alexametrics
samedi 28 novembre 2020
Heure de Tunis : 21:06
Dernières news
Bureau du doyen saccagé, drapeau tunisien déchiré, tension extrême à la Faculté de la Manouba (vidéo)
07/03/2012 | 1
min
{legende_image}

Deux étudiantes de la Faculté de la Manouba ont pénétré de force, mardi 6 mars, le bureau de leur doyen Habib Kazdaghli et l’ont saccagé.

Les deux étudiantes figurent parmi celles qui ont été traduites dernièrement devant le conseil de discipline. Elles sont entrées sans permission dans le bureau du doyen lui demandant de s’expliquer par rapport aux décisions prises par ce conseil.
C’est en leur demandant de quitter immédiatement les lieux que l’une des étudiantes est sortie de ses gonds et s’est mise à saccager le bureau.

Pendant ce temps-là, sa camarade s’est évanouie ce qui a nécessité l’intervention des pompiers. En parallèle, le doyen a déposé une plainte et un adjoint du procureur de la République s’est déplacé pour constater les dégâts.
Des amis des étudiantes sont venus en renfort pour s’attrouper devant l’enceinte. Une grosse pierre a été jetée à l’intérieur du bureau du doyen, cassant une vitre.

On précisera que l’une des étudiantes a déclaré à une journaliste qu’elle a appris, sur une chaîne de télévision, qu’elle a été renvoyée, pour six mois, de la faculté. C’est alors qu’elle est allée voir le doyen et vu qu’il n’y avait personne au secrétariat, elle est entrée directement à son bureau. Selon elle, il est inadmissible qu’elle soit informée d’une telle décision par les médias.

Par ailleurs, les troubles semblent persister à la Faculté, avec l’arrivée ce matin mercredi 7 mars d’un groupe de salafistes en face du portail d’entrée. Selon le témoignage de Mustapha Touati, enseignant à cette Faculté, recueilli par Mosaïque Fm, un face-à-face a lieu en ce moment entre un groupe d’étudiants et les salafistes, qui campent de l’autre côté de la rue brandissant des drapeaux islamistes et criant leur haine à la «Gauche». M. Touati a de ce fait lancé un cri d’alarme au gouvernement, et notamment au ministère de l’intérieur et à l’armée nationale afin de venir à la rescousse de l’établissement, dans la crainte du pire.
Dans un autre témoignage recueilli par Jawhara fm, ce matin mercredi 7 mars le doyen de la Faculté, Habib Kazdaghli a affirmé que deux groupes de salafistes ont empêché l’entrée des étudiants à leur établissement. M. Kazdaghli a également affirmé que les salafistes ont déchiré le drapeau tunisien et ont brandi des drapeaux salafistes.

R.B.H.



Copyright vidéo : MosaiqueFM

07/03/2012 | 1
min
Suivez-nous