alexametrics
mardi 05 juillet 2022
Heure de Tunis : 23:40
Chroniques
Cet insupportable voile des filles
Par Synda Tajine
19/04/2022 | 15:59
5 min
Cet insupportable voile des filles

 

Pourquoi l’image de petites filles portant le voile à Carthage suscite autant le débat ? Non, il ne s’agit pas nécessairement d’islamophobie et de combat contre l’Islam. Il s’agit plutôt de combat contre l’endoctrinement et l’intégrisme.

 

Que les parents décident d’inculquer à leurs enfants les préceptes de la religion dès leur plus jeune âge n’a rien de choquant. Ceci va du besmellah prononcé à table avant de manger, de la lecture du Coran, de la prière à la mosquée au port du voile. Ceci n’est au fond pas très différent du comportement de parents qui inculqueraient un esprit critique à leurs enfants, qui leur apprendraient à douter de tout et à se poser des questions et qui leur enseigneraient les fondements de la science comme seule croyance valable. On élève ses enfants comme l’on est, de sorte à en faire des mini-nous. Enfin au début.

 

Voiler les filles impubères et obéissant encore au contrôle parental n’est en rien illégal. Il peut cependant gêner. Le voile étant – selon les fondements mêmes de la religion – un habit servant à cacher les attraits des femmes et les protéger contre la prédation sexuelle masculine, à faire d’elles des êtres « purs » et « immaculés ».

Considérer qu’une enfant doit être protégée de la prédation masculine a de quoi déranger. C’est défendre l’idée selon laquelle une enfant peut représenter un quelconque attrait sexuel pour les adultes. C’est aussi défendre l’idée d’un mâle dominant qui ne peut contrôler ses pulsions et qu’il faut contraindre – par la force - à un comportement « civilisé ».

Voiler des petites filles qui ne sont pas encore en âge de choisir et de se faire une opinion revient indubitablement à les enfermer dans un carcan. Une fois grandes, elles n’auront plus le choix absolu de s’en défaire, si elles le désirent, car elles auront été conditionnées, embrigadées et forcées à le porter dès leur plus jeune âge. C’est une partie de leur libre arbitre qu’on leur ôte. A 8-9 ou 10 ans, une enfant ne comprend, en effet, pas ce qu’est le voile, ni quel est son sens. Il ne s’agit donc pas de protéger les filles du voile mais de leur permettre d’avoir le choix.

 

Pourquoi donc l’image de Kaïs Saïed à Carthage choque-t-elle autant ? Parce que, encore une fois, ce n’est pas le voile qui est en question. C’est le rapport de l’Etat à la religion, ce sont ces acquis menacés dont on ne parle plus et la situation des enfants et des générations futures oubliées. Ne soyons pas naïfs.

Ce qui a nourri le clivage dans cette image, c’est le flou qui prévaut dans le discours d’un président dont on essaye de décortiquer les paroles depuis qu’il a foulé le palais de Carthage.  « L’Etat n’a pas de religion », a-t-il dit en 2020, lors de la fête de la femme. Une phrase, pleine de sens, qu’il répétera hier.

Mais cette phrase marque-t-elle le début d’un Etat réellement laïc où tous les citoyens – religieux ou irréligieux – pourraient cohabiter en paix ? Kaïs Saïed, ce président qui ambitionne de tout chambouler, a-t-il enfin eu le courage de balayer la religiosité de l’Etat et de faire de la Tunisie un Etat où l’Islam de la majorité n'oppresse plus les minorités ? Où les femmes pourraient épouser des non-musulmans sans avoir à en être martyrisées ? Où les non-jeûneurs pourraient manger tranquillement sans avoir à se cacher ? 

Ou a-t-il, tout simplement, utilisé cet argument uniquement afin de tacler ses adversaires politiques et de les faire descendre de la bulle qu’ils se sont construite ?

