alexametrics
lundi 04 mars 2024
Heure de Tunis : 15:18
Dernières news
Nomination de mandataires judiciaires pour Telnet Holding et Telnet Incorporated
08/02/2024 | 12:23
2 min
Nomination de mandataires judiciaires pour Telnet Holding et Telnet Incorporated

 

Mokded Zoghlami et Faouzi ben Salem viennent d’être nommés récemment par le Tribunal de première instance de Tunis mandataires judiciaires des sociétés Telnet Holding et Telnet Incorporated. C'est ce qu'a confirmé, jeudi 8 février 2024, une source bien informée à Business News.

 

En effet, la justice tunisienne a décidé de geler les avoirs des deux sociétés car elles sont dirigées par l’homme d’affaires Mohamed Frikha, qui est suspecté d’avoir bénéficié gratuitement du kérosène pour les besoins de sa compagnie aérienne Syphax Airlines et impliqué dans la même affaire que l’ancien ministre du Transport et président du Conseil de la Choura, Abdelkarim Harouni. Il a été arrêté, le 12 septembre 2023.

Le hic s’est que tout d’abord la société impliquée dans cette affaire de corruption est Syphax Airlines et non pas Telnet Holding. Pire, Mohamed Frikha n’est pas l’actionnaire majoritaire du moins de Telnet Holding. Selon les données de la société publiées sur la Bourse de Tunis et mises à jour à l’issue de son assemblée générale du 25 mai 2023, il ne l'est pas, Hikma Participations détenant 41,97 % des actions.

Donc, le gel des avoirs semble ne pas être justifié. Un précédent qui pourrait créer un vent de panique dans la bourse de Tunis, vu l’ensemble des personnes qui sont suspectées d’être impliquées dans des affaires de corruption en cours et qui détiennent ou dirigent des entreprises cotées en Bourse.

 

Rappelons que Telnet Holding avait annoncé que le conseil d’administration a décidé la nomination de Slim Kallel au poste de directeur général de la société.

Donc, la décision judiciaire de nommer des mandataires judiciaires intervient après la nomination d’un nouveau DG à la société, ce qui la rend d’autant moins compréhensible.

Autre chose importante, on a appris, mercredi 7 février 2024, que l’état de santé de Mohamed Frikha s’est considérablement dégradé. Il aurait été victime de plusieurs crises cardiaques et aurait été transporté plus de cinq fois vers des établissements hospitaliers.

L’homme avait été opéré, à plusieurs reprises, du cœur, et devait théoriquement subir une autre opération, mais il avait été arrêté, entre temps.

 

I.N.

08/02/2024 | 12:23
2 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Citoyen_H
L'ETAT DEVRAIT REEXAMINER SON VERDICT. AMENAGER LA PEINE ADMINISTRéE à FRIKHA EN EXIGEANT LE REMBOURSEMENT DU MONTANT DE SES MEFAITS, MAJORé D'UNE AMENDE CONSEQUENTE, SUFFIRAIT,
a posté le 08-02-2024 à 21:55
avec, éventuellement en prime, une perte des droits civiques pour une période déterminée ainsi qu'une interdiction de quitter le territoire + une condamnation avec sursis + contrôle judiciaire !!!!
A moins qu'une personne disposant des capacités de Mr Frikha, vicelardise et roublardise, exclues, puisse prendre les rennes afin de pérenniser l'avenir de ses deux boites.
A ce jour, si les mandataires judiciaires, ont le même profil que ceux de leurs collègues escrocs de 2011, on peut dire Adieu à tout le patrimoine de Frikha, ainsi que le personnel hautement qualifié y travaillant.
Personnellement, je suis très pessimiste quant à la suite des événements.
Frikha, certes, doit payer ses méfaits, mais pas aux dépens du sacrifice de ses sociétés, qui font partie du fleuron des boites avant-gardistes de la NATION !!!!!



Abdo +
Suspension de la cotation
a posté le 08-02-2024 à 15:11
Pour sauvegarder les intérêts des actionnaires de Telnet, le CMF doit suspendre la cotation jusqu'à le rétablissement de la situation normale de Telnet: Levée du gel des comptes.
Abdo
Sans commentaire
a posté le 08-02-2024 à 15:02
Une destruction programmée des entreprises et par conséquent de l'économie nationale.
On gèle les comptes d'une société côté en bourse, dont le capital est détenu à hauteur de 49% par des petits porteurs, des institutionnels et investisseurs étrangers, pour une affaire qui concerne Syphaxailines, bénéficiaire des procédures de règlement judiciaire, qui n'a pas honoré les dette de la SNDP, dont le règlement a été rééchelonné sur 15 ans par le tribunal dans le cadre du plan de sauvetage de syphaxairlines: allez comprendre tout ça.
riri
encore de la destruction, il va rester quoi dans ce pays? des profs de droits qui ne respectent même pas les lois?
a posté le 08-02-2024 à 14:27
et voila.
L état va tuer Telnet, une des rares success story tunisienne.

Ce que gère l'état meurt au bout de quelques mois.

Au revoir Telnet.. tout ca pourquoi? pour du kerozene? normalement c est une amende pour Telnet, pas le gel, la prison, la destruction de l'entreprise et des emplois

On détruire le pays le plus vite possible on dirais.
Mtz
Adieu
a posté le 08-02-2024 à 14:20
Administrateur judiciaire ? Adieu ces sociétés
Tunisino
mandataires judiciaires
a posté le 08-02-2024 à 14:19
mandataires judiciaires: des juridiques nuls en gestion nommés pour tuer les entreprises confisquées.