alexametrics
lundi 18 octobre 2021
Heure de Tunis : 05:56
Chroniques
Du patriotisme des insectes
Par Marouen Achouri
13/10/2021 | 16:59
5 min
Du patriotisme des insectes

 

Comme l’avait sous-entendu le président de la République dans son discours lors de l’investiture du nouveau gouvernement le 11 octobre, le Sommet de la francophonie a été reporté à 2022 et sera, si tout va bien, organisé à Djerba.

A l’annonce de cette décision, certains ont essayé de jouer l’entourloupe. De bonne foi pour la plupart, ils ont essayé de tourner cela en victoire de la diplomatie tunisienne – oui il fallait oser la formule- qui a réussi à maintenir l’organisation du sommet en Tunisie. Le ministère des Affaires étrangères y est aussi allé de son petit communiqué pour nous dire que tout le monde est d’accord pour organiser le sommet en Tunisie qui, elle-même, est fin prête à l’accueillir. Toujours selon le communiqué, seulement quelques pays ont souhaité réunir toutes les conditions de réussite du sommet, y compris avoir la certitude que la situation sanitaire mondiale s’améliore. Donc selon notre MAE, le report du Sommet de la francophonie mériterait à peine d’être relevé et n’est dû qu’à ce satané virus qui fait peur à certains membres de l’OIF. L’audace et le peu de respect à son auditoire, nécessaires pour sortir une telle énormité rivaliseraient presque avec ce qu’il avait fallu comme aplomb et inconscience pour déclarer que l’Algérie partagerait ses cargaisons de vaccin avec la Tunisie. On insulte l’intelligence des Tunisiens de manière éhontée.

 

Mais ce sont les fans et les groupies de Kaïs Saïed, président de la République, qui remportent haut la main la palme. Pour eux, le report du Sommet de la francophonie est une victoire éclatante de leur bien aimé Kaïs Saïed. Il a réussi à déjouer tous les plans élaborés par on ne sait qui, et a pu garder l’organisation du sommet en Tunisie grâce à son talent et à son tact. Ils remercient le président d’avoir déjoué les pièges des traitres. Certains voient même en cela une raison pour justifier un changement de la position américaine qu’ils sont les seuls à voir dans les paroles de Ned Price, porte-parole du Département d’Etat américain.

 

Il va sans dire qu’affirmer que le report du Sommet de la francophonie est un camouflet à tous les niveaux pour la Tunisie et pour son président et suffira à exciter le public de plus en plus fanatisé de Kaïs Saïed ainsi que tous les parasites qui gravitent autour de la présidence à l’affut de quelques miettes. Au milieu du flot d’insultes, que suscitera certainement cette chronique également, ils appelleront au patriotisme et à la responsabilité. Ils diront qu’il est inconscient et irresponsable de s’attaquer aux intérêts de la Tunisie de cette manière et de salir son image à l’étranger. Ils useront exactement de la même rhétorique qui prévalait au temps de Ben Ali quand « l’image extérieure de la Tunisie » avait été élevée au rang de dogme intouchable et sacré. Et puis, ceux à qui l’on demande de se montrer patriotes et responsables, n’ont-ils pas, pour une partie d’entre eux, été traités par le même président de la République d’insectes, de diables et d’ivrognes ? Un ivrogne peut tout à fait être patriote mais un insecte c’est plus compliqué. Dire que la Tunisie a échoué dans cette histoire de sommet n'est pas anti-patriotique car il s'agit d'un constat amer. Il n'est pas question ici de marquer des points politiques contre le président de la République, quel que soit son nom, à l'image d'un Moncef Marzouki aigri et teigneux. Faire le tour des plateaux pour dénigrer son pays et se vanter d'avoir fait échouer la tenue du sommet est une traitrise inqualifiable. Toutefois, il est inacceptable de transformer le report du sommet de la francophonie en victoire diplomatique.