Difficile à dire lorsqu’il invite au palais de Carthage, pour les récompenser, des petites filles, encore à l’école primaire, portant  le voile. Quel message Kaïs Saïed essaye-t-il de transmettre ? Faut-il porter le voile à neuf ans pour représenter l’esprit de ramadan ? Le port du voile par les jeunes enfants est-il l'exemple à suivre ?

 

La question de l’identité a, depuis 2011, été le débat clivant de la scène politique. Elle a divisé les clans politiques et mis certains d’entre eux – se disant pourtant progressistes – dans l’embarras. Moncef Marzouki avait reçu, en 2012, les chefs salafistes à Carthage, formulant le souhait d'« instaurer un dialogue avec les courants salafistes ». Une image qui fera tâche dans son bref passage par la présidence, en plus de son discours d’investiture dans lequel il a divisé les femmes tunisiennes en « voilées, safirates ou niqabées ».

 

Encore une fois, le corps de la femme reste un enjeu politique. Mais, ce n'est pas le voile qui est en question. Le voile n'est tout simplement que le sens qu'on lui donne. Le voile peut être cet habit oppressant pour les femmes, qui les ramène à leur fonction primaire - celle de procréer - et à se protéger d’un homme dont elles ne pourraient jamais être l’égale. Il est aussi tout simplement une manifestation de foi personnelle et individuelle, un habit porté par les femmes musulmanes (dans ce cas de figure) pour compléter leurs rites et exprimer leur sentiment d’appartenance.

Il peut être l’affirmation d’une identité, d’une appartenance ou d’une spiritualité mais, dérange lorsqu’il devient l’enjeu d’une idéologie politique intégriste. 

 

En définitive, porter ou non le voile revient uniquement à la décision de celles qui le portent. L’habit des femmes n’a pas à être discuté et il reste, en tout et pour tout, une liberté personnelle que personne n’a le droit de leur ôter.  C'est le fait de les utiliser à des fins purement politiques et propagandistes qui est vraiment insupportable. Surtout lorsqu'il s'agit de jeunes enfants...

Par Synda Tajine
19/04/2022 | 15:59
5 min
Suivez-nous
Commentaires
Laiila
Note
a posté le 24-04-2022 à 18:52
A l'origine le voile fait parti d'une allure vestimentaire complète quand on visite un lieu sacré, et il y a plusieurs manières d'atteindre le même résultat avec ou sans voile, et par plusieurs combinaisons... c'est a dire que cacher les cheveux n'est qu'un simple détails, et il n'est pas le bute. Parfois on voit des conflits flagrants chez ceux ou celles qui ne s'attachent qu'au voile...
Charchour Neila
'?a va .... ça suffit !!
a posté le 20-04-2022 à 15:02
De tout temps nos us et coutumes ont voulu que l´on se voile la tête lors de la lecture du Coran. Or il s´agit là d'un concours de récitation du Coran.
Qu´y a t il d´anormal que la petite qui y participait, ait la tête couverte ?!!!!
'?a en devient fatiguant de lire cet étalages d'arguments rien que pour justifier une certaine haine.
DIEHK
Tartour!!!
a posté le à 15:11
T A R T O U R
c H a R c h O U R
Je jouais avec mon petit fils "Liam" et je lui apprenais en même temps les jeux de mots!
Je lui ai demandé de me remplacer le mot "tartour" comme il veut et devenez ma grade surprise, il a trouvé le mot CHARCOUR", je lui ai demandé C quoi ce mot que tu as trouvé et il m'a répondu:
Papy, je n'ai pas compris la question et vu que j'entendais toujours "Mami et Grand-Mami' parlaient de "chakchouka" alors j'ai écrit ça, C tout et C rapide parce que je veux jouer avec ma "Nintendo"!!!Allez comprendre quelque chose ?
Pour revenir au post de Mme Neila:
Je rajouterai que :
De tout temps nos us et coutumes ont voulu que l´on se voile
Des pieds et jusqu'à la tite lors de la lecture du .....
Et la nuit TOUS les chats sont gris!
Bon Ramadan à TOUTES & TOUS..








