alexametrics
samedi 02 juillet 2022
Heure de Tunis : 09:49
Dernières news
Hakim El Karoui : Réinventer l'Occident, ou comment penser « à coups de marteaux »
22/11/2010 | 1
min
Hakim El Karoui : Réinventer l'Occident, ou comment penser « à coups de marteaux »
{legende_image}

Hakim El Karoui a réussi, avec son essai-programme « Réinventer l’Occident », un véritable tour de force. Sur 238 pages à peine, le banquier d’affaires et ex-collaborateur de Jean-Pierre Raffarin, a synthétisé les enjeux capitaux de la géopolitique, a disséqué les causes de la crise économique mondiale et a plaidé pour de nouvelles relations internationales plus égalitaires et plus équilibrées. Avec le concept de désoccidentalisation du monde, l’idée force de l’essai, l’auteur prend à contre-pied les explications toutes faites sur la crise culturelle, économique et identitaire ravageant les pays occidentaux. L’islam n’en est pas la cause. Les immigrés ne sont pas un danger. L’occident s’est rongé de l’intérieur. L’occident n’a pas su faire face à l’ogre chinois. Telle est, en substance, la teneur du livre.

Le nouvel échiquier mondial opposerait un Occident vieillissant et à bout de souffle se démenant contre une Chine jeune et conquérante. Hakim El Karoui démolit cette explication simpliste comme il le fait allégrement avec d’autres stéréotypes tout au long de son ouvrage. L’Europe et les Etats-Unis ont effectivement cédé à la face sombre des valeurs de l’Occident (l’individualisme forcené, les crispations identitaires…). Les occidentaux se sont décrédibilisés aux yeux du monde (impérialisme, capitalisme sauvage…). Mais les Chinois ne sont pas en reste : dette réelle qui serait quatre fois supérieure à celle avouée, sous-évaluation de leur monnaie, protectionnisme qui n’avoue pas son nom, corruption, népotisme. La croissance débridée de la Chine en fait un colosse aux pieds d’argile, serait un danger pour l’Occident qui va, pour la première fois, expérimenter une baisse de son niveau vie.

Myopie politique, manque de lucidité, recherche désespérée d’un bouc-émissaire, les sociétés européenne ont désigné le coupable : l’immigré musulman. Hakim El Karoui balaie d’un revers de main cette explication. Chiffres et statistiques à l’appui, à titre d’exemple, dans une même classe sociale, les musulmans de France s’intègrent mieux que les autres communautés issues de l’immigration. Les mariages mixtes en sont la preuve irréfutable. Tout en défendant le modèle assimilationniste français, l’auteur pointe le vrai problème à savoir celui de la ghettoïsation. Le mimétisme et, par conséquent, le métissage entre les communautés immigrés et de souche serait l’unique voie à une intégration réussie.

Le propos de cet essai n’est pas aussi sombre. L’auteur insiste sur les valeurs positives inventées par l’Occident : humanisme, démocratie, laïcité… et sur la nécessité de les préserver ou de les « réinventer ». Et Hakim El Karoui ne se contente pas de vœux pieux. Le livre s’achève sur un discours programme qui résume les nouveaux mécanismes à mettre en place pour façonner un monde plus équilibré : inventer un nouveau discours sur la nation, inventer une identité européenne, inventer une régulation commerciale (ou un protectionnisme européen) et fiscale (taxer le capital)…

Réinventer l’Occident, Essai sur une crise économique est culturelle, est publié en Tunisie par Cérès Editions.
22/11/2010 | 1
min
Suivez-nous