Ce que tout ce beau monde, qui veut faire croire que le report d’un sommet d’une telle importance est en fait une bonne nouvelle, essaye de cacher que la situation politique en Tunisie a été l’une des premières causes de ce détournement. Il est clair que les équipes diplomatiques ont fait un grand travail de supplication et de plaidoyer pour garder le sommet en Tunisie, il n’existe pas de doute là-dessus. Vendre la chose comme si c’était une réalisation du président Saïed est un peu trop fort de café. La vérité est que plusieurs pays ont exprimé des réserves quant à l’organisation de ce sommet en Tunisie car le fait d’accaparer tous les pouvoirs, d’annuler une partie de la constitution, d’activer les tribunaux militaires et mettre des journalistes en prison contrevient à peu près à tous les principes sur lesquels est fondée la francophonie et son organisation. Participer à un sommet de ce type en Tunisie, revient, pour plusieurs pays, à adouber le processus extraconstitutionnel qui a actuellement lieu en Tunisie, et c’est une position que plusieurs pays ne sont pas prêts à assumer. Pour cacher tout cela, la novlangue présidentielle évoque des « traitres » et des « vendus » qui redoublent d’efforts pour faire annuler le sommet. Des personnes ou des organismes si influents qu’ils peuvent faire pression sur la France, le Canada ou les pays africains pour faire annuler une rencontre aussi importante, mais dont les plans ont été déjoués par Kaïs Saïed. Il va sans dire que jamais l’identité ou l’appartenance de ces individus ou organismes ne seront dévoilées par le chef de l’Etat.

 

Par ailleurs, l’Etat tunisien, si prompt à l’autosatisfaction, oublie que l’organisation de ce sommet a mobilisé des centaines de milliers de dinars et un grand nombre de professionnels de différents secteurs. Une pensée particulière à tous ces professionnels de l’événementiel qui ont traversé, pour ceux d’entre eux qui ont survécu, deux années sans aucun travail. Aujourd’hui, ils devront encore faire face au désistement de l’Etat après la décision de report alors qu’ils ont engagé des frais et pensaient reprendre un peu de poil de la bête grâce au sommet. Les professionnels du tourisme se réjouissaient également de l’activité que susciterait l’accueil du sommet, il n’en sera rien, au moins pour cette année. Mais attention, il faut s’en réjouir parce que le président et ses fans le disent. Il faut rendre grâce à Dieu d’avoir Kaïs Saïed comme président.

Par Marouen Achouri
13/10/2021 | 16:59
5 min
Suivez-nous
Commentaires
Gg
Merci...
a posté le 15-10-2021 à 22:23
...pour cette trace d'humour : "Un ivrogne peut tout à fait être patriote mais un insecte c'est plus compliqué".
J'adore! Les Tunisiens ne perdent jamais leur humour, cette distance amusée fait partie de la culture.
Skander
Insectes ne font que passer
a posté le 14-10-2021 à 19:20
Le terme insectes patriotes ou pas ne fait que passer discrètement dans l'article pour être placé dans le titre...
AB1
Pour la Dictature c´est bon !
a posté le 14-10-2021 à 15:16
Cette discussion sur la francophonie n'intéresse vraiment aucun Tunisien, mais c'est une diversion bienvenue pour la junte de la dictature pour distraire la galerie et la presse avec des spectacles secondaires et pour qu´ils cessent de parler des réalisations / mesures économiques et sociales du nouveau régime : Un moyen efficace pour bien consolider la dictature et d´endormir encore le peuple et ses pseudo-politiciens / journalistes aux nouvelles règles du jeu de la nouvelle Démocratie moderne : Une Demokratie moderne avec un Président polyvalent et ingénieux, sans Parlement, sans Gouvernement, sans Justice.. !

