alexametrics
lundi 28 novembre 2022
Heure de Tunis : 22:11
Dernières news
D'anciens de Nidaa surfent sur les nouvelles approches
06/10/2022 | 17:03
2 min
D'anciens de Nidaa surfent sur les nouvelles approches


La question de la création d'une entreprise communautaire à Béni Khiar, dans le gouvernorat de Nabeul, a suscité plusieurs interrogations et réactions. Le projet, en lui-même, a fait l'objet d'une grande polémique. 

D'un côté, les membres de la campagne explicative et les soutiens du président de la République, Kaïs Saïed défendent fermement l'idée et affirment qu'il s'agit d'une nouvelle approche visant à rompre avec l'ancien régime. D'un autre côté, les opposants à ce projet pointent du doigt la fragilité d'un modèle relevant plus de l'utopie que de la réalité.


Parmi les défenseurs de ce projet figure Mohamed Saïd, président du conseil de gestion des terres de Béni Khiar. Ce dernier avait affirmé, lors d'un passage sur Attessia Tv, que les entreprises citoyennes étaient la meilleure alternative face à l'absence d'une volonté politique cherchant à appliquer la loi sur l’économie solidaire et sociale. Il avait soutenu que le pouvoir en place s'était opposé à toute initiative visant à faciliter l'exploitation des terres de la région. Il a assuré qu'il avait multiplié les demandes et les tentatives face à un pouvoir qui n'a fait que s'opposer à lui. 




Mais, à bien chercher, Mohamed Saïed n'était pas très hostile au pouvoir en place d'avant le 25 juillet ou même pour la période d'avant les élections législatives et présidentielle de 2019. En effet, ce dernier a fait partie de Nidaa Tounes et s'est même présenté comme candidat aux élections municipales de 2018. La photo est toujours consultable sur la page officielle du bureau local de Nidaa Tounes à Béni Khiar.




La photo a été massivement partagée par les internautes. Plusieurs d'entre eux se sont interrogés sur la crédibilité des annonces de rupture avec le passé et les partis corrompus souvent évoqués par les pro-Saïed face à cette situation.


S.G

06/10/2022 | 17:03
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Ok
Opportuniste
a posté le 07-10-2022 à 15:15
Quand on est opportuniste c'est de bonne guerre de retourner sa vest toujours du bon côté. Un jour nida un jour kais Saied un jour Nahda etc... au gré du vent
AMMAR BEZZOUIR
Mais c'est désormais bien réel !
a posté le 06-10-2022 à 18:28
Nous savions déjà que la Tunisie ne serait sauvée que par Béni Khiar et ses entreprises communautaires avanguardistes..

Tabakallah 3lè Sidnè Kaisollah Ouè Ehlou El3outhamè !