alexametrics
Dernières news

Drame de la Rabta : Le juge d’instruction interdit une émission de Moez Ben Gharbia

Drame de la Rabta : Le juge d’instruction interdit une émission de Moez Ben Gharbia

 

Le juge d’instruction a décidé, ce jeudi 14 mars 2019, d’interdire une enquête portant sur le décès des nouveau-nés au centre de maternité de néonatologie de Tunis, diffusée sur la chaîne Carthage + lors de l’émission de Moez Ben Gharbia.

Le juge d’instruction a considéré que ce contenu médiatique est de nature à entraver le bon déroulement des enquêtes pour une affaire en cours.

 

Cette décision a fait réagir Moez Ben Gharbia qui a indiqué, ce soir même, au micro de Elyes Gharbi sur les ondes de Mosaïque Fm que l’enquête en question a été diffusée, hier, lors de l’émission 50/50 sur la chaîne Carthage +. « Le juge d’instruction parle d’une interdiction de diffusion et non de rediffusion. Soit, on ne peut parler d’interdiction de rediffusion puisque l’émission a été regardée, soit la décision a été prise hier et ne nous est parvenue qu’aujourd’hui. Dans tous les cas, lors de l’émission d’hier, nous n’avons pas la confidentialité des enquêtes. Nous n’avons abordé que l’aspect social et politique de l’affaire ».

 

Moez Ben Gharbia a dénoncé, également, la décision similaire touchant l’émission « Les 4 vérités » de Hamza Balloumi. « Je ne comprends pas comment une telle décision peut être prise sans savoir le contenu de ce qui va être diffusé. Pour ma part, je me conforme à la décision de justice et l’émission ne sera pas rediffusée ce soir, cependant j’ai le droit d’exprimer mon étonnement et ma stupéfaction d’une telle décision ».

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (8)

Commenter

Microbio
| 15-03-2019 16:01
'?tudiant: "Pourquoi ai-je un six?"

Enseignant: "Parce que je ne peux pas en donner sept."

Le marseillais
| 15-03-2019 13:19
Ils faut mettre sur écoute policière les juges et les procureurs et certains politiciens

Assyl
| 15-03-2019 11:38
L a nafdha est passée par là...et elle continue à tirer les ficelles ..c est très simple elle est entrain de fonder un ETAT parallèle à l ETAT légitime...

Abir
| 15-03-2019 11:37
vous avez un avant goût de ce que Chahed vous prépare et de ce que vous attend en cas où il sera élu, ce que je ne lui souhaite pas! Avec cette homme en deux ans ,nous avons subi toutes les catastrophes,wa rabi tostor pour le reste de temps !

UbuRoi
| 15-03-2019 10:19
Circulez y'a rien à voir on vous dit !
La liberté d'expression, dernier acquis supposé de notre glorieuse révolution, vient d'être abattue en plein vol...
Une énième enquête ouverte qui n'aboutira à rien comme toujours mais cette fois on nous interdira même d'en parler...
"Tout va très bien, Madame la Marquise,
Tout va très bien, tout va très bien.
Pourtant, il faut, il faut que l'on vous dise,
On déplore un tout petit rien :
Un incident, une bêtise..."

Momo
| 15-03-2019 08:21
La justice est aux mains de qui ? La réponse à cette question éclaircie les responsabilités des uns et des autres ! C'est ceux là qui doivent être jugés mais pas par une justice biaisée !

Amilcar
| 14-03-2019 23:59
Le couvercle sur la marmite nauséabonde du traffic et de l' incompétence, peut être même de sabotage prémédité expertise exclusive des islamokharabs

HatemC
| 14-03-2019 22:26
Le juge d'instruction instruit son dossier mais n'a pas à interférer dans le travail des journalistes d'investigations '?' Il y a manifestement une volonté de manipuler l'opinion public par ce juge ... HC

A lire aussi

Le président de Afek Tounes, Yassine Brahim a assuré, dans un post publié sur sa page Facebook ce

21/09/2019 11:48
2

Un scénario qui est loin d’être une coïncidence relevant la présence de « forces dissimulées »

21/09/2019 10:34
6

Des membres de l’équipe de campagne du candidat Kais Saïed ont assuré qu’il n’a pas été enlevé par

20/09/2019 23:56
16

Le leader du parti Attayar, Mohamed Abbou a indiqué, ce vendredi 20 septembre 2019, lors de sa

20/09/2019 21:43
12

Newsletter