alexametrics
Dernières news

Chahed appelle les candidats détenteurs d'une double nationalité à lui emboîter le pas

Chahed appelle les candidats détenteurs d'une double nationalité à lui emboîter le pas

 

« L’article 74 de la constitution stipule que tout candidat à la présidentielle détenteur d’une autre nationalité doit s’engager à renoncer à cette nationalité en cas de victoire aux élections », a écrit le chef du gouvernement, Youssef Chahed, dans un post Facebook publié ce mardi 20 août 2019.

Il a également indiqué avoir décidé de renoncer à la nationalité française bien avant le dépôt de son dossier aux prochaines échéances électorales sachant qu'il en était détenteur comme la plupart des Tunisiens ayant travaillé à l'étranger.

Le chef du gouvernement a, par ailleurs, appelé les candidats à la présidentielle, ayant une double nationalité, à lui emboîter le pas.

E.B.A.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (19)

Commenter

Mermoz
| 22-08-2019 17:35
Pourquoi les autres n'ont pas fait cela et surtout pour celui qui a été parachuté en qualité de président de la république SANS qu'il ne soit élu par le peuple tunisien, et ces députés QUI ont une double ou peut être même une triple nationalité .BIZARRE ET BIZARREMENT '?TONNANT ET IGNOBLE.

The Mirror
| 21-08-2019 14:35
Le président de la République tunisienne doit être 100% tunisien.
Tous les binationaux doivent comprendre que nous, peuple tunisien, nous refusons les étranger à la tête de notre pays.
C'est clair, c'est net, c'est précis.
Tous les peules de la planète comprennent qu'à la limite un minable puisse présider leur pays, mais, un étranger, ça, jamais.
Je rappelle que sous Bourguiba et sous Ben Ali, la Constitution tunisienne interdit aux binationaux de se présenter à la présidentielle. C'est après la révolution que le porte-malheur Rached Ghanouchi, sous les menaces du britannique Hechmi Hamdi, a ordonné à son troupeau de l'ANC de fabriquer une Constitution antipatriotique, qui permet à tous ceux qui ont préféré un autre pays sur la Tunisie, de se présenter pour la présidence de la Tunisie.
Nous subissons tous les jours les conséquences des magouilles de Ghanouchi.
Monsieur Chahed doit enfin comprendre que l'amour de la Tunisie coule dans les veines des tunisiens, ce n'est ni un amour de circonstance, ni un amour de compagne électorale. Vous avez choisi l'étranger, OK, mais, choisir, c'est renoncer.

MN.KHEDHER
| 21-08-2019 12:16
Une autre preuve de patriotisme et d'abnégation de ce Monsieur envers son pays et de son devoir de citoyens : Il n'a pas conditionné et/ou marchandé cet abandon de sa 2ème nationalité par son élection à la présidence de la république (comme le stipule la constitution) mais bien avant. Aux autres candidats d'avoir ce courage et cet abnégation pour faire de même.

Amazigh Tunisien
| 21-08-2019 11:56
t'embête pas avec Hatem C, il sait bien que c'est faux
Il sait que MMM c'est fils d'un avocat écrivain militant contre la colonisation française ...mais Hatem C aveuglé par la haine ni plus ni moins.
Moi je me demande si Hatem C est un Tunisien !!!?
soir il est Tunisien d'hier les Mamalik les esclaves blancs des Turcs ahhhh

zamharir
| 21-08-2019 11:43
C'est un bon début. Il faut qu'il soit suivi d'autres. En fait, pour assurer l'égalité devant les fonctions officielles -- au moins les fonctions régaliennes -- il faudrait une loi interdisant à tout binational de postuler à ces fonctions. Cela nous éviterait bien de conflits d'intérêts sous-jacents. La nationalité française ne sert à rien lorsqu'on a ses papiers en règle en France : le salarié étranger doit être traité de la même manière que son semblable français selon la loi. Si l'on peut avoir deux passeports ou plus -- les Libanais sont des spécialistes dans ce domaine -- on n'a qu'un seul pays, et il faut imaginer que tout Tunisien qui se respecte n'aspire pas à un pays de rechange où de toute façon il ne sera jamais un national à par entière, mais un national entièrement à part. Bon point pour Chahed, en attendant que les autres membres de la classe politique suivent son exemple.

Abir
| 21-08-2019 11:32
Si tout ces combines dans sa têtes pour son intérêt personnel les a partagé avec le pays, on en arrive pas à cette situation,Chahed se dégringole par ses propres bêtises et son caractère d'affamé

Wednesday
| 21-08-2019 09:39
C'est à dire que durant toute cette période pendant laquelle il a gouverné, il avait la nationalité française?

Incroyable mais vrai !!

emboiter le pas
| 21-08-2019 07:06
tout à fait emboiter le pas et démissionner pour devenir provisoire chnowa 3lina mouch 3lihom si non ça devient la malhonnèteté en chaire et en os

Fehri
| 20-08-2019 23:17
Parce que le passport Tunisien est nul. Avec un passport Français on peut aller ou on veut et si on a en plus un passport diplomatique tant mieux comme ça on pourra traverser la douane avec de l'or , des devises et même de la drogue. Voilà pourquoi ces gens sont défaillants. Ce qui disent « et alors » oublient que ces ministres ont juré sur le livre saint qu'ils seront loyales à la Tunisie. Ils devraient aller au Japon pour apprendre la loyauté.

Maxula
| 20-08-2019 21:15
"ignorant comme tu es bien que ton bon français"

Moins ignorant que vous, en tout cas !
Et si vous voulez "rompre des lances" dans une autre langue, je suis votre homme !
On verra alors qui est ridicule ou pas !
Roger ?
Maxula.

A lire aussi

le procureur a ordonné l'ouverture d'une

14/10/2019 22:19
0

l’Isie est indépendante et nous n’avons pas

14/10/2019 21:54
0

Le membre du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT), Zied Dabbar, a fermement condamné,

14/10/2019 21:27
0

Newsletter