alexametrics
Dernières news

Tunisie - Des violences au camp de Choucha


Des violences ont été enregistrées, mardi 24 mai 2011, dans le camp de Choucha à Ras Jedir, selon Le JT de la Nationale 1. Il y aurait même eu des morts parmi les réfugiés, mais la chaîne nationale n’a pas pu confirmer l’information de source officielle.

Hier, un grand nombre de réfugiés du camp de Choucha ont bloqué la route nationale n°1 entre Ras Jedir et Ben Guerdane. Les contestataires, majoritairement de nationalité africaine, voulaient faire pression sur les organisations onusiennes et les gouvernements pour accélérer leur évacuation.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

houyem
| 25-05-2011 13:50
Jusqu'à quand la Tunisie va supporter ces réfugiés ? La Tunisie est économiquement et socialement très fragile. A chacun de gérer ses problemes mais sur son propre territoire.La TUNISIE ne peut pas gérer toute la misère du monde!!!!

virage
| 25-05-2011 12:42
Notre pays ne supportera pas plus longtemps ces refugiés , économiquement , et surtout socialement , ce qu'ils ont fait dernièrement ( sit-in sur la route) c'est impardonnable , il faut qu'ils partent le plutôt possible car personne du Sud-est ne leur donnera un verre d'eau ils mourront de soif & de fin , on est bien gentil mais si on touche à notre gagne pain on deviens trés mechant. Que le Gouvernement P leurs trouve une solution si non on va s'en occuper mais bien cette fois-ci

IT-SYSADMIN
| 25-05-2011 07:22
Ils ne vont quand meme pas croupir sous le soleil du desert. Il faut demenager les camps des refugies plus au nord vers Tunis loin de la chaleur et du desert.
Ils sont combien ces Erythreens? Ils ont bien fait un pont aerien pour les egyptiens, pourquoi ne pas les emmener chez eux en Erythree? Ca doit couter moins qu'un missile Tomahawk de faire quelques vols pour les rapatrier. Si ils ne peuvent rentrer dans leur pays car il est en guerre, dans ce cas la accordons leur un statut de refugie en Tunisie et la liberte de circuler et de travailler chez nous, peut etre sauront il mieux apprecier notre pays et contribuer a son economie que ceux qui ont fui pour aller mendier a Paris ou faire des sit-ins un peu partout. L'Europe a bien accepte 30000 Tunisiens, pourquoi n'accepterions nous pas ces refugies qui plus est sont du meme continent que nous.

cdftunis
| 24-05-2011 23:05
d'origine noire serait mieux monsieur le journaliste.
encore une de ces personnes qui pensent que les tunisiens ne sont pas des africains mort de rire.
je sais que mon commentaire va être censuré comme toujours !!

www
| 24-05-2011 21:31
@Midan,

Merci pour l'insulte gratuite! je suis au dessus de ça et pour vous confirmer mon attitude je vais contribuer à votre culture. Voilà la définition de la xénophobie :

"La xénophobie est une hostilité systématique et irrationnelle à l'égard d'une ou plusieurs personnes, essentiellement motivée par leur nationalité, culture, genre, religion, idéologie, ou origine géographique1, elle peut aussi être définie comme une « hostilité à ce qui est étranger »

Dans la définition On parle de systématique et irrationnelle. Si c'était mon cas j'aurai demandé aussi de faire de même pour les autres ressortissants libyens frères qui sont parmi nous!!!! Mais non " grand pas con" j'ai parlé des gens qui sont ici et qui sont en train de créer une gabegie!

Est-ce que vous avez pigé "grand pas con"?

elMokh
| 24-05-2011 18:59
c des mercenaires de kadhafi

midan
| 24-05-2011 17:39
pour le commentaire xénophobe de www, digne d'un sarkosy

www
| 24-05-2011 16:26
Faudra les reconduire manu militari de l'autre coté. Point barre!

A lire aussi

L'ancien chef du gouvernement, Hammadi Jebali, s’est exprimé aujourd’hui, lundi 17 juin 2019,

17/06/2019 10:44
0

L’actuelle présidente de l’Association des intermédiaires en bourse (AIB) et secrétaire générale de

17/06/2019 10:18
0

Chafik Sarsar, ancien président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) a

17/06/2019 09:41
1

« offrir aux entrepreneurs une plateforme pour agrandir et accélérer leur travail

16/06/2019 21:38
0

Newsletter