DIEHK
juste 1 petit mais 1 petit mot pour Bn...
a posté le 20-04-2022 à 13:47
Depuis qu'on a commencé à vous soutenir en 2012,
Je n'ai jamais autant vu de violence verbale qu'aujourd'hui le 20/04/2022 à 14h17' !
J'encourage ST à nous gâter avec d'autres articles qui traitent de TOUS ces problèmes typiques en Tunisie et que CEUX qui n'approuvent pas sont libres d'aller voir ailleurs si je m'y trouve ou pas !!!
Vous n'êtes pas patentés par je ne sais quelle organisation souterraine en Tunisie qui ne manque par ces temps terribles pour notre Tunisie.
J'ai lu 1 livre et modifié son titre pour vous dire que :
Sociologie de la fille voilée. Du voile hérité au voile révélé et violé !
Juste, je vous dit que : L'amour et la haine sont un voile devant les yeux : l'une ne laisse voir que le bien, l'autre que le mal.
Et que : La vie est belle, le destin s'en écarte, personne ne joue avec les mêmes cartes. Le berceau lève le voile, multiples sont les routes qu'il dévoile. Tant pis, on n'est pas nés sous la même étoile ou voile (C comme vous voulez!!!).
J'encourage les uns et les autres à dire à leur fille :
Tu hésites encore à sauter le pas,
Par peur du regard de ces gens là,
Tu veux te battre pour le porter
Quand certains se battent pour nous l'enlever
Que vous êtes libres en Tunisie à faire ce que vous voulez du voile ou de votre corps mais à 1 seule condition :Bouter tout ce qui est religieux en Tunisie et je termine par vous dire :
Hey jolie petite perle, ne les écoute pas
De fausses idées courent à propos de ce voile là
Il n'est pas qu'un simple morceau de tissu
Qui emprisonne les femmes de ce monde perdu
D'autres te diront :
Toi jolie petite perle si fragile, soeur de pudeur tu deviens
Ce matin là pour toi marque le terme de tes hésitations sans fin
Tu t'es drapée de ton plus beau bijou, en sortant de chez toi
Tu porte maintenant la marque de ta Foi...
A toutes mes s'?urs fillah, cessez de vous poser des questions
Il est temps de passer à l'action
Qu'Allah subhana wa taala nous aide et nous guide (des foutaises non !!!).
Je vous dis à TOUS: Formatez votre disque dur ou Remplacez le par un disque Quantique et vous rencontrerez peut être votre Dieu parce que moi DIEHK, depuis 60 ans (voyageur dans les temps et espace n'a pas trouvé trace surtout dans l'espace depuis des mil......
Wake Up please wake up
















Warrior
Cet insupportable voile des filles .....
a posté le 20-04-2022 à 12:29
1. cet insuppotable appel à la prière ...
cet insupportable jeune du Ramadan ...
cette insupportable interdiction de manger le porc ...
si on cherche une religion avec minimum de contraintes ? c'est le christianisme.

2. dès le début islam et etat sont imbriqués. il n'y a pas de ... laicité en islam. concept étranger.
le roi du maroc, ou mème le sultan ottoman ou de nos jours de Brunei .... son titre: "Khadim al din wa al dawla" . de mème sa majesté E II, est chef d'état ET de l'église.

3. Rguiba et la France ... veulent vous imposer un islam dénaturé, qui n'existe pas.
il n'y a pas de islam aux couleurs de la France, de israel, ....

4. suis pour la liberté de croyance. pour le libre choix. MAIS on ne doit pas dire: suis musulmane qd on porte la mini jupe !! c'est une insulte à islam.

5. suis pour que la religion soit portée sur la CNI. çà existe au Liban. comme çà il n'y aura pas de confusion.

islam is islam.
take it or leave it.

