alexametrics
mardi 09 août 2022
Heure de Tunis : 11:08
Dernières news
Afek Tounes revient à la vie politique
28/08/2013 | 1
min
Afek Tounes revient à la vie politique
{legende_image}
Une conférence de presse s'est tenue aujourd'hui 28 août 2013 à Tunis, pour annoncer le retour officiel sur la scène politique du parti Afek Tounes après la scission de l'union faite avec le parti Al Joumhouri.

C'est donc sous la présidence de Yassine Brahim et en présence des anciens membres du parti et notamment des trois élus à l'ANC, Noomen Fehri, Rim Mahjoub et Samira Maraï, que la conférence a eu lieu devant les représentants de différents médias.

Prenant la parole en premier, Yassine Brahim a commencé par justifier le départ de son équipe du parti Al Joumhouri. Il a affirmé que ce parti a échoué à unir les forces démocrates sous son joug. "Al Joumhouri n'était pas clair dans son positionnement, et a fini par sombrer dans l'ambigüité". Par ailleurs, Yassine Brahim a affirmé avoir pris conscience, notamment après la publication des derniers sondages, que le peuple n'est pas satisfait du rendement des partis politiques et ceci s'exprime par le taux élevé d'abstention quant aux intentions de vote. C'est ainsi que les anciens membres d'Afek Tounes ont été motivés pour reprendre l'activité de leur parti.

Ensuite, trois personnes, dont une jeune de 22 ans, un représentant du cap bon et une femme de Zarzis, ont apporté leurs témoignages par rapport à leur adhésion à Afek Tounes et leur intime conviction que ce parti est capable de répondre aux attentes du peuple et à leurs ambitions.

Reprenant la parole, Yassine Brahim a présenté la charte du parti, basée essentiellement sur cinq valeurs principales, à savoir la liberté, l'égalité, la responsabilité, la solidarité et l'intégrité. M. Brahim n'a pas manqué de rappeler dans ce contexte la détérioration de la situation du pays, surtout sur le plan économique. Il a à ce titre affirmé que la Tunisie a régressé au 9ème rang en Afrique qu'il ne dépassait pas la deuxième ou troisième position auparavant, d'où l'urgence, selon lui, de stopper cette dégringolade et de repêcher l'économie du pays.

Riadh Mouakher a par la suite pris la parole afin de répondre aux questions des journalistes par rapport à la relance du parti. Il a déclaré que "le défi est encore plus significatif quand on choisit de relancer le parti dans un moment de grandes difficultés". Et d'ajouter: « il n'est jamais le moment propice, mais il fallait travailler sur le long terme et agir au plus vite ». Il a également ajouté: "Nous ambitionnons de peser lourd lors des prochaines élections et nous œuvrons pour que cet objectif soit atteint".

L'élu Noomen Fehri a pour sa part, rappelé "l'apport dont a fait preuve Afek Tounes et ses militants". Il a précisé: "On n'a pas fait que promettre, nous sommes passés à l'acte et nous avons apporté notre contribution, que ce soit économiquement ou politiquement par différentes propositions et recommandations, et ce, en dépit du fait que nous soyons dans l'opposition et non au pouvoir".

D.M
28/08/2013 | 1
min
Suivez-nous