alexametrics
Dernières news

Samir El Wafi réalise son record d’audience avec Moncef Marzouki

Temps de lecture : 1 min
Samir El Wafi réalise son record d’audience avec Moncef Marzouki
L’émission de Samir El Wafi, avec pour invité principal le président Moncef Marzouki, a réalisé dimanche 19 octobre son record d’audience avec un pic de 61,1% enregistré à 22 heures, selon la plateforme Audimat.tn.
Samir El Wafi réussit là à faire mieux que ses deux collègues de la chaîne. Naoufel Ouertani a réalisé un pic de 47,4% d’audience lors de son émission Labess samedi 18 octobre à 22h05 ayant pour invité principal Slim Riahi (patron non déclaré de la chaîne), alors que Hamza Belloumi a réalisé un pic de 41,7% d’audience vendredi 17 octobre à 22 heures pour son émission J8 ayant pour principaux invités une porte-parole de Slim Riahi et Adnène Mansar, directeur de campagne de Moncef Marzouki.
Le duo des deux candidats à la présidentielle Moncef Marzouki et Slim Riahi ont donc fait le bonheur d’Al Hiwar Ettounsi qui a pu caracoler à la tête de l’audimat de l’ensemble des chaine.

On rappelle que le dimanche précédent, la part d’audience était de 48,8% pour l’émission de Samir El Wafi, avec Ahmed Néjib Chebbi, d’après les chiffres de Sigma. L’émission Enquête exclusive sur M6 qui a fait la promotion de Moncef Marzouki, en ce dimanche 12 octobre, a réalisé 12% d’audience.
Samir El Wafi réalise donc un bon record avec le président de la République.
Ce pic d’audience demeure cependant inférieur à d’autres records d’émissions politiques.
En avril 2013, Moez Ben Gharbia a pu réaliser 69% d’audience sur Ettounsia avec Béji Caïd Essebsi. Le président de Nidaa Tounes a même atteint 78,4% d’audience sur Hannibal TV en octobre 2012.
En mars dernier, sur Al Wataniya 1 et Nessma TV, le chef du gouvernement Mehdi Jomâa a obtenu 73,7% d’audience pour son interview télévisée accordée à Walid Abdallah et Myriam Belkadhi.

R.B.H.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

Abel Chater
| 25-10-2014 10:57
Bonjour mon ami. Tu as absolument raison. La Divinité saura les ridiculiser comme ils le méritent, ces Azlems des dictateurs.
Je suis confiant en la Volonté du Tout Puissant, car toute notre Révolution du 14 janvier 2011, ne fut que l'oeuvre de notre Créateur, Allah le Tout Puissant à lui tout seul.
J'en suis sûr et certain, qu'après nous avoir libérés de ces régionalistes sangsues de la Tunisie, il ne va nullement leur permettre de nous retourner par la fenêtre.
Je te souhaite tout le bonheur de ce monde à toi et à toute ta famille.
Bonne et heureuse nouvelle année de l'Hégire.

EL-OUAFI 69...
| 22-10-2014 11:43
Bonjour Abel nous voici à la dernière semaine qui nous sépare des du verdict final .Ah mon ami les nostalgiques sortent de l'ombre, crachant leurs venins, sur ce peuple qui a tant enduré, souffert, par la lâcheté de ces sang-sues, ils sont de retour comme si rien n'était quel culot ?la Justice divine triomphera tôt ou tard.mes salutations à vous et à bientôt (manai) le 22/10/2014

tbh
| 22-10-2014 01:16
C'est désolant de lire des allégations du genre Slim Riachi (patron non déclaré de la chaîne Elhiwar Ettounsi)!
Avez-vous jamais vu Tahar Ben Hassine faire quelque chose qu'il ne déclare pas?
Eh bien tenez-le pour dit : Slim Riachi n'est pas et ne sera jamais le patron (déclaré ou occulte) d'Elhiwar Ettounsi. Et je sais bien de quoi je parle.

