alexametrics
dimanche 29 janvier 2023
Heure de Tunis : 12:44
Dernières news
Adene Bouassida : le limogeage du maire de Bizerte est illégal !
01/12/2022 | 22:25
1 min
Adene Bouassida : le limogeage du maire de Bizerte est illégal !

 

La président de la Fédération nationale des municipalités tunisiennes, Adnen Bouassida a indiqué, jeudi 1er décembre 2022, lors de son intervention sur les ondes de Shems Fm, que la décision de limogeage du maire de Bizerte, Kamel Ben Amara, était illégale et qu'elle ne pouvait être considérée comme effective avant la proclamation du verdict du Tribunal administratif.

 

Adnen Bouassida a indiqué que la décision de limogeage doit être une décision gouvernementale et non présidentielle. Il a, également ajouté : «  sur le ur la forme, le prétexte de ne pas comparaître devant le gouverneur n’est pas valable. La décision de révocation ne peut être prise qu’en cas de manquement grave. Le ministère de l’Intérieur ne peut révoquer un maire en prenant pour prétexte le décret 197 concernant la suppression du ministre des Affaires locales et son rattachement au ministère de l’Intérieur. Les municipalités ne sont pas l'une des structures du ministère de l’Intérieur. Elles ont leur statut légal conformément à l’article 1 du Code des collectivités locales ».

 

Il a poursuivi : « maintenant, sur le fond, la décision ne peut être effective qu’après la proclamation du verdict du Tribunal administratif compétent ».

 

S.H

01/12/2022 | 22:25
1 min
Suivez-nous
Commentaires
A quand
la dissolution...
a posté le 02-12-2022 à 21:50
A quand la dissolution des conseils des Mairies ? Après la dissolution de l'ARP, il est grand temps de dissoudre tous les conseils des Mairies et d'accorder leur direction aux délégués, en attendant la tenue de nouvelles élections municipales, selon les principes de la nouvelle loi électorale !
Il n'y a presque plus
de Nahdhaouis en Tunisie...
a posté le 02-12-2022 à 21:10
Selon des statistiques émanant de plusieurs sources, environ UN MILLION de Nahdhaouis ont déjà quitté Ennahdha de 2013 à ce jour !!! Celà dit que Ennahdha n'est plus qu'une coquille vide. Selon Imed Hammami, ancien ministre et ancien dirigeant d'Ennahdha, ghannouchi et Ennahdha sont déjà finis. Toujours selon Mr Hammami, lors des prochaines élections législatives, Ennahdha n'aura même pas 5 % des suffrages. Ceci dit aussi que la majorité des Maires nahdhaouis ont déjà perdu leur assise politique et électorales.
Houcine
Encore du buzz.
a posté le 02-12-2022 à 09:28
Les maires sont des agents de l'Etat, et ont des comptes à rendre aussi bien à leurs mandants, qu'aux autorités de tutelle.
Ce monsieur est Nahdhaoui, et son intervention fait partie du dispositif en cours, savoir recourir à tout, référer de tout, tout utiliser pour exister et ferrailler contre le pouvoir et toutes ses institutions.
Utiliser la Justice comme levier comme si cette mouvance avait quelque respect pour le droit, les droits des gens, est d'une ironie digne de ces tartarins.
Il faut ne rien leur céder, et quiconque ne respecte pas les lois doit en subir la rigueur.
Vous avez vendu, chers maires islamistes, députés et ministres incompétents, une marchandise avariée, et vous aimeriez que l'on en consomme encore quitte à crever de ce poison.
Bouffez votre soupe seuls.
Les électeurs vous jugeront.
Et, si vous aviez l'assurance de rafler encore la mise, pourquoi déserter la compétition qui vient.
Petite ruse d'épicier, quand on sait la partie perdue, on refuse d'en être.
C'est plus facile d'être tenir le soupçon, de diffuser des faux, d'insinuer, de salir que de proposer sa candidature aux prochaines élections.
Un maire qui ne respecte pas la légalité, qui n'honore pas le Président de la République, qui refuse de rencontrer le Préfet, qui participe d'une opération politicienne semant le doute, organisant et/ou participant de la chienlit se rend coupable de désordre.
Maire de Bizerte, islamiste ?
C'est incroyable que cela soit.
Dans cette région du Nord, le peuple a la réputation d'être rebelle aux flagorneurs.
Je ne l'aurais jamais cru.
SALIM
TROIS AUTRES MAIRES NAHDHAOUIS A REVOQUER D'URGENCE
a posté le 02-12-2022 à 08:49
Le maire du KRAM, Fethi layouni, pour avoir demandé une autorisation (sorte de VISA),pour que le président de la république puisse entrer à l'ETAT du KRAM .Ce maire de RAOUED, Adnene BOUASSIDA, pour avoir publié ,le 26/07/2021,un communiqué au nom des maires nahdhaouis, dénonçant le 25 Juillet 2021, et le maire de SFAX en relation avec le probleme des ordures à SFAX.
takilas
Ya bouassida
a posté le 01-12-2022 à 22:41
Le pays tunisien à son prestige et le peuple tunisien est plus respectable que ta sale et mafieuse nahdha.
Donc rentre dan ta coqui'le ne joue pas le tarzan pour nahdha qui n'a plus d'os à ranger à te donner.
Et puis la photo propagandiste est moche.