alexametrics
vendredi 03 février 2023
Heure de Tunis : 13:34
BN TV
Anis Kharbech : nous avons perdu 25% de notre cheptel !
11/01/2023 | 19:33
2 min
Anis Kharbech : nous avons perdu 25% de notre cheptel !

 

Le vice-président de l'Union tunisienne de l'agriculture et de la pêche (Utap), Anis Kharbech, a affirmé, lors de son intervention, ce mercredi 11 janvier 2023, dans l’émission « Rendez-vous 9 », présentée par Malek Baccari et diffusée sur Attessia TV, qu’il n’est pas possible de parler de monopole quand il s’agit d’évoquer la crise du lait.

« Nous ne pouvons pas parler de monopole en ce qui concerne le lait, ce n’est pas possible, le lait ne se conserve pas au-delà de six mois, néanmoins il faut savoir que nous avons perdu 25% de notre cheptel » a précisé Anis Kharbech.

 

 

Le 3 janvier dernier, le président du Syndicat des agriculteurs de Tunisie (Synagri), Maidani Dhaoui, a affirmé, que le stock stratégique de lait est totalement épuisé.

« Nous produisons un million et 300 mille litres de lait quotidiennement et consommons un million et 800 mille litres c’est pour cela que le lait manque. La crise va s’aggraver de jour en jour (…) nous avons opté pour le lait en poudre qui est coûteux et qui devra être compensé par l’État et exempté de taxes (…) il n’y a aucune volonté de rectifier cette situation » a-t-il précisé.

 

Maidani Dhaoui a souligné que l’importation de lait en poudre impactera le cycle de production et qu’il est aberrant de mettre de côté la production pour se tourner vers l’importation aidant ainsi les producteurs étrangers. 

« Nous n’avons pas de crise de lait, il est disponible sur le marché, des défaillances existent probablement au niveau de la distribution, toutes les usines fonctionnent, la production se poursuit mais à une cadence moindre dans la mesure où les troupeaux sont réduits. Il y a peut-être un manque mais pas une absence totale du produit », a déclaré, pour sa part, le président de l’Utap, Noureddine Ben Ayed, soulignant que la cheffe du gouvernement, Najla Bouden, s’est engagée à mettre en place les mesures nécessaires pour aider le secteur.  

 

 

M.B.Z

11/01/2023 | 19:33
2 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Voilà où mène la privatisation
Nationaliser la filière
a posté le 13-01-2023 à 13:33
OMMI SISSI : le cheptel se brade mais le prix de la viandeaugmente. .on oublie le fromage qui devient hors prix...les pots de yaourts minuscules à presque 1 Dinar ...solution : nationaliser la filière
retraité
par la faute de qui ?
a posté le 12-01-2023 à 09:14
par la faute de qui le pays a perdu son cheptel et son agriculture qui doit assurer l'alimentation du peuple et la déferlante des migrants subsahariens et asiatiques et les libyens qui piquent nos produits subventionnés et les ramènent clandestinement chez eux on n'a pas vu ce phénomène avant la révolution bénie .
DHEJ
Mais où est le Directeur Général de l'ONEP?
a posté le 12-01-2023 à 09:02
Il existe une institution nationale au nom de OFFICE DE L'ELEVAGE ET DES PATURAGES, pourquoi son Directeur Général garde le silence...
veritas
La Tunisie a perdu les 2/3 de ses moyens .
a posté le 11-01-2023 à 20:49
Pas que le cheptel le pays tourne avec le 1/3 de ses moyens les autres 2/3 ont été sacrifier volontairement par les fameux patrons du paradis'?'le pays nécessite une nouvelle construction mais pas avec la populace qui existe en tunisie'?'le printemps prochain il faut laisser le nouveau variant du covid faire le travail surtout dans les régions conservatrices et pratiquantes qui court derrière le paradis .
tounsi
.
a posté le à 21:42
a ma conaissance c'est les regions laicardes athées qui dirigent le pays vers l'enfer,
Thor
'?'
a posté le à 00:35
Ah bon parce que tu pense que ton allah et ces apôtres nous en bien bercé durant ces 10 dernières années ?!