alexametrics
Dernières news

L'Etat n'a jamais étudié la possibilité d'un pont entre Kerkennah et Sfax

Temps de lecture : 1 min
L'Etat n'a jamais étudié la possibilité d'un pont entre Kerkennah et Sfax

 

Les déplacements entre Kerkennah et Sfax sont très compliqués, ne se faisant que via ferry, ce qui isole parfois l’île notamment en période de mauvais temps. Les citoyens se sont plaints de cette situation. Certaines de ces plaintes sont parvenues au député Yassine Ayari qui a formulé une question écrite au ministre de l'Equipement, de l'Habitat et de l'Aménagement du territoire Moncef Sliti.

 

Dans une correspondance reçue par le Parlement le 12 mai 2020, le ministre a indiqué qu’aucun projet de pont entre Kerkennah et Sfax n’est prévu dans les plans du ministère et qu’aucune étude technique n’a été faite à cet effet.

 

 

I.N


Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (13)

Commenter

Med Montassar
| 20-05-2020 22:59
Que Dieu bénisse l'ignorance de Monsieur le Ministre. Pas d'?tudes, aucun gouvernement n'a pensé au pont reliant Les '?les de Kerkenah et Sfax. Bien sûr ce ministre a hérité l'ignorance de sa secte et ses chefs nahdhaoui et heureusement que Monsieur Ahmed Ben Salah est encore vivant, le fameux super secrétaire d'?tat plan, Finance et '?ducation Nationale dans les années 60 a reçu une étude américaine bien détaillée concernant la construction de 80 milles lits dans ces '?lots avec un aéroport moderne et un pont reliant Sidi Mansour De la Légende Mohamed Boudaya à Sercina du Grand Farhat Hached sans coûter un sou à l'?tat Tunisien.

zilos
| 20-05-2020 15:34
la Tunisie avec son potentiel d'ingénierie et de savoir faire n'est pas capable de faire un petit brouillon d'un pont reliant kerkena et sfax .chose inadmissible . j'ai vécu le problème de l'énergie solaire depuis 50 bonnes années ,malheureusement les idées existes certes réalisables alors que les hommes politiques vous disent " aller chercher monsieur X qui va financer ton projet ? "
c'est réalisable avec nos amis chinois ,l'exécution de ce projet ne dure que deux ans au max .aux dormeurs et chamailleurs de l' ARP aux LRPiens cherchant le sel et le méthane réveillez vous et faites quelque chose de bien pour ce bled "
KHALLIOU ENNES TEDII AALIKOM BIL KHIR ".
le problème du président de l'ARP consiste a suivre pas à pas l'évolution de l'occupation de toute l'Afrique du nord par la Turquie ,le pont reliant kerkena et sfax sera faite par SIDOU ESSOLTAN .
YA SI AYARI YERHAM WALDIK JIB ECHNAWA TAWA TCHOU EL AAJAB .

Magon Le Carthaginois
| 20-05-2020 15:15
Questions à M. le député Ayari,
(1)
Est-ce que vous êtes conscient des coûts de ce projet de pont de 20 KM entre Sfax et Kerkennah ?

Il coutera certainement énormément plus que la construction du pont de 25 Km reliant l'Arabie Saoudite et Bahrain construit dans les années 1980, au moment où le prix du pétrole était très élevé et où le revenu de l'Arabie saoudite était colossal. Coûts du projet 1 milliard de USD.

Il coutera certainement énormément plus que la construction du pont de 8 Km reliant Copenhague, capitale du Danemark et la ville suédoise Malmö construit dans les années 1990. Coûts 4 milliards d'euros, entièrement « user-financed », c-à-dire par péage et ne sera rentable qu'après une trentaine d'années.

(2)
Comment allez-vous financer votre projet ? Certainement pas sur le dos des contribuables ?
Donc vous serez obligé d'emprunter sur le marché Financier international à un taux exorbitant. Encore faut-il trouver une Banque ou un groupe de banques qui serait prête à vous financer vu le taux d'endettement du pays.
(3)
Il faudrait aussi prendre en considération l'aspect écologique négative ce projet.

