alexametrics
dimanche 07 août 2022
Heure de Tunis : 16:53
Dernières news
Rafik Abdessalem : Le système d'après 25-Juillet regroupe médiocrité politique et effondrement de l’économie
02/12/2021 | 19:53
2 min
Rafik Abdessalem : Le système d'après 25-Juillet regroupe médiocrité politique et effondrement de l’économie

 

Le leader du mouvement Ennahdha, ancien ministre des Affaires étrangères et gendre de Rached Ghannouchi, Rafik Abdessalem, a considéré que la situation politique actuelle nécessitait de la clarté et de l’assurance.

Dans une publication Facebook du 2 décembre 2021, Rafik Abdessalem a considéré qu’il fallait s’opposer au système d’après le 25 juillet 2021. Celle-ci, selon lui, a regroupé médiocrité politique et effondrement de l’économie et des finances.

« Certains se sont imaginés que le coup d'État de Kaïs Saied leur apporterait paix et réconfort. Ils n'ont eu droit qu’à des discours de langue de bois bourrés d'insultes et de cris, tout en entraînant le pays vers la faillite et l'effondrement des institutions, ainsi que de l’isolement, des procès militaires, des interdictions de voyager et des restrictions aux libertés », a-t-il écrit.

 

L’ancien ministre a estimé que la situation appelle à la formation d’un nouveau paysage politique préservant les acquis d’avant le 25-Juillet tels que la liberté, la primauté de la Constitution et des lois et le respect des libertés. Ceci doit avoir lieu tout en renforçant la justice sociale et le traitement des défaillances en matière de développement.

 

 

Il a affirmé l’échec des alternatives qui s’étaient construites sur « les ruines du coup d’Etat du 25-Juillet ».

« Les nations vivantes ne peuvent pas avancer en détruisant leurs histoires, mais en remédiant aux lacunes du passé et en consolidant les acquis et les institutions qui ont été construites afin de corriger la trajectoire », a-t-il écrit.

Enfin, il a considéré que les « récits de non-retour en arrière » racontés par Kaïs Saïed n’étaient que le summum de la tromperie et de l'imposture.

 

S.G

02/12/2021 | 19:53
2 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Mohamed
Haouas
a posté le 04-12-2021 à 08:43
Qui peut mieux parler de la médiocrité que LE M'?DIOCRE lui même ?
MFH
à B.N
a posté le 04-12-2021 à 07:18
@ BN , vous ménagez trop ce serpent à sonnettes. On se demande pourquoi?
MFH
Il faut mettre les voleurs en prison.
a posté le 04-12-2021 à 07:15
On n'a pas besoin d'un b'him en économie politique et voleur par dessus le marché, pour nous donner des leçons. Par le coup du 25/7, K.Saïd a tout simplement mis fin à l'hémorragie de la gabegie et grabuges qui prévalaient quand vous étiez au pouvoir. Alors de grâce fermez-là et faites vous oublier.
Mohamed Obey
@ Rafik BouChlaka, donneur de leçons, ça fait rire...
a posté le 03-12-2021 à 19:43
M. Bou Chlaka dit bien que le système du 25 juillet regroupe médiocrité et effondrement de l'économie! Que c'est hypocrite! Par cette fausseté, il tord le cou à la vérité: juste pour disculper son parti-secte des crimes économiques perpétrés contre la Tunisie et son peuple, au cours de plus de 10 ans. Qui peut oublier les fonds publics dilapidés au profit des Nahdhaouis? Qui peut oublier les crédits reçus de l'FMI pour l'investissement mais qui ont atterri dans des comptes mafieux proches du pouvoir? On connait bien l'histoire; et le train de vie et les salaires faramineux de la famille politique de Rafik Bou Chlaka ne sont plus un secret pour personne... Donc, qui est plus hypocrite que l'autre, le système du 25 juillet ou celui du 24?
URMAX
... @ BOUCHLEKA, cela ne te va pas, la teinture des cheuveux et la chirurgie esthétique ...
a posté le 03-12-2021 à 13:14
... t'es pas photogénique, pauv gars ... t'es un cas désespéré ...
Plus personne ne peux rien pour toi ...
... tu fais pitié ...
THB
La médiocrité c'est Bouchlaka
a posté le 03-12-2021 à 12:50
Le summum de la médiocrité, c'est le bouchlaka, celui qui a dérobé la somme de deux milliards au peuple Tunisien.
Le plus chlaka des ministres des affaires étrangères jamais eu en Tunisie.
Il s'attelle tous les jours à nous débiter des inepties et conneries.
Il est plus que jamais hanté par le Président KS.
Il doit faire des cauchemars et rêve de revenir au pouvoir avec son beau père.
Winou, diwiou ya bouchlaka, c'est la fin de 11 années de calvaire et de corruption et d'une ARP catastrophique, un cirque mediocrissime qui a été dirigé par une mafia organisée et couverte par Ennahdha.
babbo
TA GUEULE
a posté le 03-12-2021 à 09:59
Bjeh rabbi ta gueule, on t'en supplie. Derriere ton PC a ecrire chaque jour quelque chose de plus mediocre que le jour precedent...
Tunisien
Quel goujat nul !
a posté le 03-12-2021 à 09:34
Un rat d'égout comme lui, il y en a pas deux. A l'entendre débiter ainsi sur KS, je suis surpris qu'il ne soit pas déjà au fond d'un trou. Il le diabolise lors que plus diables que son beau père et tout le troupeau qu'i guide derrière lui il n'y en a pas. Je crois qu'il est temps de mettre de l'ordre dans la demeure car à laisser jacasser des moins que rien nuit à tout le monde à la fois.
Tunisino
Ce type est nul!
a posté le 03-12-2021 à 08:10
Les nations vivantes ne peuvent pas avancer en détruisant leurs histoires: Mais vous avez exclu toute une première république, avec ses succès et ses échecs, pour bâtir une deuxième république nulle! Comme disent les simples tunisiens, l'anarchisme de Saied est plus supportable que la médiocrité de Ghannouchi, la Tunisie est dans les deux cas cliniquement morte!
Damergi habib
Boumerang
a posté le 03-12-2021 à 06:30
La médiocrité vous en connaissez un coin,d'ailleurs vous ètes la médiocrité personnifié.
BOUSS OKHTIK
TAS DE MERDE
a posté le 03-12-2021 à 01:11
as tu oubliés comment tu étais avant 2011 ya chleka
Angel
Bravo BN
a posté le 03-12-2021 à 00:37
Lifté, implanté, avachi, triste, pseudo-intellectuel....
BN a vraiment choisi la bonne photo pour illustrer le cinéma et le vide cérébral de ce triste sire! Bravo
Un citoyen
Le médiocre qui parle des médiocres
a posté le 02-12-2021 à 21:10
Va apprendre à te regarder dans une glace si il te reste ce que j'en doute un zeste de dignité ...