alexametrics
Dernières news

Adnen Mansar dénonce une réunion anticonstitutionnelle de Kaïs Saïed

Temps de lecture : 1 min
Adnen Mansar dénonce une réunion anticonstitutionnelle de Kaïs Saïed

 

L’ancien porte-parole de la présidence de la République Adnen Mansar a dénoncé, dans un post Facebook daté de ce vendredi 10 juillet 2020, ce qu’il considère comme «une atteinte à la Constitution».

 

M. Mansar a ainsi expliqué, suite à une réunion tenue à Carthage la veille sous la tutelle du président de la République Kaïs Saïed et présentée comme étant "la réunion du conseil des armées et des dirigeants sécuritaires", qu’il n’existe aucune structure constitutionnelle ou légale portant ce nom.

 

 

Et de soutenir qu’il y uniquement deux structures : le conseil de la sécurité nationale (qui englobe les dirigeants militaires, le président du parlement, le chef du gouvernement et toute autre personne que le chef de l’Etat décide d’inviter selon la nature du planning) et le Conseil supérieur des armées (qui englobe uniquement les dirigeants des trois armés, le directeur des renseignements militaires, l’inspecteur général des forces armées et un seul civil le président de la République en tant que chef suprême des forces armées).

Pour lui le chef du cabinet du président n’est membre d’aucun des deux conseils, chacun d’eux ayant son rapporteur et une organisation prévus par la loi. Il fait ici référence à la présence à la réunion de Nadya Akecha, actuelle cheffe de cabinet de la présidence de la République.

 

Adnen Mansar estime donc que toute décision issue de ce conseil ne peut en aucun cas être engageante pour l’Etat.

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (13)

Commenter

ourwa
| 10-07-2020 20:32
En tant que président de la République, Kaïs Saïed "est compétent pour définir les politiques générales dans les domaines de la défense...", "pour le haut commandement des forces armées" ( article 77). C'est dans le cadre du Conseil supérieur des armées que KS a fait sa déclaration à l'issue de la réunion. Si vous contestez, M. Mansar, la présence à cette réunion du chef du cabinet du président, présence soit disant anticonstitutionnelle, selon vous, merci de nous fournir vos arguments CONSITUTIONNELS. Autrement, nous saurions que vous conseiller d'aller jouer aux billes...ou à la marelle....

A4
| 10-07-2020 20:28
Le petit tartour est de retour ...

cavaliero
| 10-07-2020 20:02
je dis bien que vous donnez de l'importance à des minables vous ressuscitez son passé lugubre vous contribuer à la médiocrité l'information n'est pas de publier de la merde

AMILCAR
| 10-07-2020 18:20
N'oubliez pas votre Tartour de Qatar et leurs crines de guerre et attentats en Tunisie

Citoyen_H
| 10-07-2020 17:07
que la poubelle de l'histoire est sujette à des problèmes d'étanchéité. Il faudrait la colmater d'urgence, avant que le restant de la horde de charognards ayant équarris toutes les structures de l'état, refassent surface.
Ces traitres devraient faire un petit saut au TPI.








Ajoula
| 10-07-2020 15:52
Il réapparait pour nous raconter ses conneries il doit certainement s'enmerder,et dire que ce monsieur est universitaire, c'est désolant.

Famous Corona
| 10-07-2020 14:48
Donneur de leçons à la con, tête de mule, on en a marre de voir ta tronche même sur une photo !

Abderrahmane
| 10-07-2020 14:23
D'après mansar il manque erdogan et émir qatar et fethi laayouni pour clôturer la légalité.

Ghazi
| 10-07-2020 14:04
C'est parce que votre Gourou est absent que tu sors pour nous rédiger une ineptie ?
Il a raison le président, le complot est à côté de Carthage, et l'état est parti en miettes, il ne reste que l'explosion.
Dorénavant, ce qui se passera à Carthage restera à Carthage, la sécurité nationale est le périmètre du président, il fera ce qu'il voudra pour assurer cette sécurité.
Votre Gourou n'en fera plus partie. Yebta Chwaya.

abouali
| 10-07-2020 13:45
Beaucoup d'adages 'appliquent à cet agité du bocal : " L'argent épuisé, il reste la folie ! " (traduction libre) ou encore "le boucher se moque du tripier", ou bien "faites ce que je dis, et ne faites pas ce que je fais". Que de coups tordus, de lois bafouées et d'entorses à la Constitution pendant le règne du ci-devant Marzouki ?

A lire aussi

Le président du Parlement Rached Ghannouchi a décidé, ce vendredi 7 août 2020, d’accepter la

07/08/2020 21:46
0

Pour eux, c’est le parti Attayar qui serait derrière cette démission et ce sont les Abbou qui l’ont

07/08/2020 20:08
3