alexametrics
mardi 27 février 2024
Heure de Tunis : 03:57
Dernières news
Abir Moussi, Chokri Belaïd, UGTT… Les 5 infos de la journée
08/02/2024 | 23:00
3 min
Abir Moussi, Chokri Belaïd, UGTT… Les 5 infos de la journée


Il est déjà 23h, voici le récapitulatif des informations les plus importantes ayant marqué la journée du 8 février 2024 :

 

Nouvelle instruction pour Abir Moussi suite à une plainte de l’Isie

Karim Krifa, avocat et membre du comité de défense de la présidente du Parti destourien libre (PDL), a annoncé, dans un live publié jeudi 8 février 2024, sur les réseaux sociaux, que Abir Moussi devrait être auditionnée par le juge d’instruction, le 13 février, à la suite d’une nouvelle plainte engagée par l’Isie.

 

Tribunal administratif : onze recours déposés contre les résultats du deuxième tour des élections locales

Le tribunal administratif a indiqué avoir reçu onze recours portant sur les résultats du deuxième tour des élections locales annoncés par l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie).

 

Assassinat de Chokri Belaïd : Ennahdha appelle à une diffusion en direct des audiences

Le mouvement islamiste Ennahdha a publié, jeudi 8 février 2024, un communiqué appelant à ce que les audiences de l’affaire de l’assassinat de Chokri Belaïd soient publiques et diffuées en direct « pour dévoiler la vérité au peuple ».

Le parti de Rached Ghannouchi s’est dit satisfait de la reprise du procès après des années d’obstructions réitérant la nécessité de dévoiler toute la vérité « loin des mensonges du comité de défense qui n’a pas cessé de diffamer Ennahda et d’induire en erreur l’opinion publique ». « Le mouvement Ennahdha appelle à ce que les audiences soient publiques et diffusées en direct », a-t-on noté.  

 

Imen Gzara : l’assassinat de Chokri Belaïd incombe à Ghannouchi et son appareil secret

L’avocate et membre du comité de défense des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, Imen Gzara, est revenue, jeudi 8 février 2024 sur les récents développements dans l’affaire Chokri Belaïd dont l’audience des plaidoiries a commencé le 6 février. 

Invitée d’Elyes Gharbi dans l’émission Midi Show sur Mosaïque FM, elle a, d’abord, rappelé que les retards accusés dans la résolution de cette affaire complexe étaient entre autres dus au fait que le dossier a été morcelé et éparpillé entre différentes juridictions et unités d’investigation. Elle a évoqué, dans ce sens, le dossier de l’appareil secret d’Ennahdha et celui de Fathi Dammak, étroitement liés à l’affaire de l’assassinat de Chokri Belaïd, selon le comité de défense.  L’appareil secret d’Ennahda - une police secrète parallèle - est accusé d’être derrière l’assassinat de Chokri Belaïd. Fathi Dammak est, lui, accusé d’avoir financé l’opération. 

 

Sami Tahri : ceux qui pensent que le syndicat a peur se trompent

Dans une interview publiée le 8 février 2024 par Assabah, le secrétaire général adjoint de l’UGTT, Sami Tahri, a déclaré : « Ceux qui pensent que le syndicat a peur se trompent, car ces derniers temps, nous avons donné une chance au gouvernement d'engager un dialogue, et c'est la politique du syndicat qui privilégie le dialogue au mouvement. Toutes les tentatives de discréditer le syndicat échoueront. Même les syndicalistes qui sont poursuivis en justice, c’est pour des affaires justes, qui consistent à défendre les droits de leurs membres et le droit syndical, et non pas pour des affaires de vol, de détournement ou de litiges civils », affirme-t-il.

 

08/02/2024 | 23:00
3 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous