alexametrics
samedi 21 mai 2022
Heure de Tunis : 20:19
Dernières news
Rencontre Bouden – Honda : le Japon appelle à moderniser la législation pour encourager l’investissement
12/05/2022 | 09:09
1 min
Rencontre Bouden – Honda : le Japon appelle à moderniser la législation pour encourager l’investissement

 

La cheffe du gouvernement Najla Bouden a reçu, mercredi 11 mai 2022, une délégation japonaise présidée par le vice-ministre parlementaire des Affaires étrangères du Japon, Taro Honda, a annoncé la Kasbah dans un communiqué publié jeudi 12 mai 2022.  
 
Évoquant les relations distinguées entre la Tunisie et le Japon, la cheffe du gouvernement a exprimé sa volonté de consolider la coopération entre les deux pays dans différents domaines ; l’infrastructure, l'environnement, de la santé, les énergies renouvelables, la technologie, l'enseignement supérieur et l'agriculture, entre autres. 
 
Mme Bouden a, également, discuté avec le responsable japonais de l’évolution de la mise en œuvre de la feuille de route présidentielle et des réformes structurelles annoncées pour améliorer la situation socio-économique du pays. 
 
 
M. Honda a, de son côté, exprimé sa satisfaction de l’état d’avancement des préparatifs pour la huitième édition de la Conférence internationale de Tokyo sur le Développement de l'Afrique (TICAD8) qui devrait avoir lieu en Tunisie les 27 et 28 août 2022.
 
Notant la volonté de son pays de retrouver à nouveau un rythme régulier de visites officielles des responsables japonais, le vice-ministre parlementaire des Affaires étrangères du Japon a assuré que son pays était prédisposé à soutenir la Tunisie et promouvoir davantage la coopération bilatérale. Il a, dans ce sens, appelé à moderniser la législation pour encourager l’investissement.            
 
Selon le communiqué de la Kasbah, les deux parties ont, par ailleurs, discuté des questions internationales d’intérêt commun, le conflit russo-ukrainien, notamment. 

 

N.J. 

12/05/2022 | 09:09
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Tunisino
Ce que les politiciens nuls n'arrivent pas à comprendre
a posté le 12-05-2022 à 13:22
1. Que le respect que peuvent éprouver les pays étrangers à la Tunisie dépendra de son intelligence diplomatique, basée sur des calculs complexes qui tiennent compte du passé, du présent, et du futur. Il est même possible d'utiliser des applications pour prédire les effets de toute action dans le présent et pour le futur, moyennant un modèle et des entrées.
2. Que le respect que peuvent éprouver les pays étrangers à la Tunisie dépondra de sa gestion intelligente du pays, du projet stratégique de développement, aux mesures prises pour l'atteindre, à toutes les échelles, en particulier l'échelle politique.
3. L'intelligence diplomatique et le projet stratégique de développement, vont attirer non seulement le respect international mais aussi les investissements et le transfert technologique, ce qui permettra plus de développement et un rayonnement capable de mettre la Tunisie en sa place naturelle, l'un des pays les plus développés du monde.
AHE
@tunisino
a posté le à 14:26
Toute a fait d accord. Ces modeles se resument dans un mot l intelligence artificiel. Elle est deja utilise dans pas mal de decision/etude strategique. La question est ce qu ils ont la volonte d integrer/accepter ce concept d aide a la decision?
Tunisino
@AEH
a posté le à 18:01
Certainement non, ils doivent avoir de l'intelligence scientifique pour croire dans l'intelligence artificielle.
El Chapo
Mame Bouden a du pain sur la planche
a posté le 12-05-2022 à 10:27
Prochaine rencontre pour la Bouden: Toyota, suzuki et subaru