alexametrics
Dernières news

Affaire des touristes de Hammamet : précisions du ministère

Temps de lecture : 1 min
Affaire des touristes de Hammamet : précisions du ministère

Le ministère du Tourisme a réagi aujourd’hui, dimanche 22 septembre 2019, à l’affaire des touristes britanniques qui ont été empêchés de quitter leur hôtel à Hammamet avant de payer des frais liés à leur hébergement.

Suite à ce désagrément, des excuses ont donc été présentées aux touristes, qui ont réussi à prendre leurs vols et à rentrer chez eux dans des conditions normales, apprend-on à travers ce communiqué qui ajoute que le ministère veillera, en coordination avec les hôteliers et les responsables des agences de voyages, à ce que ce genre d’incidents ne se reproduise plus.

 

Dans son communiqué, le ministère a estimé que la version relayée par des médias britannique était « exagérée », précisant que « les touristes en question n’ont pas été pris en otage mais que les modalités de leur sortie ont été entravées pendant un court laps de temps, à la demande de l’un des responsables de l’agence de voyages, le temps de vérifier avec le tour opérateur Thomas Cook les modalités de paiement de leur séjour ».

Le département du Tourisme a aussi souligné que le ministre René Trabelsi est intervenu afin de « laisser les touristes, qu’il soient étrangers ou tunisiens, à l’abri des entravers liées aux réservations puisqu’il s’agit d’une problématique qui doit être réglée de manière professionnelle entre les parties prenantes et sous supervision du ministère ».

 

Le ministère du Tourisme rappelle, par ailleurs, qu’il suit de près et depuis un moment, le dossierThomas Cook, surtout du point de vue financier, et qu’il œuvrera à mettre en place une stratégie afin d’éviter toute répercussion négative de la crise que traverse le Tour opérateur sur les hôtels tunisiens.

 

S.T

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (11)

Commenter

Bob
| 23-09-2019 10:35
Voilà un ministre qui mouille la chemise et fait son travail. Il sauve le pays des actes irresponsables d'hôteliers-vautours sans faire de commentaires stériles. C'est ce qu'on appelle l'amour de la patrie et le sens des responsabilités. J'espère qu'ils auront la sagesse de le garder dans le prochain gouvernement. Mais ça...

Aldo
| 23-09-2019 10:06
Merci pour tout ce que vous faites , en plus la modestie , la fatigue des voyages partout , je prend souvent le week end le Tunis/Paris/Tunis avec vous , gentil en plus si un citoyen vous parle de son problème ou blocage ,vous l ecoutez et vous avez régler le problème Mr le ministre R.TRABELSI . encore bravo et merci . un petit pinS drapeau tunisien sur le revers de votre veste vous irez très bien et en plus vous le méritez largement , mieux que certains .

URMAX
| 23-09-2019 08:23
Aéroports de Londres : Heathrow, Gatwick et Stanstead (sans citer Luton et South-End !).
Les autres plus importants au RU : Birmingham,Manchester, Liverpool, Exeter, Bradford - Leeds et Doncaster - Sheffield..
9 Aéroports ... seulement à desservir !
Avec un seul appareil sur chacune de nos principales stations balnéaires, il est aisément possible - avec trois vols tendus par jour - de couvrir toutes ces destinations avec une fréquence de deux vols par semaine.
Le CEO de Tunisair saura t-il réagir promptement en "réservant les créneaux horaires de Thomas-Cook sur la Tunisie ?

veritas
| 23-09-2019 06:01
https://www.liberation.fr/planete/2019/09/23/le-voyagiste-thomas-cook-fait-faillite-600-000-clients-a-rapatrier_1752985

Voltaire
| 23-09-2019 02:07
J'ecoutais la BBC cette nuit; les touristes anglais ont eux meme dit qu'ils etaient pris en otage par l'hotel. La BBC parlait de la faillite probable de Thomas Cook et ils ont etayaient leurs commentaires par un reportage dans cet hotel a Hammamet. Il faut savoir qu'il y a 600,000 clients de Thomas cook qui sont actuellement dans un hotel quelque part dans ce monde ( 150,000 anglais) et que le seul hotel a avoit bloque ses tourites est cet hotel a Hammamet. Mr Trabelsi se bat pour notre tourisme et d'autres lui passent des peaux de bananes sous les pieds.

Riri
| 22-09-2019 21:21
meilleur ministre du tourisme que la Tunisie à Jamais eu. J espère qu il va rester à son poste à après les élections et qu il sera d accord pour le faire.

Lectrice
| 22-09-2019 21:11
Mince on était presque, décidément la Tunisie n'a pas de chance. La poisse depuis 10 ans.
Il fallait que ça arrive à un moment crucial.

1/3i
| 22-09-2019 20:47
à Thomas Cook.

alors les retenir, n'est pas approprié, voire inacceptable. C'est une affaire entre l'hotel et Thomas Cook !

Cela reviendrait à leur faire payer 2 fois la prestation.

Les billets d'avion, ont bien été honoré. alors qu'ils ne seront probablement pas payé, puisque faillite il y a.

Alors les compagnies aériennes ont certainement plus de moyens de pression qu'un petit hotel Tunisien...

Casual
| 22-09-2019 19:15
Des excuses pourquoi? A ma connaissance Thomas cook n'est pas tunisien pour presenter des excuses en son nom. qu'il paie ses dus d'abord. Un ministere indigne!

Badis
| 22-09-2019 16:40
Messieurs les Anglais avec qui le Bussiness est impossible, sont à la veille d'une autre affaire et ainsi de suite, voir BREXIT.....

A lire aussi

Le ministère de l’Intérieur a rendu public un communiqué, ce dimanche 17 novembre 2019, indiquant

17/11/2019 16:14
1

Le Premier ministre et ministre de l’Intérieur qatari, Cheikh Abdallah bin Nasser bin Khalifa Al

17/11/2019 14:16
6

Le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi a indiqué, ce dimanche 17 novembre 2019, dans

17/11/2019 13:37
1

« le parlement et le gouvernement sont deux affaires différentes

17/11/2019 13:00
12

Newsletter