfaits.
C'est si évident que nous avons assez de preuves que cette institution est sous influence de cette mouvance.
Voilà des années que dure cette tragi-comédie.
Il est temps qu'elle cesse si l'on veut rétablir un semblant de paix civile et redonner à cette justice un peu de confiance.
FALLAG
Si mauvais qu'on est déjà bon ?
a posté le 11-11-2022 à 13:18
Juge : "Je vous connais, vous êtes déjà venu cent fois ; vous avez un casier judiciaire, non ?" L'accusé : "Non, Monsieur le juge, vous vous trompez ; je suis le videur de l'Eros-Center" !
souilem
Peut-on parler d'un dossier vide ?
a posté le 11-11-2022 à 10:58
en tout état de cause, le peuple tunisien n'est pas stupide, posez la question à un simple ouvrier ou un pauvre jardinier, il vous dira que Ghannouchi est l'ennemi des tunisiens, c'est lui qui a détruit la Tunisie avec ses amis Al Karama, il suffit de revenir sur les assassinats et sur les vidéos où il parlait de la patience des islamistes pour le saut et que la situation de l'armée n'est pas encore garantie, d'autres témoignages qui remplissaient le dossier de Ghannouchi. Plus de 90% des tunisiens connaissent bien le dossier du criminel sauf la justice. Cela ne fait pas plaisir à la justice incapable de juger ce personnage qui a ses milices. Comment se fait-il que ses milices l'accompagnent jusqu'au palais de justice et se mettent en querelle avec les hommes de sécurité ? Si la police est incapable de les dégager, appelez l'armée et appliquez la loi juste à ces accompagnateurs les milices de la mafia.
Bruno
La vérité
a posté le 11-11-2022 à 10:50
BN ne doit pas être un parti pris dans ce procès, il fallait rapporter le déroulement de l'audience, de quoi est accusé cet islamiste et comment le juge d'instruction a interdit le voyage à cet accusé au lieu de nous parler de n'importe quoi ainsi que de l'incident entre les avocats.
Abir
ks le premier responsable
a posté le 11-11-2022 à 10:38
Ya ks : allah yte3bek kif mè ta3ebtna ! Chaque fois que tu as un événement , tu nous sort ton double pour faire un tour de cirque et rentre chez lui pour un prochain tour! Personne ne pourra me dire que la justice est faible ! ks a tout les fils de ce pays , même la nourriture des animaux comme l'avait dit notre ami Carthage Libre, donc ks est responsable , il fait tout pour blanchir le criminel ganouchi mais la7sab yajma3 comme le disait Maître ABIR MOUSSI! Vous vous rendez compte, tout les crimes qui a fait ce monstre, ti en sort haut les mains ! innocenté!!!
Fares
Le score
a posté le 11-11-2022 à 10:31
Le Président Ghannouchi : 4
Le marabout de Carthage: 0

Vivement le prochain match.

Bhama saffi.
Tunisino
Comment réveiller un imbécile dangereux du coma!
a posté le 11-11-2022 à 09:50
C'est exactement la situation! Le psychopathe fait du populisme pour réveiller du coma un imbécile dangereux. Le psychopathe au service du traitre et vice-versa, c'est naturel puisqu'il s'agit de la même république, la république des traitres et des bêtes!
Ahmed
Dommage, pervers machiavélique, RG profite de la faiblesse de la justice.
a posté le 11-11-2022 à 06:57
Il va mal finir de toute façon.
Un citoyen
Un coup de pub et encore un !
a posté le 11-11-2022 à 02:45
Pour occuper le petit peuple !