EL-OUAFI W M 69800
| 21-10-2014 22:29
Zut le clavier de mon ordinateur n'écrit que de droite à gauche que faire ?
Je suis un immigré dites- vous ? Que dois-je faire? Non je n'insulte personne mon éducation me l'interdit et encore plus ma religion, je dois pardonner, ce livre Saint nous l'ordonne.
Je vous pardonne cher concitoyen de m'avoir traité d'immigré à la façon de Marine Lepen, permettez moi de vous remercier (manai) le 22/10/2014

Abel Chater
| 21-10-2014 19:30
Si tu étais Tunisien vivant en Tunisie, tu n'auras jamais dit "immigré", car les Tunisiens qui quittent leur pays ne sont que des "émigrés" de leur pays et des immigrés pour leurs pays d'accueil.
Et si on ajoutait qu'il n'y a dans le Coran des Musulmans ni Sourate les abeilles, ni Sourate la vache ni Sourate les bestiaux, mais Sourate "Al-Nahl", Sourate "Al-Bakarah" et Sourate "Al-Anâam", on t'aurait rangé là d'où tu viens et là où tu vis entre la mer et le désert, dans l'attente de la chasse finale.
Donc fais attention aux abeilles dans tes rêves.

Léon
| 21-10-2014 11:20
On voit que les immigrés (intervenant ici) n'ont rien à cirer du quotidien des tunisiens qui n'ont plus grand chose à mettre dans leur assiette.
Ils sont heureux pour leur égo. Ben Ali est tombé! et ils veulent absolument continuer à savourer et à se délecter de l'événement créé par les plus grands sionistes de ce monde Maintenant c'est devenu un secret de polichinelles pour les tunisiens vivant en Tunisie, tout le monde le raconte avec une pointe d'amertume, car ils se sont fait avoir comme des imbéciles et le reconnaissent. Les immigrés par contre veulent continuer à se délecter de l'événement; sans que la faim du peuple, ni les saletés, ni l'insécurité, ni encore moins la banqueroute du pays ne viennent leur gâcher cet instant de plaisir.
Alors il suffit de deux ou trois bonnes paroles d'un droit-de-l'hommiste ayant vendu son âme le jour où il devait livrer Baghdadi Mahmoudi à ses bourreaux, pour que nos immigrés aient bonne conscience et pensent que leur appui de traîtres à leur Nation a abouti sur quelque chose positif.
Ce sont les gens qui aiment écouter déblatérer les hommes politiques et se contentent de belles paroles. Ben Ali parlait peu. Très peu. Mais il faisait beaucoup. Beaucoup. Vos intellectuels vendus, ne sont pas arrivés à assurer le dixième de ce que faisait Ben Ali, malgré les appuis inconditionnels de beaucoup de pays (souvent traîtres) et la manne d'argent versée par ces pays traîtres pour faire réussir la révolution et vous donner à bouffer toutes les faims de mois (j'ai fait exprès d'écrire faim). Emprunts, qui ont fait de vous, et à votre propre insu, un peuple colonisé, donc ayant perdu toute dignité suite à la révolution de la dignité (sic!). Cela vous apprendra à ne pas troquer le cerveau que Dieu vous a donné contre des sentiments bassement humains et certainement sataniques, tels l'envie, la jalousie, la haine, la prétention et le régionalisme.
Je vous le dis et vous le redis (comme le dis Kafon dans sa chanson "chkoune fikom merte7"); votre révolution: Une exaltation éphémère mais un désastre durable.
Je ne voterai pas en pays occupé. Quand sortiront les traîtres, je voterai.
Léon.
VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

Abel Chater
| 21-10-2014 10:11
Le Président Moncef Marzouki fut invité chez Samir el-Wafi pour être dénigré, déstabilisé et amoindri devant le peuple tunisien, afin de donner sens à tous les mensonges, les désinformations et les intrigues que la presse du refus, tambourinent contre sa personne depuis plus de trois ans.
Il s'est avéré toutefois, qu'avec son énergie humaine qui rayonne la sincérité, l'honnêteté, la simplicité, l'humilité, l'amabilité, la bonté et surtout la citoyenneté et le patriotisme, il a tiré le tapis sous les pieds de Samir el-Wafi, qui ne put rien faire contre la logique humaine de l'ensemble des réponses du Président Marzouki.
A son "ami" d'enfance Youssef Seddik, le grand philosophe de tous les temps, au même degré de Mohamed Talbi, qui voudrait abolir le ministère des affaires religieuses et faire taire les mosquées et les minarets, afin de restreindre la vie religieuse des Tunisiens et la limiter juste à l'intérieur de la mosquée, sans que les voisins, vieilles femmes, malades et autres, ne jouissent de chez eux de la prière du vendredi par le biais d'un haut-parleur, le Président lui a fermé le bec de menteur sans foi ni loi.
Les Tunisiens ont pu se rendre compte des qualités humaines de haute valeur, chez le Président Moncef Marzouki sans retouches et sans décors.