Conclusion : Ya Si Ayari, arrêtez svp votre populisme. Soyez réaliste, restez les pieds sur terre.
Cordialement

Hatem jemaa
| 20-05-2020 14:57
Le projet qui a été étudié propose la construction de deux bras de terre reliés par un pont suspendu de 1.5 km. Cette option est possible grâce à la faible profondeur de l'eau entre Sfax et Kerkennah excepté une zone de ce qu'on appelle " el bhar el hay " qui s'étend sur une distance de 1.5 km. Les deux bras de terre l'un part de Sidi Mansour côté Sfax et l'autre part de Sidi fraj côté Kerkennah. Cette solution a même été envisagée avec une variante les : un transport par bac de1.5km entre les deux bras.

A . V
| 20-05-2020 14:52
Il faut donner ce projet à des investisseurs locaux ou étrangers croyez moi sera réalisé très vite car nos amis chinois seront en premier intéressé par ce projet, une entreprise privée peut le faire et l'exploiter pendant une période que l'état peut fixer avec celle-ci.
Nos amis chinois ont fait un pont de 50 km en quelques temps.

DHEJ
| 20-05-2020 14:36
Pour la beauté de la mafia qui y règne...

Hatem jemaa
| 20-05-2020 13:41
Une étude technique et financière a été réalisée durant les années 1960. Et depuis le sujet a été évoqué à plusieurs reprises à chaque décade ! A un certain moment le génie militaire a même été évoqué pour la réalisation du projet en plus du grand projet de protection de l'archipel de l'avancée de l'eau de mer qui est un projet de SURVIE de Kerkennah.

jemjem
| 20-05-2020 13:24
Quand on sait l'Argent et les projets qui ont été investis à Monastir à Djerba à Mahdia pour ne citer que ces 3 lieux qui ne peuvent différer par rapport à Kerkenna alors que cette Ile qui été un fief et un refuge pour toutes les civilisasions depuis l'époque des Phéniciens ?
Dommage que les Kerkenniens soient condamnés à vivre au dépens d'un bateau qui un jour il part un jour il ne vient pas!!!!
C'est un crime que tous les gouvernements successifs ont commis jusqu'à ce jour envers cette population dont Hached,Achour, Ben Romdhane, Jrad et tant d'autres y sont issues !
Je le jure que si cette Ile appartenait aux Chinois ils en auraient fait un deuxième Hong Konk !!!

Foulen
| 20-05-2020 13:16
la reponse du Ministre/Ministere ne fait que repondre a la question de : il y a une etude ou pas? et passe completement a cote du desagrement pour les habitant de Kerkennah. le probleme c'est la gene des habitants et il ne propose aucune solution, pire, ne dit meme pas si ils sont en train de reflechir a une solution. du pur amateurisme, et non respet des citoyens

MAB
| 20-05-2020 13:13
C'est un projet mégalomaniaque qui ne manquerait pas de dénaturer les belles îles Kerkennah, dont le bétonnage du littoral avait déjà entamé la beauté naturelle. J'espère qu'il ne verra jamais le jour car ça sera un énorme gaspillage des deniers publics.
Cela servira à quoi de relier une petite île en activité végétative hormis la saison estivale, avec au bas mot un coût à 7 ou 8 milliards de dinars (7% du PIB), même on ayant recours aux chinois ?!
Comme pour d'autres projets réalisés ou en cours, cet argent pourrait mieux servir ailleurs, si tant est qu'il soit disponible. Loin s'en faut, hélas !

A lire aussi

Après deux mois successifs de hausse.

05/06/2020 12:46
0

C'est notre adversaire politique

05/06/2020 12:24
0

Il faut s’unir pour relever les

05/06/2020 12:17
0

Dont le projet de loi sur l'économie solidaire et la Haica

05/06/2020 11:41
0