alexametrics
dimanche 25 septembre 2022
Heure de Tunis : 08:46
Dernières news
Mansri : Saïed a violé le silence électoral, mais ça n’a pas eu d’incidence sur les résultats !
27/07/2022 | 10:22
2 min
Mansri : Saïed a violé le silence électoral, mais ça n’a pas eu d’incidence sur les résultats !

 

Le porte-parole de l'Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie), Mohamed Tlili Mansri, a admis que le président de la République Kaïs Saïed a violé le silence électoral, lors de son discours après son vote au bureau de la cité Ennasr (l’Ariana) retransmis sur la télévision nationale au matin du lundi 25 juillet 2022, alors qu’il restait 13 heures de temps pour aller voter.

En effet et en plein silence électoral, le chef de l'Etat n'a pas hésité à violer la loi et à promouvoir son projet de constitution en tapant sur ses détracteurs. Il est allé jusqu’à laisser entendre que les derniers incendies qui ont éclaté ces derniers jours dans plusieurs régions du pays auraient été provoqués afin « d’empêcher les citoyens de se déplacer aux urnes ».

 

En réponse aux interrogations des journalistes à l’issue de la conférence de proclamation des résultats préliminaires du référendum, mardi soir 26 juillet 2022, M. Mansri a, dit :

« Il s’agit d’une violation du silence électoral et elle est comme les autres infractions. Après l'étude de l'ensemble des infractions et en appliquant les conditions (un ensemble de violations qui constitue un degré élevé de gravité, son timing et une différence minime entre les votes pour les deux propositions, ndlr) et vu que la différence entre les votes « oui » et les votes « non » était importante, on estime après application de la loi qu’il n’y a pas eu d’impact significatif sur les résultats », a expliqué le membre de l’Isie.

Rappelons que selon les dispositions de l’article 155 : « Toute violation aux dispositions de l’article 69 du code électoral est passible d’une amende allant de 3.000 dinars à 20.000 dinars ».

 

Le 26 juillet 2022, l’Isie a annoncé les résultats préliminaires du référendum qui font ressortir 94,6% de vote « oui » et 5,40% de vote « non », pour un taux de participation de 30,5%.

 

I.N

27/07/2022 | 10:22
2 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Abidi
Viole
a posté le 28-07-2022 à 17:05
Les magistrats violent tout partout et à tout moment et vous restez sans bouger le petit doigt
Mansour Lahyani
Il a été visiblement mis au parfum...
a posté le 27-07-2022 à 13:51
Et qu'est-ce qu'il en sait, le grand, l'immense Mansri ?
l'idiot du bled
Ya si Mansri
a posté le 27-07-2022 à 13:37
Moi aussi j'ai grillé un feu rouge devant l'agent qui réglait la circulation j'ai légèrement bousculé un piéton mais il n'a eu que quelques petites fractures qui ne mettent son pronostic vital en jeu et l'agent m'a dit vous pouvez partir vous aurez peut être une amende de 40 dinars mais vous pouvez faire appel.
Mansour Lahyani
@l'idiot du bled, pas si idiot que ça !
a posté le à 13:53
Saf que contre les oukazes de Saied, aucun appel n'est recevable !!! Alors, désormais, tenez-vous à carreau, ça vaut mieux pour vous !
Abel Chater
Nooooon Mansri !!! Ce n'était rien du tout. '?a ne vaut même pas la peine d'en parler!!!
a posté le 27-07-2022 à 13:06
Sinon, tu seras limogé aujourd'hui même!!!
Le monde entier en parle, mais pour l'Isie-25 de Bouassker et de Mansri, ce n'est qu'une banalité, sans la moindre importance.
Et n'oubliez pas de ne pas déposer vos plaintes et vos témoignages contre les crimes électoraux, qui sont punis par des amendes jusqu'à la prison. Seule la violation du silence électoral qu'on a tous vue sur la TV «i-tè-tè», est punie de peines d'amende qui varient de 5 à 10 mille dinars pour ce qui est de la publicité politique et de 3 à 20 mille dinars pour ce qui est de la violation du silence électoral». Mais lorsque les criminels n'appartiennent pas au parti d'Ennahdha, il faut fermer l'oeil droit tout en mettant la main sur l'oeil gauche. Et il ne faut pas dénoncer les crimes électoraux commis par les tricheries et les escroqueries de cette Isie-25. Le tribunal administratif n'accepte pas des témoins autour du meurtre de la démocratie en Tunisie, sans qu'ils ne soient reconnus par les tricheurs escrocs de l'Isie-25.
La question qui s'impose après tout ce non-sens du coup d'Etat de Kaïs saïed, c'est : «qui est venu le premier, l'oeuf ou la poule?
Allah yèhlik Ass-hab el-charr.
Momo
Fi biled ettarananni
a posté le 27-07-2022 à 11:34
Deux poids, deux mesures. Si c'etait un opposant, il serait déja en prison !
veritas
Quel destin de chien pour ce pays '?'
a posté le 27-07-2022 à 11:22
Après l'amateurisme des criminels islamistes voilà un autre amateur qui va porter beaucoup du tort pour le pays et pour les tunisiens,la Tunisie n'est pas encore sorti de l'auberge '?'.quel mauvais sort '?'?
Bruno
La vérité
a posté le 27-07-2022 à 11:15
Dans la mesure où il n'y a pas de concurrence, cette violation est sans effet. Donc ce juge Swab doit réviser ses cours.
veritas
'?a va de la réputation du pays ..
a posté le à 11:50
Le chef de l'exécutif qui ne respecte les règles du jeux c'est flagrant '?'à ce moment il ne faut plus s'attaquer aux gens qui ne respectent pas le code de la route et les lois du pays .
Bizertin
je ne pense pas
a posté le 27-07-2022 à 10:40
que s'il a violé les membres de l'ISIE changera les résultats. Peut être ça doublera les résultats.