Lefghoun
| 21-10-2014 09:17
C'est vraiment un grand Monsieur avec des principes et des positions claires et une longue vue - il est digne d'etre notre president

EL-OUAFI W M 69800
| 21-10-2014 08:12
Oui il faut le dire tout Haut Mr marzouki n' a jamais cesser d'être du cote du peuple, du citoyen démuni oublié, ce fervent défenseur du droit de l'homme tout court lui rendre sa dignité ,je dirai même lui donner la sensation qu'il existe comme humain sur terre,observez vous même en âme et conscience les écarts de vie de tous les jours de ces citoyens des différentes régions du pays, cet isolement cette INJUSTICE flagrantes, criantes déchirantes que subit ce peuple, presque dans tous les services que l,Etat doit lui offrir une inégalité à nos jours et qui ne voit pas le jour, ce désespoir perpétuel instauré par cette caste mafieuse sans scrupule,ni honneur.
Oui ce grand Monsieur cultivé, démocrate , fils de cette Tunisie profonde qui ce bat pour l'émancipation de ses concitoyens les sortir de la pauvreté de la misère qui les broient sans pitié.
Ces ingrats,ces profiteurs qui n'ont du Tunisien que le nom,ce qui les intéressent l'enrichissement personnel, et leur entourage.
Monsieur Marzouki s'exprime avec la langue que ses semblables tunisiens puissent le comprendre sans langue de bois ,ni manigance, ni démagogie,
Ce peuple qui aspire à une justice sociale ,aspire à une égalité des chances de toute cette composante tunisienne, une équité des DEVOIRS et des DROITS pour tous, cordialement à vous tous (manai) le 21/10/2014

Léon
| 21-10-2014 07:14
......fut sa première. Celle du Gal Chabir. Tous les tunisiens ont la mémoire courte mais pas Léon.
Les graves révélations qui y avaient été faites lui ont valu une suspension d'émission (pour une sois-disant panne technique) dans le pays démocrotte qui vous ressemble, et le passage d'un Gal Patriote et retraité devant un tribunal où il a dû se rétracter sur les propos que toute la Tunisie avait entendus.
Ce n'était que la confirmation que la Tartourie n'était qu'une démocrottie de façade, celle dictée par les obédiences internationales sionisantes et colonialistes.
Quant à la prestation de cet aliéné qui nous fait office de président de la république dans le pays colonisé, je n'en ai rien à secouer. Un homme dont les principes droit-de-l'hommistes l'ont mené à livrer Baghdadi Mahmoudi à ses bourreaux et à appeler les syriens à prendre partie pour la pègre barbue, financée, au demeurant, par les soins sionistes.
Toute cette crasse, je n'en ai plus rien à secouer. C'est pour cela que je n'écris presque plus. Votre révolution? Un piège tendu par une frange occidentale à des cons. Ce fut pour vous une exaltation éphémère mais c'est déjà un désastre durable. Vous le payez au quotidien et se sera pire après les élections.
Vous n'avez pas su remercier Dieu pour vos acquis et avez préféré tout casser, à la grande joie de certains ennemis de notre pays. Vous n'êtes qu'un peuple de traîtres et je ne voterai JAMAIS dans un peuple de traîtres. Si les occidentaux sont en train de TOUT faire pour faire réussir le processus ce n'est pas pour vous, mais pour des gens comme John Wayne et moi qui les ont démasqué. En fin de compte c'est peut-être nous qui sommes en train de sauver votre révolution de pouilleux.
Vous n'avez que ce que vous méritez, comme le dis si bien le Saint Livre pour les peuples qui vous ressemblent dans le
VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
Léon.

A lire aussi

Le président de la République, Kaïs Saïed s’est rendu, ce soir du lundi 27 janvier 2020, au domicile

27/01/2020 22:54
0

L’expert en économie et ancien ministre des Finances, Hakim Ben Hammouda a été l’invité de Myriam

27/01/2020 21:22
1

plusieurs réactions au sein de la société civile ainsi que du côté de certains politiciens.

27/01/2020 20:02
0

A la fin des années 90, il a passé le flambeau à son fils Tarek Yassine Hamila, pour repartir

27/01/2020 19:22
1

Newsletter