Gg
Curieux article!
a posté le 20-04-2022 à 11:27
A quoi bon ressasser le même sujet mille et mille fois?
On retrouve toujours les mêmes oppositions, les mêmes haines, depuis 10 ans je participe à ces commentaires et c'est toujours pareil, les tenant de la liberté vs les tenants de la tradition et de la soi disant morale religieuse....
Basta!
Lol
Le voile chez les analphabètes
a posté le 20-04-2022 à 10:04
Le voile pour les jeunes filles est il plus grave que la vague d'analphabétisme qui détruit silencieusement les nouvelles générations. Ou de l'esclavagisme moderne qu'on appelle travailleuses agricoles toutes voilées et soumises?
Défendez le droit des jeunes défavorisés et ruraux à accéder à un enseignement et a la culture. Il y aura moins de voile et de criminalité. Stigmatiser de pauvres gens incultes ne résoudra que dalle.
Warrior
quelle ignorance ..................................
a posté le à 14:40
donc le voile est le résulat de l'analphabétisme !!
en allemagne, l'épouse turque du fondateur de BioNtech ( vaccin Covid) , prof en biotechnologie comme lui , est voilée
go back to school.
Lol
Quel honneur
a posté le à 12:13
Quel honneur d'être l'épouse d'un tel.
Le voile est un habit pré Islamique qui a été utilisé pour les musulmans pour distinguer les esclaves qu'on peut violer a volonté des femmes "libres" qui appartiennent à leurs époux il y a 1400 ans.
Aujourd'hui c'est seulement un signe de soumission
Gg
Souvenir merveilleux...
a posté le 20-04-2022 à 08:54
J'ai connu la Tunisie en 2010, des jeunes d'un village du côté de Siliana avaient créé un club d'astronomie. Suite à des échanges à distance, ils m'avaient invité, nous avions passé 2 semaines ensemble.
Dans le groupe, il y avait deux soeurs, 17 et 19 ans, nous parlions de tout, à bâtons rompu. Elles étaient passionnantes, et passionnées.
A l'une, j'avais posé la question: "Pourquoi portes tu le foulard?"
Réponse: "Parce que j'en ai envie".
Puis: "Et pourquoi ta soeur ne le porte pas?"
Réponse: "Parce qu'elle n'a pas envie!".
Voilà, tout était dit, et tout était sincère et simple. Merveilleuses jeunes filles, et merveilleuse famille où la liberté de penser était la règle...
Warrior
voile au RU: ni obligation ni interdiction...................................
a posté le à 14:42
c'est aussi la situation au RU: ni, ni .... ni obligation ni interdiction.
expliquez çà à la France islamophobe, et sa haine du voile.
Welles
souvenir à la noix
a posté le à 10:31
Il ne s'agit pas de question d'envie car j'ai envie de traiter de crétin mais de symbole, tu peux raconter ou inventer des histoireS à dormir debout, tu ne peux justifier le port de ce torchon qui est l'incarnation de la soumission de la femme; alors la liberté de le porter ou non est une chimère; c'est l'inconscient collectif qui pèse sur cette jeune fille que sa s'?ur a pu heureusement s'en défaire. mais le reste j'ai l'impression que ça t'arrange toi.
Gg
Hé, Welles
a posté le à 14:46
Détends toi, respire à fond par le nez , bloque 5s, souffle doucement par la bouche, bloque 5s, et recommence, tu verras ca ira mieux...
Welles
Si c'est le voile qui est en question
a posté le 20-04-2022 à 06:03
Si madame Tajine c'est le voile qui est en question car il est le symbole de la soumission et de l'infériorité de la femme ; point barre.
Ne cherchez pas midi à quatorze heures, ce torchon incarne la servitude de la femme et ne me parler de femme qui choisit librement de le porter parce que c'est risible et long à expliquer ici.
observator
@YAEL
a posté le 20-04-2022 à 03:34
Je parle de l'Eglise en tant qu'institution avec son pape représentant du Dieu sur terre, ses cardinaux....et prêtres, intermédiaire entre l'homme et Dieu.
La mosquée est un lieu de culte.
En Islam, le musulman s'adresse directement à Dieu et n'a pas besoin d'intermédiaire.
Il n y a pas d'hierarchie religieuse.
Abel Chater
