alexametrics
samedi 16 janvier 2021
Heure de Tunis : 12:07
Dernières news
Le laxisme de l'Inlucc face aux violations commises par ses agents
12/01/2021 | 22:42
2 min
Le laxisme de l'Inlucc face aux violations commises par ses agents

 

L’Instance nationale de lutte contre la corruption (Inlucc) a rendu public un communiqué, ce mardi 12 janvier 2021, pour revenir sur les raisons de la rupture des contrats de certains employés de l’instance.

 

Dans un communiqué qu'elle conclut en écrivant que "sa mission est de combattre la corruption et non de la consacrer", l’Inlucc a affirmé qu’elle s’est contentée de mettre un terme aux contrats des agents coupables de violation des données personnelles des citoyens, au lieu de les poursuivre en justice. L'acte est pourtant passible de lourdes peines de prison. 


Ainsi, l'instance précise qu'elle a mis un terme aux contrats de quatre agents de bureaux parce qu’ils ont accédé aux systèmes d’informations de l’instance pour consulter les déclarations de biens de certains citoyens, sans autorisation. Une faute professionnelle grave pourtant passible de poursuites pénales, conformément à la loi 46 de 2018 portant déclaration des biens et des intérêts, de la lutte contre l'enrichissement illicite et le conflit d'intérêt dans le secteur public.


Un autre contrat a été rompu parce que l’employé avait un autre emploi libéral et deux autres pour manquement et mauvaise gestion.

L’instance a ajouté que toutes les personnes concernées avaient des contrats à durée déterminée non renouvelables ne dépassant pas les six mois, soulignant qu’elle détient toutes les preuves des dépassements commis.

 

Notons que des fonctionnaires de l’Instance nationale de lutte contre la corruption, en sit-in dans les locaux de la Ligue de défense des droits de l’Homme, depuis le 3 janvier, ont tenu, mardi, une conférence de presse. Ces derniers protestent contre la rupture “abusive” de leur contrat de travail et “les atteintes” portées à leur encontre par l’actuel président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption (Inlucc), Imed Boukhris.

 

S.H

12/01/2021 | 22:42
2 min
Suivez-nous
Commentaires
aldo
==== à INLUCC - TOUS ====
a posté le 13-01-2021 à 12:07
ramassez vous , mettez vous dans un sac à DECHETS et normalement vous devriez connaitre la suite . KI SIDI KI JOUADOU VOUS ETES MEME PIRE QUE CERTAINS CORROMPUS BIEN CONNUS .
aldo
==== BONJOUR PIT =====
a posté le 13-01-2021 à 10:00
ya RASSOUL ALLAH , me themma hatta wouehid NDHAIEF ? LKOULNA FI ROUGE ?
Alex
Mentalité
a posté le 13-01-2021 à 09:27
C'est une question de mentalité. Commençant d'abord par changer les mentalités et tout ira bien. On voit de la corruption même au sein de l'instance censée lutter contre la corruption. La corruption est devenue la règle en Tunisie hélas. Ceux qui "craignent Dieu" ont banalisés la corruption dans ce pays à la déroute.
Ben Youcef
Pourquoi ces agents ne sont poursuivis en Justice. République Bananière
a posté le 13-01-2021 à 08:32
Pourquoi ces agents ne sont pas poursuivis en justice, si ce qui leur est reproché est passible de poursuite. On ne comprend plus rien dans ce pays, qui est pire qu'une république bananière. Pourquoi le procureur de la république ne se manifeste pas. Après, on demande à un simple citoyen de respecter la loi, et ne pas voler, détruire, tuer ... si au bout, il sait qu'il ne risque pas d'être poursuivi. Je ne parle pas, des députés qui sont des situations de hors la loi, et tout le monde le sait. Adieu Tunisie, bonjour l'anarchie totale, et le pire est à venir. Est ce que des journalistes d'investigation vont s'occuper de ce dossier pour démêler le vrai du faux, et nous expliquer pourquoi la direction de l'INLUCC ne dépose pasq de plainte.
pit
Eliot Ness
a posté le 13-01-2021 à 08:02
L'éternelle question ! ... qui surveillera les surveillants ? Nous sommes, hélas, TOUS, corrompus jusqu'à la moelle !
Zarrouk Boubaker
Résiliation des contrats
a posté le 13-01-2021 à 02:48
C'est une grave erreur qui fût commise par ces argents et qui aurait due être traitée avec la fermeté requise. M. Tabib n'aurait pas dû se substituer à la justices.
DIEHK
La Tunisie trahie par les siens
a posté le 12-01-2021 à 23:23
J'avais, j'ai et j'aurai "toujours" raison de vous traiter de "Gueux incultes" et pour ne pas vous sentir coupables, je vous dis:
Que tout ce qui est rond n'est pas du cake !!
Va voir comment gueux inculte va comprendre cette histoire du cake