alexametrics
lundi 06 décembre 2021
Heure de Tunis : 13:13
Dernières news
Ecole coranique de Regueb : 20 ans de prison à l’encontre de l’un des « enseignants »
19/07/2019 | 10:47
2 min
Ecole coranique de Regueb : 20 ans de prison à l’encontre de l’un des « enseignants »

Le tribunal de première instance de Sidi Bouzid a prononcé, hier, jeudi 18 juillet 2019, une peine de 20 ans de prison à l’encontre de l’un des « enseignants » de l’école coranique de Regueb, reconnu coupable de viol.

Un second « enseignant » attend son jugement dans une même affaire, précise le député Sahbi Ben Fredj dans un post partagé hier sur les réseaux sociaux.

Le tribunal a également ouvert une nouvelle enquête contre l'administration et le propriétaire de l'école concernant le blanchiment de fonds saisis dans les comptes de l’établissement et s’élevant à 2 millions de dinars.

Rappelons que l’affaire de l’école coranique Regueb a été déclenchée en février dernier suite de la diffusion de l’émission « les 4 vérités » de Hamza Balloumi. Un reportage réalisé par l’équipe de l’émission avait montré une école construite au milieu de nulle part, à 6 km du centre-ville de Regueb dans le gouvernorat de Sidi Bouzid. Cette école coranique « mystérieuse et énigmatique », comme la qualifient les habitants de la région, accueille enfants et jeunes adultes et leur offre même un internat. Personne ne peut s’y introduire pour savoir ce qui s'y déroule, ni les conditions dans lesquelles vivent les enfants qui y résident, encore moins les matières et le contenu qu’on leur enseigne.

A la suite de la diffusion de l’émission, les investigations à propos d’une association suspecte ont été confiées à la direction sectorielle pour la prévention sociale et à la direction de la police judiciaire, en collaboration avec l’instance nationale de lutte contre la traite des personnes et le délégué de la protection de l’enfance à Sidi Bouzid.

Le ministère de l’Intérieur a découvert que cette association abrite un groupe de jeunes et d’enfants dans des conditions inappropriées, soulignant qu’ils sont maltraités et victimes d’exploitation économique et ce n’était que la partie émergée de l’iceberg….

 

M.B.Z

19/07/2019 | 10:47
2 min
Suivez-nous

Commentaires (6)

Commenter

Jerpou
| 20-07-2019 05:54
C'est ce qu'on aurait dû faire de tous ces prêtres ***

Citoyen_H
| 19-07-2019 14:46
devrait être non compressible et non assorti de confusion de peine, si il s'avère que l'un des condamnés ait un autre procès au cul!!!!



Justinia
| 19-07-2019 13:26
Vingt ans à l'un des "enseignants" ou plutôt meddeb.
ET LES AUTRES?
La justice nous jette un os pour nous "CALMER".
Oui,et les autres qui ont violé nos enfants innocents?
Et les autres qui?et les autres qui?et les autres qui?
Pas de pardon.

ameur k
| 19-07-2019 12:04
c est vraiment le minimum .il faut eliminer ces vermines de la tunisie..toutes les vermines HALAL....des creches aux ecoles coraniques dites vous..des nids de terrorismes de takhallof ,des malades quoi
il n ya que les ecoles et creches de la REPUBLIQUE..
CE GOUROU de zribi doit passer le reste de sa vie dans l ombre pour que ça serve d exemple

HatemC
| 19-07-2019 11:31
C'est devenu halal le viol depuis 2011, où disons que l'islam des khwenjiya le tolère... '?a faire un malheureux le chatré... Le baron aussi et même observator le troikiste... En Taule La Racaille.. HC

hadou
| 19-07-2019 11:02
il faut accepter de revoir la religion qui est l'islam..il faut revoir et lire autrement le coran...car c'est pas pour rien que tuer,sodomiser,violer,se fait au nom de l'islam........s'il s'avère que l'islam incite à la haine à la violence au déni de l'autre,et bein,c'est le moment de prendre ses distances et surtout, qu'on cesse l'hypocrisie,la langue de bois et le politiquement correcte......bon sang!!!!!!!!