Tabarkallah 3lè Tounis wa 3lè Raishè Al3athim (sws)!
J.trad
Karl Marx a qualifié la religion d'opium du peuple
a posté le 14-10-2021 à 08:38
,mais moi. Je dis tout a fait le contraire
kamel
article
a posté le 14-10-2021 à 08:33
Bravo Marwane
J.trad
La dernière phrase de votre article est à débattre
a posté le 14-10-2021 à 08:31
La Tunisie dispose d'un bon nombre de citoyens beaucoup plus compétents en économie , beaucoup plus doués , ayant plus de charisme , beaucoup plus de culture , beaucoup moins de narcissisme ,et que sais-je encore ! Mais la main secrète qui a toujours choisie à la place du peuple ,ceux qui le gouvernent ,cette main ,est tellement bien câchée ,que seul Dieu ,est capable de la démasquer , la main qui a assassiné Farhat Hachéd pour laisser la présidence à Bourguiba , cette main a aussi joué le tour à M.Mzali , pour planter Ben Ali , cette main est peut être elle qui a falcifié les élections ...wa 'l 7abl 3ala'l jarrar .
retraité
article creux
a posté le 14-10-2021 à 07:56
bien sur tous les tunisiens sauf les politiciens qui veulent du mal au pays et sa population regrettent le report du sommet de la francophonie à Djerba et qui pourrait redémarrer les activités économiques et touristiques dans le pays mais c'est dommage il y a des énergumènes comme ce fou Marzouki qui ne recule devant rien pour salir le pays pourvu qu'il revient au pouvoir ou il était chassé par les urnes et par les citoyens .
Bourguibiste nationaliste
@ MA
a posté le 13-10-2021 à 21:38
Vous répétez de ce que certains ont dit, sans citer vos sources.
Alya
Article ?
a posté le 13-10-2021 à 20:30
Perso, je suis très triste quand a ce report ou peut être annulation du congrès. Ceux qui s en réjouissent par bettise extrême ou chmata , ne sont pas des patriotes. Nous reviens tous de voir notre tourisme redémarrer et notre djerba rayonner
.Tant pis
.
zozo Zohra
The slave is oslo human
a posté le 13-10-2021 à 19:28
Plus de Mensonges, plus de présentation des plus idiots de la planète et tous ces trolls qui étaient à l'écoute de multi récidivistes venus d'ailleurs et toutes parts.

hamdoullah on un état qui ressemble aux gens civilisés.
Hamdoullah ya rab

zozo Zohra
Correction
a posté le à 20:07
Olso
VIAN
PRETEXTE FALLACIEUX
a posté le 13-10-2021 à 18:00
Dire que le sommet a été reporté pour cause de la nature du régime et l'absence des droits en Tunisie est un prétexte fallacieux ou bien une mauvaise lecture des relations internationales. La France ou le Canada ne se sont jamais souciés du nature du régime des membres de l'OIF, puisque ce sommet s'est tenu dans des Etats africains dictatoriaux comme le Benin ou le Burkina-Faso connu pour les coups d'Etat comme principale règle de succession au pouvoir sans compter les exactions des régimes envers leurs opposants. Je vous rappelle que l'Algérie qui est quasiment en rupture diplomatique avec la France puisque l'ambassadeur a été rappelé sans reprendre son poste à ce jour et que le Maroc a veillement critiqué la France en matière de visas verront d'un mauvais '?il la tenue de ce sommet au Maghreb. Même une partie non négligeable de tunisiens sont remontés contre ce qu'ils considèrent comme une ingérence dans affaires tunisiennes. Quel qu'il en soit, la démocratie et les droits de l'homme ne peuvent être une cause du report et du retrait.
MH
Y aura t-il un sommet l'an prochain?
a posté le 13-10-2021 à 16:50
C'est la question que je me pose. Autrement dit, y aura-t-il un retour à la normale en 2022 avec le fonctionnement des institutions, la fin de l'état d'urgence et des élections libres Sinon, autant faire ce sommet à Pyongyang.
jilani
Ce sommet n'a rien d'extraordinaire
a posté le 13-10-2021 à 16:25
Il rappelle surtout l'époque coloniale. Macron n'a pas invité les présidents des pays africains lors du sommet France Afrique et a humilié notre voisin l'Algérie qui je pense ne veut pas de ce sommet. Aucune critique bien sûr envers Macron qui a aussi réduit les visas. Quelle image donne la France et la langue française avec son Zemmour et ses semblables qui n'arrêtent pas d'insulter l'islam et les musulmans ! Cette annulation a au moins montré les traitres de ce pays qui ont dégradé l'image du pays surtout ce tartour marzouki chebbi marzouk abbou hamma et bcp d'autres. On n'a pas besoin de ce sommet avant de nettoyer le pays de ses corrompus et traitres.
Gg
Zemmour...
a posté le à 22:28
Vous avez voulu islamiser la France, vous l'avez zemmourisée ! Rien n'est donc perdu...
Pour les visas, je suis sûr que le robinet s'ouvrira à nouveau lorsque vous reprendrez vos expulsés sans discuter.
VRAI
Cher @jilani pourquoi vous avez oublié de citer..
a posté le à 17:15
le fameux Tartour moderne, baiseur des épaules de sa majesté le très grand Macron de France ?

Rabbi yèhdik !