Par contre, que dire de ceux qui dénudent leurs petites filles en bikini et en décolleté, puis ils lui demandent de faire attention aux pédophiles et aux violeurs de cas psychiques!!!
a posté le 20-04-2022 à 00:38
Non Madame, moi-même j'ai quatre filles et je ne les ai sauvées des loups garous, pour qu'elles réussissent leurs études, que par le respect vestimentaire. Une fois qu'elles réussissent leurs études, je leur dis:"lèkom Dinoukom, wè liyè Dini". Elles sont immunisées pour faire tout ce que bon leur semble en toute liberté et en toute avidité, d'expériences de compétences mondiales.
Lorsque j'ai connu ma femme l'Allemande à l'âge de 16 ans seulement et qu'elle m'a juré amour et fidélité, le premier compromis à avoir consenti avec elle, c'est sa tenue vestimentaire qui devrait exercer une influence d'une femme élégante et respectable, sur n'importe qu'elle société où on a vécu. Jamais de minijupe ni de décolleté, ni d'exposition de chair féminine. Nous avons bien vécu partout où on était et partout où on a habité. L'âge n'a fait que consolider notre amour. Contrairement à presque la totalité des mariages mixtes que j'ai connus, nous avons réussi à vivre et à revivre notre amour, d'un âge à l'autre sans le moindre ébranlement, tant que notre Créateur Allah le Tout Puissant nous le permettra. Cette réussite ne repose que sur la vérité d'avoir toujours respecté les autres, en n'ayant jamais provoqué les sociétés parmi lesquelles nous avons vécu ni qu'on n'a changé du principe de notre mode de vie. Le voile de ma femme musulmane aux yeux bleus, leur fait école et les oblige au respect. Nous n'avons jamais imité les autres comme des singes. Nous avons choisi l'Islam pour notre mode de vie, sans jamais été influencés par n'importe quelle mode de ces décadences morales, dont nous vivons les conséquences au sein de la société allemande, dont la famille et les proches de ma femme l'Allemande, eux-mêmes.
Donc, qu'est-ce que tu racontes Madame Tajine et sur quoi tu t'appuies pour nous donner des leçons et où trouves-tu la source de tes expériences, qui t'imposent cette doctrine "francisée" dont tu veux inculquer aux Tunisiens!!!
Allah yèhdik yè Madame wè yèrham Wèldik.
Welles
Tes quatre filles sont à plaindre
a posté le à 10:36
Pauvre type; je plains tes filles d'avoir comme père un crétin comme toi.
Gg
Quelle horreur ce chater !
a posté le à 10:11
Rien que du mépris et des injures pour tous ceux qui ne pensent pas comme lui, Monsieur détiendrait LA vérité!
Ce type me fait vomir!
Khamassi
Commentaire
a posté le 19-04-2022 à 23:56
Synda Tajine
Votre article paraît ne pas combattre l'islam et ses dogmes comme vous le dite bien mais votre argument q'une petite fille ne suscite pas des pulsations sexuelle ne tient pas debout devant la réalité d'une société malade justement parceque elle s'éloigne de l'islam
La réalité c'est la pédophilie c'est le viol des petites filles aux crèches parceque leur maman épanouies et progressistes se permettent de maquiller leurs petites filles lors des cérémonies et même tous les jours
Je n'ai jamais vu ou entendu une comme vous crier au scandale devant le fait de maquiller un petit ange qui n'en a point besoin
SAEL
Reponse
a posté le 19-04-2022 à 19:20
Je suis grosso modo d'accord avec vous concernant KS, mais il me semble que vous opposez science et religion. Il est certain que la science se concentre sur l'aspect matériel, quantifiable des choses, mais il existe des scientifiques religieux. Il y a tellement de choses à découvrir sur le monde, et qui sait, peut être que c'est la science qui donnera raison à la religion. Par contre, cela ne marche pas dans l'autre sens parce que c'est l'ignorance, la bêtise et les idéologies qui nuisent à la science, mais aussi à la religion. Les religieux qui prennent les textes religieux mot pour mot, ainsi que ceux qui créent des dogmes obscurantistes, nuisent le plus à la religion et à la science. Après tout, il y a plusieurs versions du coran, pourquoi pas une nouvelle?

