alexametrics
samedi 18 septembre 2021
Heure de Tunis : 13:56
Dernières news
Tunisie - Bilan des heurts au camp de Choucha : 2 morts et 23 blessés
25/05/2011 | 1
min
{legende_image}

Les affrontements entre les réfugiés africains du camp de Choucha à Ben Guerdane se sont poursuivis, hier (mardi 24 mai 2011) pendant toute la journée, faisant 2 morts et 23 blessés.
Ainsi, aux 2 morts et 16 blessés du matin se sont ajoutés 7 autres blessés dans l’après-midi. Ces derniers affrontements ont eu lieu entre un groupe de réfugiés érythréens et des réfugiés soudanais et somaliens, selon le ministère de la Défense nationale. Les blessés ont été transférés d'urgence à l'hôpital local de Ben Guerdane.

Rappelons que ce mouvement de protestation des réfugiés africains dans le camp de Choucha, qui revendiquent leur évacuation vers d'autres destinations que leurs pays d'origine, s’est déclenché lundi avec le blocage de la route nationale n°1 qui a dégénéré après un désaccord entre des réfugiés sur la poursuite ou non du blocage de la route (lire notre article à ce sujet).
Ce désaccord a donné lieu à de graves altercations entre réfugiés.
Les unités de l'armée ont été contraintes de tirer en l'air et d'utiliser le gaz lacrymogène pour disperser la foule qui a été rejointe par des gens de Ben Guerdane venus soutenir ceux qui revendiquent la réouverture de la route.
En dépit des efforts de l'armée, des forces de la sécurité nationale et de représentants d'organisations de la société civile, les actes de violence se sont poursuivis. Certains réfugiés ont tenté de mettre le feu aux tentes. D'autres ont fui le camp en direction du territoire libyen.
Après la reprise du trafic sur la route reliant Ras Jedir et Ben guerdane, la situation ne s'est pas totalement calmée mardi après-midi dans le camp de Choucha où elle a dégénéré encore une fois, d’où la nécessité d’une intervention rapide des organisations internationales pour évacuer les réfugiés et éviter une catastrophe humanitaire.
25/05/2011 | 1
min
Suivez-nous