alexametrics
dimanche 21 avril 2024
Heure de Tunis : 08:53
Dernières news
Abdallah Laabidi : la Tunisie n’a toujours pas réussi à valoriser ses cartes géopolitiques
04/03/2024 | 09:09
3 min
Abdallah Laabidi : la Tunisie n’a toujours pas réussi à valoriser ses cartes géopolitiques

 

Revenant sur la visite du président de la République, Kaïs Saïed en Algérie, l’ancien diplomate, Abdallah Laabidi a affirmé que l’amélioration de la situation économique était tributaire de la situation politique. « La force au niveau politique peut se refléter à travers la paix avec son entourage », a-t-il déclaré.

S’exprimant le 4 mars 2024 durant « Sbeh El Ward » de Hatem Ben Amara sur Jawhara Fm, Abdallah Laabidi a considéré que le président algérien, Abdelmajid Tebboune avait tenté de se créer une sphère incluant la Tunisie et la Libye. « Nous avons vécu la chute des pays arabes… Leurs entourages en étaient complices… Le président Tebboune a essayé de créer une sphère de pays solidaires… Il y a une prise de risques, car la Libye doit se stabiliser », a-t-il dit.

Abdallah Laabidi a rappelé que les Tunisiens et les Algériens avaient entretenu des relations de solidarité et d’entraide. Il a indiqué que le sommet tenu en Algérie tenu du 29 février au 2 mars 2024 avait abouti à l’entame d’un processus de dialogue visant à mettre en place une sorte d’immunité pour la Tunisie, l’Algérie et la Libye. L’ancien diplomate est revenu sur la situation au sein de l’Union du Maghreb arabe qui est en hibernation.

Abdallah Laabidi a expliqué l’absence de la Mauritanie par son positionnement politique au sujet du Sahara occidental. Ce pays avait décidé, selon lui, de ne pas soutenir l’Algérie qui revendique l’indépendance de ce territoire contrairement au Maroc qui considère qu’il s’agit de l’une de ses provinces. « On connaît l’entourage de la Mauritanie… Elle peut être envahie en quelques jours… Le président Tebboune a eu la sagesse d’inviter le Sénégal… La Mauritanie est en train de découvrir des ressources en gaz et en pétrole… Elle fait trois fois la taille de la France… Elle compte seulement six millions d’habitants », a-t-il ajouté.

Abdallah Laabidi a, aussi, abordé une photo relayée par les médias et les réseaux sociaux liée à l'arrivée du chef de l’État, Kaïs Saïed en Algérie. Elle a été prise le 29 février 2024 quelques instants après l’atterrissage de l’avion présidentiel à l’aéroport d'Alger Haouari Boumédiène. Le président algérien Abdelmajid Tebboune était présent pour recevoir son homologue tunisien. La photo a été prise alors que les deux chefs d’États étaient sur le tapis rouge main dans la main.

« La seule carte à jouer pour l’Algérie afin de sécuriser ses frontières et de garder un accès vers ses marchés est la Tunisie… Objectivement, la Tunisie et l’Algérie doivent avoir une relation saine… Un président doit penser aux intérêts de son pays… Saïed aborde cette approche… Chaque pays tire vers son camp… Le Qatar ne fait pas partie du camp de l’Algérie… Le groupe qui est en train de se former nous rappelle celui des pays exportateurs de pétrole », a-t-il dit.

Abdallah Laabidi a considéré que les pays producteurs et exportateurs de gaz essayaient de sécuriser leurs entourages. Il a estimé que la Tunisie n’a toujours pas réussi à valoriser les cartes géopolitiques qu’elle détient. « Si la Tunisie revoit ses alliances, les données géostratégiques au niveau régional et mondial subiront un changement », a-t-il conclu.

 

 

S.G

04/03/2024 | 09:09
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Marwan
Sahara occidental
a posté le 04-03-2024 à 13:29
On voit bien qu'il ne connait rien au sujet...la Mauritanie reconnaît le Sahara occidental ' .. et il entretient des bonnes relations. avec lui..
Ali
@Marwan
a posté le à 20:14
Le Sahara Occidental est une region marocaine
veritas
Mr Laabidi a raison sur ce coup .
a posté le 04-03-2024 à 09:54
Mr laabidi, pour arriver a votre souhait il faut quelq'un de malhonnête ,de vicieux et qui tape fort sur la table en face des malintentionnés et de mauvaise fois'?'il faut arrêter d'être gentil (trop bon con) avec ses interlocuteurs car la gentillesse ne paye plus et elle est interprété par les ennemis (qui prétendent être des amis) comme de la faiblesse '?'il faut aussi de la fermeté avec zéro tolérance avec ces crapauds .
Lucky Luke
De quoi on parle ?
a posté le 04-03-2024 à 09:35
Un pays qui éprouve des difficultés à nourrir sa population, ne peut pas parler géopolitique.. c'est un luxe pour les grands et les moins grands, pas pour les petits insignifiants qui ne savent pas avancer !