alexametrics
mardi 09 août 2022
Heure de Tunis : 12:10
Dernières news
Composition nominative de la commission nationale consultative
26/05/2022 | 01:00
2 min
Composition nominative de la commission nationale consultative


Un décret présidentiel est paru ce mercredi 25 mai 2022 dans le Journal officiel fixant la composition du comité des Affaires économiques et sociales ainsi que le comité des Affaires juridiques de la commission nationale consultative pour une nouvelle république.


Pour le comité des Affaires économiques et sociales, la composition se présente comme suit :

- Le bâtonnier Brahim Bouderbala, président ;

- Le secrétaire général de l'UGTT Noureddine Taboubi ou celui qu'il charge pour le représenter, membre

- Le président de l'Utica Samir Majoul ou celui qu'il charge pour le représenter, membre ;

- Le président de l'Utap Noureddine Ben Ayed ou celui qu'il charge pour le représenter, membre ;

-La présidente de l'UNFT Radhia Jerbi ou celui qu'elle charge pour la représenter, membre ;

- Le président de la LTDH Jamel Msallem ou celui qu'il charge pour le représenter, membre.


Pour le comité des Affaires juridiques :

- Le doyen de la faculté de droit et des sciences politiques de Tunis, Mustapha Beltaief, président ;

- La doyenne de la faculté des sciences juridiques, politiques et sociales de Tunis, Neila Ben Chaâbane Hamouda, membre ;

- La doyenne de la faculté de droit et des sciences politiques de Sousse, Asma Ben Abdallah, membre ;

- Le doyen de la faculté de droit de Sfax, Khalil Fendri, membre ;

- La doyenne de la faculté des sciences juridiques, économiques et de gestion de Jendouba, Boutheina Rekik, membre ;

- Le directeur de l'Institut Supérieur des études juridiques et politiques de Kairouan, Abelmonem Abidi, membre ;

- Le directeur de l'Institut des études juridiques de Gabès, Naoufel Nasfi, membre


Hier, les doyens des Facultés de Droit et de Sciences juridiques et politiques avaient annoncé décliner leur nomination au sein de la commission consultative nationale pour une nouvelle république, créée par le président de la République, Kaïs Saïed. Le chef de l'Etat en a donc décidé autrement ce soir.

S.H

26/05/2022 | 01:00
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Harbi
Doyens laches déserteurs de guerre!
a posté le 26-05-2022 à 14:50
Pendant la crise du Covid on a vu des technologues et des ingénieurs opérant dans les ISET et écoles nationales d'ingénieurs proposer et mettre en '?uvre des solutions pratiques pour les tunisiens ( lit Medical, système de respiration artificielle'?') . C'étaient des gens courageux qui se sont alliés aux causes du peuple .
Sans oublier bien sûr les autres militants à blouses blanches ou l'armée nationale'?'.
Pour le cas des doyens ( des omadas dixit'?'sans oublier la première lettre a), on est en pleine crise de Droit de Constitution, soit de leur métier de noblesse, et ce depuis des années, sans qu'il ne lèvent le doigt pour proposer, suggérer, donner un draft qui pourra illuminer la voie aux citoyens et aux politiciens même laissant le vide planer aux chroniqueurs '?'aux malades chroniques de bla..bla et aux « niqueurs » de ce pauvre pays!!!
Indépendamment de la manière de KS ou de toute autre considération qu'ils essaient d'inventer pour justifier leur « PH Neutre » vis à vis de '?'la politique en vue de se réserver à la recherche et au travail académique!!!
Ces omdas de droit ont bien failli à leur devoir et on trahi les tunisiens en leur droit de leur éclairer la route '?'ce sont des déserteurs de guerre'?'en fait , leur mission est à titre consultatif donc que peuvent ils craindre '?'Tout simplement ils sont aussi incompétents ou peut être des compétents mais laches ce qui revient à une incompétence dans tous les cas'?'Certains d'entre eux se limitent de donner des bribes d'idées et des soit-disant conseils à KS, sur antenne radio ou bien en montrant leurs tronches devant les caméras'?'mais lorsqu'il s'agit d'assumer sa responsabilité et rédiger « l'ordonnance constitutionnelle » en tant que médecins spécialistes en la matière, ils se dissimulent derrière une « fausse couche « de neutralité.
C'est une faction de l'armée élitiste qui manque à son devoir.
Dommage'?'
Fares
STOP
a posté le 26-05-2022 à 14:47
Il est temps de l'écarter du pouvoir, tbourib walla. Qu'il aille se faire soigner et qu'il nous lâche les basquettes. Malla 7alla et mella hammm.

Bourguiba était beaucoup plus lucide vers la fin de son règne. STOP, STOP
AMMAR BEZZOUIR (Toubib)
C´est le temps des Pychiatres de trancher maintenant!
a posté le 26-05-2022 à 13:59
Ils continuent à dormir et ramasser de l´argent. Mais l'avenir du pays pour eux, c'est apparemment de la merde et une question secondaire !

Il est temps de l'hospitaliser de force dans un hôpital psychiatrique et dans un service fermé (ERRAZI appelle !)

Celui qui n´aide pas notre pays de sortir de cette Merde Allah Lè Yar3èm Wèldih Wa Rabbi Yihlkou!
Abir
C'est lui le chef de toutes ces commissions
a posté le 26-05-2022 à 10:13
Voila, le troupeau n'a qu'à obéir, tous ceux qui sont sur les têtes des commissions ne sont que des marionnettes ou façades des vitrines ! C'est très très grave ce que vous impose ce type @ks
lotfi
Mettre au secret les doyens
a posté le 26-05-2022 à 10:03
Faut les interner un par un a l'ex-club de chasse de la foret de Rimel puis les envoyer a une cure de vitamines a l'hôpital de Menzel Bourguiba;
Meryem
Citoyenne tunisienne
a posté le 26-05-2022 à 09:39
Parles toujours mon lapin je t'écoute
Citoyenne tunisienne
Avis
a posté le 26-05-2022 à 09:37
Parles toujours mon lapin je t'écoute !
mtz
beaux décors
a posté le 26-05-2022 à 09:31
il a bien choisi ses objets pour décorer son dialogue national
jilani
Bravo, il faut avancer
a posté le 26-05-2022 à 09:28
Les doyens qui refusent de participer doivent être démis de leur fonction. C'est une approche dictatoriale sans qu'il y est un dictateur. Cette approche est appliquée partout dans le lancement de grands projets, de grandes réformes, fini ces discussions bizantines dans les télés et ces opportunistes qui ne font que reculer le pays. Pour le boucher, ou il cède, ou il sera ignoré, déjà son élection au niveau de l'ugtt pour un troisième mandat est illégitime voire frauduleuse.
Fares
Surtout
a posté le à 14:55
Il faudrait interner Saïed d'urgence. Allah yihliklom, hliktou liblad, ya haftarichs, ya khawanas.
Bbaya
Un flagrant délit il tente de forcer les gens à participer!
a posté le 26-05-2022 à 03:21
Il est un vrai dictateur celui-là ! Il impose aux gens de participer sans leurs accords ! Alors demain il mettre n'importe qui au prison sans passer par un juge! C'est extrêmement grave!