alexametrics
Dernières news

Chawki Tabib : l’Isie a entravé notre travail !

Temps de lecture : 1 min
Chawki Tabib : l’Isie a entravé notre travail !

 

« Nous sentons parfois qu'on veut entraver notre travail », a affirmé, ce jeudi 23 janvier 2020, le président de l’Inlucc, Chawki Tabib, lors de son intervention sur Shems FM.

 

Chawki Tabib a précisé que le travail de l’Inlucc, lorsqu’il a été question de contrôler les campagnes électorales et le financement des partis, a été entravé par l’Isie elle-même.

« Nous avons voulu créer une commission nationale qui réunit l’Inlucc, la Haica, l’Isie, la Cour des comptes, la Banque centrale et la Douane. Nous avons tenu trois ou quatre réunions dans ce sens et nous avons senti qu’on voulait entraver la mise en place de cette commission. Nous avons demandé à l’Isie de nous donner les noms des représentants financiers des candidats et des listes et nous attendons toujours. D’une certaine manière, on peut assimiler cela à du sabotage car l’Isie devait normalement réagir à notre demande et coopérer avec nous et avec la Haica », a-t-il souligné.

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (10)

Commenter

aldo
| 23-01-2020 17:57
mon chèr concitoyen , qui s est qui va ordonner cette enquête et la transmettre au tribunal ensuite tant que les sauvages tiennent les autres par les castagnettes , on avancera pas ! FAKHFAKH NE POURRA RIEN FAIRE MAIS RIEN DU TOUT ; KAIES .S encore moins, la seule solution
,le peuple ne peut être servi que par lui même .

Zend
| 23-01-2020 17:51
Si Chawki. Vous êtes le champion des accusations creuses. Vous venez sur les plateaux pour annoncer des députés corrompus, sans dire leur noms. Avec vous, c'est toujours la faute des autres

Manane
| 23-01-2020 17:17
L'art de rejeter la faute sur les autres. Si on est incapable de s'imposer, on laisse la place à quelqu'un de capable. Pourquoi financer cette instance et gaspiller autant d'argent (salaires loyers voitures frais d'exploitation ....pendant des années et des années ) et ce pour Zéro résultat? pourquoi ne pas traiter directement avec la justice? Pourquoi autant de gaspillage. Pour moi c'est ça la vrai corruption. Et les exemples de jeter l'argent par la fenêtre dans ce pays sont multiples. Le comble c'est que aucun politicien n'ose en parler.

Badran
| 23-01-2020 17:16
Dans une démocratie qui se respecte, on ne combat pas la corruption avec une organisation qui attend au bout du fil une délation! On la combat avec un Ministère des Finances qui fonctionne à l'européenne, qui doit savoir tout sur chaque citoyen en biens mobiliers et immobiliers!
Le bon sens serait serait de supprimer immédiatement l'Inlucc, qui a montré ses limites et qui entrave le bon travail du Ministère des Finances. Moderniser celui ci en se faisant aider par des Inspecteurs des finances belges ou allemands ou des pays nordiques ( surtout pas de la France !).
L'inlucc n'est que de la poudre aux yeux et des dépenses inutiles, à supprimer !!

Moi
| 23-01-2020 17:11
Ne peut il pas faire poursuivre l ISIE en justice pour ça?

Carthage Libre
| 23-01-2020 16:46
Un expert vient de me dire "il est ABSOLUMENT impossible que les islamistes d'Ennahdha puissent avoir 500.000 voix, tellement ils sont hais dans le pays ; cela relève ou bien de la fraude massives avec achats de voix/reveil des morts, et/ou de falsifications des résultats avec la complicité de l'ISIE".

La secte Khwenjias Ennahdha devait avoir dans les plus optimistes comptabilités 150.000 voix de ce qui reste de traitres et de vendus dans ce pays.

Chawki Tebib sait de quoi il parle : une enquête INDEPENDANTE doit être ouverte qui ménera vers l'ANNULATION des "voix" d'Ennahdha et de l'arrestation des donneurs d'ordre pour les falsifications.

takilas
| 23-01-2020 16:25
Si la Tunisie traîne et se dirige directement vers la faillite c'est à cause des corruptions provoquées par l'argent de Ghannouchi lors des élections.

Toutes les organisations chargées des élections le savent mais ont peur de le divulguer.

Citoyen 1956
| 23-01-2020 16:19
@Aldo: c'est fort et c'est génial.

aldo
| 23-01-2020 15:20
pourtant ISIE est trés trés propre N EST CE PAS surtout BAFFOUN plus fils à mme dannièlle dans l' entourloupe il y en a pas , mais il ne le fait pas le faire avec classe et prestidigitation ; rien que le fait de faire tourner l 'orbite de ces yeux pendant les interviews est déja une tremblotte de peur .

rayma
| 23-01-2020 15:10
L'inlucc doit enquêter sur les bulletins de vote avec tampons qui ont circulé sous les manteaux des partisans d'Ennahda aux dernières élections. Et qui ont été monnayé avec des moitiés de billets de 50d avant l'entrée au bureau de vote et l'autre moitié après remise du bulletin du bureau de vote.

A lire aussi

les élus, comme les ministres et leurs familles, ne sont pas concernés par les passeports

22/02/2020 21:39
11

La participation tunisienne a été organisée par l’APIA et des groupements interprofessionnels des

22/02/2020 19:25
4

Business News a appris de source digne de foi, que Hassouna Nasfi, secrétaire général de Machrouû

22/02/2020 16:51
16

l’intérêt de la Tunisie réside en un gouvernement d’union nationale mais nous avons échoué à en

22/02/2020 16:05
18

Newsletter