alexametrics
mercredi 29 mai 2024
Heure de Tunis : 12:27
BN TV
Abdelmajid Belaïd : Rached Ghannouchi a ordonné les assassinats et il n'y a pas lieu de parler de conciliation avec Ennahdha
27/03/2024 | 09:23
3 min
Abdelmajid Belaïd : Rached Ghannouchi a ordonné les assassinats et il n'y a pas lieu de parler de conciliation avec Ennahdha

 

Abdelmajid Belaïd, a assuré que la persévérance du comité de défense a permis d’aboutir à des sentences prononcées dans le cadre de l’affaire de l’assassinat politique de son frère, Chokri Belaïd. D’après lui, cet événement est un pas vers l’avant et une preuve que la justice tunisienne commence à se rétablir.

S’exprimant le 27 mars 2024 lors de « Sbeh El Ward » de Hatem Ben Amara sur Jawhara Fm, Abdelmajid Belaïd a indiqué qu’on avait segmenté le dossier de l’affaire afin de disperser les efforts de la justice tunisienne et de pousser vers l’oubli de l’affaire. Il a indiqué que les accusés jugés et condamnés à la date du 27 mars 2024 ne représentaient qu’un petit groupe par rapport au nombre total de personnes impliquées.

« Il s’agit d’un fait positif… Ceci prouve que la justice tunisienne est en train de se rétablir… Un deuxième groupe, lié à la vespa comportant Mustapha Khedher et Kamel Ifii et des dirigeants du mouvement Ennahdha, fait l’objet d’une autre affaire… Bientôt, et j’assure qu’il s’agit d’un événement proche, la deuxième étape sera entamée… Il s’agit de juger les gens ayant supervisé et planifié l’assassinat… Il s’agit de personnes ayant joué le rôle d’intermédiaire entre ceux ayant exécuté et Rached Ghannouchi, Ali Laarayedh et des dirigeants sécuritaires », a-t-il dit.

 

 

Abdelmajid Belaïd a expliqué que Mustapha Khedher était l’un des responsables de l’appareil secret d’Ennahdha et que Rached Ghannouchi en était le chef. D’après lui, ces derniers seront jugés dans le cadre d’une deuxième affaire prouvant que l’assassinat de Chokri Belaïd avait été planifié depuis 2012. Il a assuré que le morcellement de l’affaire s’inscrivait dans le cadre des manœuvres visant à enfouir l’affaire. Abdelmajid Belaïd a indiqué que la nouvelle composition de la chambre chargée de l’affaire inspirait confiance et que son traitement de l’affaire était satisfaisant.

Pour ce qui est du communiqué publié par Ennahdha à ce sujet, Abdelmajid Belaïd a assuré que ce parti exploitait les affaires des assassinats politiques. Il a, également, affirmé que le président du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi était derrière ces crimes. Il a assuré que ce dernier avait personnellement donné l’ordre d’assassiner Chokri Belaïd. Il a, aussi, indiqué qu’Ennahdha était responsable des décès de jeunes en mer, des victimes d’attaques terroristes ou des disparus dans les zones de conflit. Il a conclu qu’il n’y avait pas lieu de parler de conciliation avec ce parti politique.

Pour rappel, la cinquième chambre criminelle spécialisée dans les affaires terroristes près le Tribunal de première instance de Tunis a rendu, tôt le matin du mercredi 27 mars 2024, son verdict dans l’affaire de Chokri Belaïd et cela après plusieurs heures de délibération.

Sur les 23 accusés (quatorze en état d’arrestation et neuf en liberté), quatre ont été condamnés à mort, deux à la réclusion à vie, cinq ont eu des non-lieux alors que les autres ont été condamnés à des peines allant de 2 à 120 ans de prison. Tous les accusés seront soumis à un contrôle administratif allant de trois à cinq ans.

 

