alexametrics
mardi 23 avril 2024
Heure de Tunis : 02:55
Dernières news
Rejet de création d'un bureau du Fonds de développement qatari : Rabeh Khraifi qualifie les élus d'ignorants en matière de diplomatie
28/03/2024 | 10:10
3 min
Rejet de création d'un bureau du Fonds de développement qatari : Rabeh Khraifi qualifie les élus d'ignorants en matière de diplomatie

 

Le professeur de droit, Rabeh Khraifi a indiqué que les membres de l’Assemblée des représentants du peuple n’ont pas fait de distinction entre le Qatar et le Fonds de développement qatari. Il a assuré que l’accord refusé par l’ARP ne portait pas atteinte à la souveraineté nationale.

S’exprimant le 28 mars 2024 durant « Sbeh El Ward » de Hatem Ben Amara sur Jawhara Fm, Rabeh Khraifi a affirmé que le rejet de l’accord était synonyme d’ignorance en matière de diplomatie et de droit international de la part des élus. « Le vote était étrange… Les élus ayant voté le rejet du projet d’accord sont ceux soutenant le processus, alors que les élus ayant voté en faveur du texte sont ceux de l’opposition », a-t-il dit.

Rabeh Khraifi a assuré que le Fonds de développement qatari opérait en Tunisie depuis des années à travers l’octroi d’aides et d’appuis aux autorités tunisiennes. L’accord, ayant été rejeté par l’ARP, porte selon lui sur la création d’un bureau. Il a assimilé l’accord à celui conclu entre la Tunisie et la Banque africaine de développement. Il a considéré que le résultat du vote reflétait l’absence de canaux de communication entre le parlement et la présidence de la République.

 

 

« Le résultat du vote nous renvoie vers une confrontation entre le président de la République (Kaïs Saïed) et l’ARP… Ceci confirme l’absence de coordination entre la présidence de la République et le gouvernement, d’un côté, et l’ARP de l’autre… Il y a une défaillance institutionnelle portant sur l’existence d’un chargé de la relation entre le parlement et la présidence de la République… Il pourrait s’agir d’un conseiller chargé d’expliquer les lois… Il doit avoir une grande expérience politique », a-t-il poursuivi.

Rabeh Khraifi a affirmé que le Fonds de développement qatari ne s’ingérera pas dans les décisions à caractère politique. Il a pour rôle l’octroi de dons et de prêts à un taux d’intérêt faible. Le fonds, d’après lui, cherche à créer une diplomatie économique avec d’autres pays et à renforcer la présence du Qatar sur le plan régional.

Rabeh Khraifi a estimé que le président de l’ARP, Brahim Bouderbala, n’a pas de rôle à jouer lors du vote. Il n’a pas à influencer les élus ou à les orienter. Le professeur de droit a, également, expliqué que le projet de loi portant sur la création du bureau du Fonds d’investissement qatari pouvait être soumis encore une fois au vote de l’ARP après l’écoulement de 45 jours de la plénière ayant abouti au rejet du texte.

Pour rappel, les députés ont rejeté, à la date du  26 mars 2024, le projet de loi relatif à l’accord de création d’un bureau du Fonds de développement qatari en Tunisie. Le texte a récolté 51 voix pour, 39 voix contre et 25 abstentions. Il n'a pas été validé en raison des conditions requises pour l'adoption d'une loi organique. Selon l’article 79 de la constitution de 2022, tout projet de loi organique ne peut être adopté qu'après avoir recueilli la majorité absolue de tous les membres de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), c’est-à-dire, plus de 50% de tous les membres du parlement, soit la moitié de ses 161 sièges. Ainsi, pour être adopté, le projet de loi organique doit recueillir 81 voix au sein de l’ARP.

S.G

28/03/2024 | 10:10
3 min
Suivez-nous
Commentaires
DHEJ
Il ira enseigner au Qatar...
a posté le 28-03-2024 à 18:03
Ou il ne sera pas onsidéré comme citoyen de l'enclave mais sous-citoyen... il ne sera pas égal aux Qataris en droit!

Houda
A3wadet el kanetra
a posté le 28-03-2024 à 14:38
A3wadet el kanetra a une grande réputation dans toute la tunisie ce bras cassé qui traite les députés d ignorants n est il pas possible des pênes prévues par le décret 54 et son article 24 oui il est passible et doit être jugé mais étant donné qu il s agit d un tatargi de a3wadet el kanetra comme plusieurs autres keukeurettes il est intouchables YA7YA SUDNA
Houda
A la recherche d un emploi
a posté le 28-03-2024 à 14:32
Ce retrait cherche par tous les moyens à être casé quelques parts un conseillé à la présidence oar exemple ou le poste d un coordinateur il traite les députés d ignorants c est mal élevé de sa part il doit apprendre la politesse il se orend pour qui ? De toute façon ce n est pas étonnant de la parts d un khraifi khrefff
Carthage Libre
Voter pour ce cheval de Troie Qatari relève de la Haute Trahison : Abir Moussi avait expliqué tout en détail en 2021 en bloquant le parlement nahdhaoui pour ce "fonds".
a posté le 28-03-2024 à 12:05
Les traîtres qui ont voté pour ce "fonds" et ceux qui le défendent comme ce monsieur, rendront des comptes au Peuple.

Le fonds quatari, tout le monde le sait, est un VIRUS MORTEL pour notre pays, car il explicitement mentionné que c'est ce même "fonds" qui décidera quoi acheter et quoi vendre à d'autres "parties" en Tunisie et ce...sans AUCUNE pièce administrative ou aucune approbation de l'Etat ; ce "fonds", sous pretexte qu'il apporte des dollars "frais" fera CE QU'IL VEUT de notre pays ; c'est ça que vous voulez?

Abir Moussi en avait fait son cheval de bataille contre Rached Khriji dit "Ghannouchi" qui voulait vendre le pays coûte que coûte à Qatar via ce fonds souverain.

Maintenant, d'autres TRAITRES veulent faire passer ce fonds coûte que coûte, histoire d'avoir du fric immédiattement ...mais en perdant l'indépendance du pays.
Bbaya
Thabtoulna rwehkom!
a posté le 28-03-2024 à 11:35
Finalement Qatar c'est un diable ou pas
Wela il y a un Qatar pour chaque pouvoir? Un QatarKaisouna et un un QatarBajbouja et un QatarGhannouchou ?
Abir
Encore un opportuniste
a posté le 28-03-2024 à 11:25
A cette cadence, il a une chance d'arriver à la tête du parlement ! C'est comme ça que ça commence, flatter flatter le pouvoir et ils tomberont dans le piège comme Bou Derbala et autres! Non monsieur, daber 3la ro7ek! Crois tu que c'est un accord entre deux Etats , tu ne sais pas que c'est un accords entre un Etat qui est la Tunisie et une boite qatarienne et le plus grave que c'est la boite qui décide pour l'Etat et faire ce qu'elle veut de cet Etat ! Non, la Tunisie est souveraine et son peuple est souverain wa mahouch 5amass chez qui que soit
Mansour Lahyani
Contrairement à ces élus ignorants...
a posté le 28-03-2024 à 10:55
..."M" Khraïfi est sans doute très qualifié en matière diplomatique !!! Il serit disposé à brader la souveraineté de ce pays !!! Tout ça pour faire plaisir à nos "frères" émiratis !