alexametrics
Dernières news

Présidence de la République : Erdogan n’a pas demandé à utiliser l’espace tunisien pour intervenir en Libye

Temps de lecture : 2 min
Présidence de la République : Erdogan n’a pas demandé à utiliser l’espace tunisien pour intervenir en Libye

 

 

Les services de communication de la présidence de la République, ont publié ce mardi 7 janvier 2020, un communiqué pour démentir l’information selon laquelle la Tunisie aurait refusé d’accorder à la Turquie la permission d’user de son espace aérien et maritime pour mener des opérations en Libye.

 

« Il est important que la présidence de la République précise que ce qui est diffusé dans un certain nombre de médias et sur les réseaux sociaux au sujet de la demande du président turc Recep Tayyip Erdogan au président tunisien Kaïs Saïed d'utiliser l'espace aérien et maritime tunisien est infondé. Le président turc n’a pas émis une telle demande et le chef de l’Etat n’a pas eu à la refuser, le sujet n’a même pas été évoqué », précise le communiqué.

 

« Ce qui qui est diffusé au cours des derniers jours, de diverses sources, vise à nuire à la crédibilité de la position officielle tunisienne et aux relations qui unissent la Tunisie à un certain nombre de pays frères et amis », ajoute la présidence de la République.

 

La chaîne Sky News avait relayé ce mardi une déclaration, qui lui a été accordée par Rachida Ennaïfer, chargé de la communication de la présidence de la République. Dans cette déclaration, et contrairement à ce que dit le communiqué, Mme Ennaïfer avait affirmé la demande d’Erdogan. La présidence de la République dément ainsi les propos de sa chargée de la communication, à moins que Sky News se soit aventurée à inventer une fausse déclaration…

 

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (25)

Commenter

aldo
| 08-01-2020 14:13
il a précisé aussi qu ils ne participent pas à la guerre , c est pour tenir les bougies !!

Gg
| 08-01-2020 13:29
Et pourquoi pas l'inverse: Saraj devant se retirer au profit d'Haftar?
Vous soutenez le projet de califat frérot, alors dites le franchement!

Gg
| 08-01-2020 13:24
Sûrement Saied avait bel et bien accepté les réquisitions et injonctions d'Erdogan qui s'est comporté en goujat, comme en terrain conquis.
Mais la bronca a été immédiate et très dure: refus du peuple et des milieux politiques tunisiens (exceptés les frérots fanatiques bien sûr), mise au ban de la communauté internationale, avertissements clairs concernant la suspension des aides internationales... Saied est revenu à la raison.
Maintenant on verra!

J.trad
| 08-01-2020 08:51
Il faut une alliance au sud de la Méditerranée ,pour assurer un certain équilibre , durant plus de trois décennies ,des efforts pour créer une alliance entre les pays du nord de l'Afrique ont échoué , l'initiative Turque de créer une alliance avec la Lybie ,est tentative extraordinaire , le général HAftar doit ouvrir les portes ,pour faire établir la paix ,la coopération ,et chasser le spectre de la guerre .

Maxula
| 08-01-2020 00:59
"à moins que Sky News se soit aventurée à inventer une fausse déclaration'?'"

Pour faire plus simple et plus efficace, BN-MBZ auraient dû interroger directement Rachida Ennaïfer pour lui demander ce qu'elle avait exactement déclaré à Sky News. . .
Cela vous aurait au moins évité de conjecturer et de vous poser des questions existentielles. . .qui n'avaient pas lieu d'être !
Le "b.a.-ba" du journalisme commande pourtant d'aller à la source de l'information ou de procéder à des recoupements pour s'assurer de la véracité d'un info, qui serait sinon une "nympho" !
Maxula.

mansour
| 07-01-2020 23:23
Madame Rachida Ennaifer confirme que le but du dictateur islamiste Erdogâne n'est pas une simple visite de courtoisie pour déguster à Mnihla un capucin et rendre hommage à la Première dame et épouse du président Kais Said

Sultan
| 07-01-2020 21:31
Pourquoi le Président turc a-t-il fait le déplacement ? Quel est le motif réel de sa visite?
Les tunisiens voudraient bien savoir s'il n'y a pas d'inconvénients. Ils voudraient aussi que les services de la présidence évitent ces couacs dans l'avenir. Question de crédibilité.

Gg
| 07-01-2020 20:11
A la réflexion, je crois que nous avons tous été victimes d'une hallucination collective.
En fait, Erdogan n'a jamais rien demandé, n'a rencontre personne, il n'est même jamais venu en Tunisie.
C'est le nouvel an qui fait ca, trop dormir, pas assez dormir, trop bouffer...pas glop!

k.Hmida 7806
| 07-01-2020 20:10
Attendez badran.
C'est le seul illuminé qui saura éclairer vos lanternes.
il est bien imbibé dans la mare, il sait donc tout.

Lekkteur
| 07-01-2020 19:50
Le président Turc est venu en Tunisie parce qu'il a de moins en moins de cartes à jouer dans sa région.

La plus part des dirigeants musulmans sont des non croyants et utilisent l'Islam pour rester au pouvoir et s'enrichir.

Le but ultime de l'Iran et de la Turquie serait de détruire l'Islam en utilisant l'Islam même. L'Iran rêve d'envoyer une bombe sur la Mecque et en finir avec l'Arabie Saoudite son pire ennemi. Les Houthis du Yemen ont deja essayé de bombarder et détruire la Kaaba comme l'ont fait les Qaramitas musulmans il y a plusieurs siècles en la détruisant et en volant la Pierre Noire.

A l'intérieur de l'Iran et de la Turquie il y a un sentiment anti-arabe très palpable. Turcs, Perses et d'autres ethnies comme le Pakistan en veulent aux Arabes d'avoir effacé leur cultures et leurs héritage et de leur avoir imposé la culture et les coutumes bédouines du désert d'Arabie.

Erdogan joue le tout pour le tout en plus poussé par des forces internationales pour qu'il mette la main sur la Libye pour qu'elle devienne une base arrière pour déstabiliser et terroriser toute l'Afrique et pas seulement l'Afrique du Nord puis controller le flow des réfugiés à destination de l'Europe. Erdogan n'aura plus à accueillir les réfugiés Arabes sur le sol Turc.

Historiquement cette stratégie a été utilisée il y a plusieurs siècles par les premiers conquistadors Arabes (Sarrazin) en Afrique du Nord, Palestine, Espagne, en Inde et ailleurs. La méthode c'est des attaques terroristes à répétition pour effrayer et déstabiliser la population locale puis renverser le pouvoir et y instaurer un Etat Islamique. Une stratégie dictée par le Saint Coran.

Saint Coran Chapitre 8, Verset 60
Et préparez contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin d'effrayer (terroriser) l'ennemi d'Allah et le vôtre, et d'autres encore que vous ne connaissez pas en dehors de ceux-ci mais qu'Allah connaît. Et tout ce que vous dépensez dans le sentier d'Allah vous sera remboursé pleinement et vous ne serez point lésés.

Le problème c'est que les populations dites Arabes sont crédules, ils croient à la magie noire, aux mules volantes et croient même que le Soleil se couche pour aller prier (se prosterner). Avec des croyances pareilles on peut en faire ce qu'on veut.

A lire aussi

des réserves face à l’absence d’un gouvernement d’union

26/02/2020 00:01
0

suis déçu en écoutant, par exemple, les propos du député Safi Saïd. Non pas pour ce qu’il dit, mais

25/02/2020 23:23
0

cette mesure concernant l'amélioration du climat de l'investissement intervient dans le cadre de

25/02/2020 22:11
0

Newsletter