S.G

27/03/2024 | 09:23
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Houcine
Je ne suis pas dans le secret des dieux, maïs..
a posté le 27-03-2024 à 11:58
Il ne faudrait pas se satisfaire de nous rapporter les communiqués de cette officine, Ennahdha, laquelle est du point de vue de tout citoyen sérieux, doit assumer la responsabilité de tous les méfaits, crimes, assassinats, vols et détournements de capitaux.
Les faits suffisent à établir le partage.
L'appareil judiciaire était entre leurs mains, le ministère de l'Intérieur, ils avaient leur correspondant intime en la personne de Akremi qui faisait le tri, dispersait et dissimulait des pièces, en détruisant d'autres, s'exhibant de sa place à Faure la part belle aux voyous terroristes ....
Le spectacle qu'ils nous ont offert des années durant illustre à sa manière leur talent en matière de violence, de vulgarité, puisque chacun pouvait voir des poltrons élevés à la dignité de députés, cracher sur les femmes, insulter en hurlant qui osait leur donner le change.
On a vu, et lu, les déclarations de ces incultes exprimant le pire, menaces à l'appui, sans la moindre réaction d'une justice soumise, et des juges sans jugeote....ou sans courage.
Ils ont fait assassiner des gendarmes, des gardes de la Présidence, des gamins furent décapités par les "sportifs" de Ghannouchi....
Jusqu'à l'ambassade de l'Empire qui fut attaquée par les fantassins, cette race d'auxiliaires commode pour commettre ce que l'officine ne devait prendre directement en charge.
Il serait intelligent d'enquêter sur les fortunes sorties de nulle part, sur les enrichissements subits de certains hiérarques de l'officine, pour mettre au jour comment et où les sommes en principe dévolues au service du pays ont pris le chemin de comptes en banque domiciliés chez nos très grandes démocraties pas très regardantes sur l'origine du fric.
Il y aurait tant de choses à regarder d'un oeil sérieux, juste et efficace pour mettre à nu le stratagème, le mode opératoire, retirant tout crédit aux balivernes dont on nous assomme.
Ce n'est pas une question de personne, Ghannouchi ou un autre, c'est un système qu'il faut objectiver.
C'est un projet mortifère, assassin, qu'on doit solder, si l'on veut que ce pays retrouve au moins le climat antérieur.
Le reste relevé d'un registre facile.
Aziz
Je vous appuis
a posté le à 10:08
Je surtout adoré votre conclusion :
"Ce n'est pas une question de personne, Ghannouchi ou un autre, c'est un système qu'il faut objectiver.
C'est un projet mortifère, assassin, qu'on doit solder, si l'on veut que ce pays retrouve au moins le climat antérieur."
Bien dit !
Le Baron
Hors sujet comme d'habitude
a posté le à 17:32
Blablabla Blablabla des histoires à dormir debout, aujourd'hui qui a tous les pouvoirs Houcine pourquoi tu continues à croire dans tes mensonges sans aucune preuve
Abraca
Déception totale
a posté le 27-03-2024 à 11:34
Après 10 ans d'attente, enfin le verdict final et l'affaire est close
Mr Abdelmajid tu te contredis ouvertement: d'une part tu affirmes que la justice commence à se rétablir, et d'autre part tu dis que ces jugements ne sont pas une fin logique de l'affaire
alors que le parquet était clair et net là dessus: Nahdha n'est pas impliquée et le dossier est clos !!

Arretez donc vos supercheries et occupez vous d'autres choses plus intéressantes dorénavant
Quant au martyr de la nation chokri belaid je suis sur que ses assassins ne pourront en aucun cas filer et éviter la vraie justice du bon dieu !!
dorra
les commerçcants du sang doivent répondre aux questions restées sans réponse.
a posté le 27-03-2024 à 10:49
les commerçants du sang ne veulent pas perdre leur fonds de commerce et poursuivront leurs man'?uvres et leurs mensonges sans scrupule.
ils doivent d'abord répondre aux questions qui sont restées sans réponse :
- pourquoi ils ont fait traire les voix du témoin nadia daoued et l'avocate leila ben debba?
- qu'est ce qui s'est passé lors de la conférence de presse avec l'avocat faouzi mrad et comment il est mort après quelques semaines?
- pourquoi ils nient que besma khalfaoui est la divorcée de belaid et non pas son épouse et pourquoi elle l'a invité pour dormir chez elle la nuit de son assassinat?
- pourquoi ils ont caché le portbale de belaid chez abid briki?
- où est le chauffeur de belaid et quel est le secret de l'appel qu'il a reçu juste avant l'assassinat?
....
BOUSS. KHOUK
NON NON RIEN EST FINI ! LE TOUR DU GOUROU VA SUIVRE ( le ghanouchien )
a posté le 27-03-2024 à 09:47
Bien évidemment que le ghanouchien et autres , vont répondre sur l'ordre donné pour les assassinats des martyrs BELAID ET BRAHMI ! _----- ennakba se précipite suite aux verdicts de ce matin pour se mettre hors cause ,, NON NON les ordures ce n'est fini , le tour DU GOUROU va suivre , sans parler des autres dossiers des TDC de LA SECTE et DESTRUCTEURS . .
Le Baron
Le fond de commerce ne doit pas fermer
a posté le 27-03-2024 à 09:41
Ce verdict ne semble pas satisfaire le frère du défunt, ni ceux du comité du commerce pardon de la défense du défunt qui ne paraîtront plus dans les médias et que ne passeront plus leur vacances en '?gypte et au émirats arabes, d'où la nécessité de sauver ce fond de commerce très lucratif...
Gg
Courageux!
a posté le à 10:38
Ces courageux avocats et membres du comité pour la vérité ont risqué leur vie pour révéler les responsabilités des potentats politico-religieux commanditaires de ces crimes, et les soumettre à la justice.
Respect a eux et elles...