Concernant le voile, il est écrit nul part dans le coran qu'il est obligé de le porter. Il faut aussi se renseigner sur le genre et la forme de tissu utilisé dans la période pre-islamique ainsi que la symbolique du voile (signe de haut statut social). Les femmes du prophète Mohammed portait le voile, mais dans des situations spécifiques. Après la mort du prophète, le voile est devenu petit à petit obligatoire, alors que dans le coran, et comme je l'ai dit plus haut, ce n'est pas obligatoire. Juste recommandé.

Petite correction: la science n'est pas une croyance. C'est un outil qui permet de créer et d'organiser les connaissances, à travers des méthodes. C'est aussi une manière de voir et d'agir dans le monde.
ridha
voile
a posté le à 08:43
le sujet traité est : le voile sur la tête d'enfants mineurs. Que vient faire la science ici ?
Ecrivez un livre sur la science et la religion !
SAEL
Mdr
a posté le à 16:01
Relisez l'article, puis relisez mon commentaire. Je peux rien faire d'autre pour vous. Bonne chance.
Welles
@SAEL
a posté le à 05:45
Tu parles du prophète comme si il a réellement existé alors que c'est une pure fabrication du 9 ème siècle c'est à dire deux siècles après ça soit disant naissance et existence. La science archéologie a bien montré que la construction de la Mecque date du neuvième siècle car aucune trace archéologique aucun objet ni monnaie ni ustensiles de la vie quotidienne n'a été trouvé bref il n'y avait que du sable ; tous les objets trouvés datent grâce au carbone 14 du neuvième siècle.. bref tout le reste est une invention des exégètes arabes pour satisfaire les conquérants arabes qui ont un besoin d'une religion et d'un texte pour satisfaire leurs soifs de pouvoir. Voilà la réalité de cette religion qui dès le départ est une pure ruse au service de la violence et de l'esclavage .
SAEL
Reponse
a posté le à 16:09
Tout d'abord, je suis agnostique et non pas croyant. Vrai, pas vrai, je m'en fou. Je n'ai pas plus de temps à donner à la religion que j'en ai donné durant mes études en sciences sociales. Pas seulement, je n'ai jamais lu le coran ou tout autre texte religieux. Normalement, si vous avez bien lu mon commentaire, vous auriez pu comprendre par vous même que je suis agnostique. Je ne peux donc pas parler du prophète comme s' il avait réellement existé. Je dis juste ce qu'il y a écrit dans le coran concernant le voile. Voilà tout, bonne journée.
observator
La laïcité
a posté le 19-04-2022 à 19:02
C'est la séparation de l'église et de l'Etat et non de la religion et de l'Etat.
Surtout, dans les pays catholiques où il reste un église '?', un hiérarchie religieuse.
La reine d'Angleterre est la cheffe religieuse anglicane anglaise et en même temps cheffe politique puisqu'elle est reine d'Angleterre, poste politique.
Il y a des partis politiques chrétiens.
Le Christianisme ne possède pas un code juridique comme le sont les religionsmusulmane et juive.
Israël n'a pas de constitution. C'est de plus en plus la Thora qui fait foi de constitution aujourd'hui.
Aujourd'hui en Israël, il y a des trottoirs pour les hommes et des trottoirs pour les hommes, des bus où les hommes mentent devant et les femmes derrières, des femmes avec nikab.
Les sionistes aujourdhui veulent fonder, sur la terre de Palestine, un '?tat juif au sens religieux du terme. Pratiquement tous leurs chefs politiques portent la kippa.
Ces pratiques aujourdhui chez nous auraient produits un tollé médiatique .
Nous Tunisie pays musulman je le répète.
Il y a dans notre pays une minorité intolérante de frustrés qui n'accepte pas la tolérance et le vivre ensemble.
Initiée par Bourguiba et Ben Ali , pour des raisons politiques, aujourdhui cette minorité veut imposer sa vision et sa vérité qui n'est pas celle de la majorité des citoyens de ce pays.
Ils auraient pu dépenser toute cette énergie à aider les tunisiens à résoudre leur problèmes économiques et sociaux.
Le pays est au bord du gouffre.
C'est leur dernier souci.
Welles
@ Observator
a posté le à 05:53
Comme d'habitude tes propos sont truffés de mensonges éhontés et comme d'habitude tu es un adepte du complotisme comme quoi c'est les « sionistes «  qui sont responsables de nos malheurs. La Tunisie est dans le gouffre à cause des crétins comme toi.
SAEL
Reponse
a posté le à 21:22
Avec tout le respect que je vous dois, on s'en fou d'Israël. En Arabie Saoudite on coupe des têtes, on fait quoi maintenant? On est en Tunisie Mr/Mme.

