alexametrics
lundi 08 mars 2021
Heure de Tunis : 07:17
SUR LE FIL
Hausse des prix des œufs et de la viande de volaille
12/01/2021 | 11:36
1 min
Hausse des prix des œufs et de la viande de volaille

Le groupement interprofessionnel des produits avicoles et cunicoles a annoncé, dans un communiqué publié hier, lundi 11 janvier 2021, la hausse des prix de la viande de volaille et des œufs.

 

Cette hausse est expliquée par la hausse des prix des aliments destinés aux élevages de volailles. Elle se traduit comme suit :

 

Le prix de l’œuf a été fixé à 205 millimes depuis le 3 janvier 2021

Le prix du poulet sur pattes est de 3.395 dinars/kg et sera adopté à partir du 1er février 2021

Le prix du poulet prêt à la cuisson, sans marge de bénéfice, est de 5.775 dinars/kg et sera adopté à partir du 1er février 2021

 

M.B.Z

12/01/2021 | 11:36
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Citoyen_H
ALLEZ, YA RAJJéLA ENCORE UNE FOIS ET TOUS EN CHOEUR
a posté le 12-01-2021 à 13:54
"Khoz ou Mè et ZABA Lè".
Bien joué.
Jibtou-ha li rrwouéh-kom.
Aller, soyez honnêtes et admettez votre hérésie !!!!.
Vous ne pourrez que mieux vous sentir.

Les chameliers imposteurs traitres ont assuré.
Ils vous avaient promis monts et merveilles.
Vous n'avez eu que misères et décadences.
La3boul-kom, la3béte él hallébe.

Belléhi ya jouhéla, sincèrement vous avez vraiment cru que toutes les hausses de salaires, en veux tu, en voilà, obtenus par le syndicat qui vous mènera prochainement à votre perte, allaient rester sans riposte des patrons de manufactures et d'entreprises.
Toute hausse de salaire, génère automatiquement une hausse des charges, qui à son tour va entrainer une hausse du prix de vente qui vous sera facturée.
C'est mécanique.
Ce sera à chaque fois, la même chose.
Tant que vous n'assimilerez pas cette règle mathématique, vous aurez du souci à vous faire.

Alors que les membres de la dream team de la troika continueront tranquillement à manger du poulet fermier et du boeuf de Kobé à tous les repas, vous, vous allez sans doute dans les jours qui viennent, enrichir vos choix, en inscrivant mouettes et corbeaux à votre menu.
Rabbi yéhdikom.
Ahmdou Rabbi 48H/jour. Peut être qu'il allégera sa sentence.



zilos
et viva boujalgha !!!!!
a posté le 12-01-2021 à 12:41
je vais chanter sportivement pour les gueux tunisiens croyant au messie khriji ,en l'accueillant par AKBALA AL BADROU .
voilà les cadeaux de l'islam-fasciste ,le capitaliste sauvage ,le professionnel de l'illusion ,le gourou qui a volé vos enfants et vos fillettes pour une guerre disant sainte (quelle ironie .70 très belles filles paradisiaques et jihed ennikeh pour vos filles .inégalité fasciste .pourquoi une fille du jihed ennikeh ne peut pas avoir 70 beau garçon paradisiaque ?) .tant que vous soutenez ce diable khriji boujalgha vous allez goûter le fruit de son enfer .la vague prochaine sera sur l'électricité ,le gaz ,l'eau ,puis la vignette ,l'assurance et une batterie de taxation .
YA RABBI ZIDHOM CHWAIA MI .RAHOM MAZALOU MA FEHMOUCH .
c'est le moment de faire déguerpir khriji de l'ARP DEMOCRATIQUEMENT .
YEZZI MINNOUM.
YEZZI MILKHOUF .
FIKOU YA AHL ELKAHF .
RAHOU BLAAKOM KHRIJI FI KIRCHOU .
RAHOU MOUCH RAB .
RAHOU MOUCH OULI SALAH.
RAHOU GHADDAR .MUSAILAMA EL KATHEB .
YA BHAIM FIKOU .L'ISLAM POUR TOUS ET DIEU N'A ET N'AURA JAMAIS UN REPRESENTANT SUR TERRE .FIKOU YARHAMKOM ALLAH .
SATAN KHRIJI VOTRE PAPA NOEL OFFRIRA ENCORE DES CADEAUX POUR VOUS TOUS .
Carthage Libre
Les prix S'ENVOLENT partout. Pauvre citoyen. Pays islamisé à la dérive
a posté le 12-01-2021 à 11:50
Révolution "d'el karama"...Oui, "El Karama" khwenjias , oui.

Moi, l'anti-Ben Ali, je me rappelle que pas plus de 10 ans en arrière le prix d'un kilo de boeuf était à 8 ou 9 dinars. N'en parlons pas du poulet, "blech flouss" presque.

Voilà où nous en sommes ; une inflation terrible, des prix non maitrisés qui s'envolent ; chacun veut sa "place au soleil" au détriment du citoyen.

Même les milliardaires assurances en profitent : la FTSUA a décidé d'augmenter drastiquement les assurances, d'un coup, comme ça, et pas que 5 dinars! Mais des dizaines et dizaines de dinars par assurance (de voiture par exemple)!

Tout le monde veut tirer la couverture vers lui : producteur, spéculateurs, distributeurs, transporteurs et vendeurs ; chacun veut sa "part" du gâteau (Tunisie).

Bien sur qu'ils ont raison! Quant ils voient que les khwenjias, qui donnent le "bon" exemple, ont vidés 3ini 3inek les caisses du pays, ils se disent "et pourquoi pas nous"!