alexametrics
jeudi 20 juin 2024
Heure de Tunis : 13:05
Dernières news
Abdellatif Mekki : le retard et le flou autour de la présidentielle soulèvent plusieurs soupçons
10/06/2024 | 19:10
1 min
Abdellatif Mekki : le retard et le flou autour de la présidentielle soulèvent plusieurs soupçons

 

Le secrétaire général du parti « Âmal w Injaz » (travail et réalisation), Abdellatif Mekki a critiqué la non-désignation d’une date de la tenue de l’élection présidentielle supposée avoir lieu d’ici l'automne 2024. « Le retard et le flou soulèvent des questions, des interprétations et des soupçons que nous voulons éviter », a-t-il écrit sur son profil Facebook.

Dans un message publié le 10 juin 2024 sur son profil Facebook et adressé au chef de l’État, Kaïs Saïed, Abdellatif Mekki a indiqué que la constitution obligeait ce dernier à publier le décret de convocation des électeurs et ne lui avait pas attribué la prérogative d’évaluer et de décider de la convocation ou non.

Abdellatif Mekki a affirmé que le décret de convocation des électeurs devait être publié, selon la constitution, trois mois avant la tenue des élections afin de permettre aux électeurs et aux candidats de bien se préparer. Il a considéré que la non-publication du décret en question était sujette à plusieurs interprétations. Il a évoqué les théories expliquant la chose par une volonté de fragiliser les autres candidats.

 

 

Pour rappel, une élection présidentielle est supposée avoir lieu d’ici l'automne 2024. La porte-parole de l’Isie, Mohamed Tlili Mansri avait évoqué les dates pouvant correspondre à la tenue de celle-ci. Il s’agirait du 6, 13 ou 20 octobre 2024. Néanmoins, et à près de quatre mois de cette supposée élection aucune date n’a officiellement été annoncée. L’Isie a indiqué que l’annonce d’une date exacte était tributaire de la publication par le président de la République, Kaïs Saïed du décret de convocation des électeurs.

 

S.G

10/06/2024 | 19:10
1 min
Suivez-nous
Commentaires
SALIM
Tunisie : Le ministre de la Défense et le commandant de l'armée de terre auraient refusé de rencontrer des dirigeants d'Ennahdha
a posté le 11-06-2024 à 09:48
TIRE TEXTO DU SITE KAPITALIS DU 26 JUILLET 2021:

Si on en croit le dirigeant nahdhaoui et ancien ministre de la Santé publique, Abdellatif Mekki, le ministre de la Défense nationale, Brahim Bartagi, et le Général de corps de l'armée terrestre ont refusé de le rencontrer lui, ainsi qu'«un groupe de députés», ce lundi 26 juillet 2021.

Mekki s'est donc adressé aux deux homme via un statut Facebook, les appelant à permettre aux députés d'accéder à l'hémicycle du Bardo, encerclé depuis hier soir par la police et l'armée, suite à la décision prise par le président de la république, Kaïs Saïed, de geler les activités du parlement tunisien.

«Empêcher le Parlement de se tenir n'est mentionné dans aucun article de la constitution. Au contraire, celle-ci dispose qu'il reste en état de réunion permanente», a notamment écrit l'islamiste.

DE QUEL DROIT ET EN QUELLE QUALITE IL VOUDRAIT RENCONTRER LE MINISTRE DE LA DEFENSE ET LE GENERAL DE CORPS DE L'ARMEE TERRESTRE LE LENDEMAIN DU 25 JUILLET.

ET QUE DIT LA LOI?.
SALIM
MAIS POURQUOI IL EST SI PRESSE.ET OU SONT PASSES ZNEIDI,MRAIHI, CHAARI, SAFI SEBTI........
a posté le 11-06-2024 à 09:42
ZENAIDI, sur qui B.N a publié depuis le 29/02/2024 plus qu'une dizaine d'articles....S'EST EVAPORé. Il a bien compris qu'il ne pourrait pas rentrer en TUNISIE. MRAIHI on ne le voit plus, on l'entend plus. CHAARI et SEBTI non plus!!!!.

Mais heureusement qu'il y a des remplaçants DHAKER et MEKKI. Mais pour combien de temps. Un mois ,deux mois ?.
Citoyen_H
TOUT PORTE à CROIRE
a posté le 10-06-2024 à 20:34
que mekki et Olfa Hamdi, bénéficient de l'aide du même relooker.
Mekki, passe du tablier d'épicier à un costume de bonne facture
Pareil pour Olfa Hamdi, qui, quant à elle, bénéficie, en plus, d'une maquilleuse nors pair.
Depuis qu'un institut de statistique de la place, il y a assez longtemps de cela, avait annoncé que Mekki était présidentiable, le pauvre, il n'en dort plus de la nuit.