Il y a une séparation de la mosquée et de l'Etat, même si dans la constitution il est dit que la Tunisie est un pays musulman. Chose bizarre, puisqu'il n'y a aucune étude qui permet de nous informer sur le nombre de musulmans en Tunisie, par rapport à la population générale. Wikipédia et le site du FBI dit qu'il y a 99% de musulmans, et 1% de non-musulmans, principalement juifs. Les sondages indiquent qu'il y a plus de 30% de non-religieux en Tunisie (plus de 40% sont des jeunes entre 18 et 30 ans). Le chiffre ne fait qu'augmenter.

Comme je l'ai dit dans mon propre commentaire, le voile n'est pas obligatoire. Imposer le voile de façon générale, ou sur des mineurs est dangereux. Puisque c'est tout d'abord, basé sur une lecture spécifique du coran et des autres textes islamique, sujet que certains musulmans critiques eux mêmes. Avec la montée de l'islam politique, à travers des gros coups de com pour promouvoir le salafisme et le wahhabisme, voir des mineurs, trop jeune pour comprendre la réalité du monde, porter le voile, est inquiétant.

Oui, les pédophiles existent, mais mettre le voile sur des mineurs c'est les sexualisés. L'auteur de l'article à raison. Et au cas ou vous ne l'aurez pas réalisé, le voile n'est pas une cape magique. Les violeurs et les pédophiles musulmans ou vivant dans une société musulmanes existent.

Une minorité peut être, même surement, mais on ne parle pas de 1%. Entre les athées et les musulmans qui sont contre, on parle d'une majorité.

Prétendre que c'est depuis Bourguiba que les femmes, en particulier les mineurs, ne portent pas le voile...mort de rire. Lisez des livres de science sociales. La minorité, c'est ceux qui veulent imposer le voile, la burqa, le niqab, et toutes ces conneries.

La situation sociale et économique a sérieusement empiré depuis la révolution. Et je vous rappelle, Mr/Mme le/la tolérant(e), il n'y a pas de terroristes chrétiens, juifs et athées Tunisiens.
Mon.
Comment
a posté le 19-04-2022 à 17:53
Tout à fait d'accord avec vous, surtout que ça se passe au palais de Carthage, K. S. veut-il couper l'herbe sous les pieds des islamistes, plus royaliste que le roi ce Président ?
AT
On aime apparemment les très jeunes filles et garcons ..
a posté le 19-04-2022 à 17:07
Inviter les petits enfants a une tradition en Tunisie. Bourguiba Sayed Lessyed invitait chaque année des enfants pour les festivités pour fêter son anniversaire et ça n´a derangé apparemment personne.

Et Kaiis Saied dans la même tradion lorsqu'il invite au palais de Carthage, pour les récompenser, des petites filles, encore à l'école primaire, portant le voile..

Allah Lè Ya9t3ilnè 3èdè !