L’école américaine à Tunis en feu

Envoyer cette page

L’école américaine à Tunis, sise à quelques encablures de l’ambassade, a été pénétrée de force par des salafistes, vendredi 14 septembre 2012, une heure après l’entrée force de la chancellerie. On y voit du feu. Des témoins oculaires font part d’actes de pillage à l’intérieur de l’école.

(La photo est celle de l'ambassade)

A lire également : Les salafistes forcent l’entrée de l’ambassade américaine de Tunis et hissent leur drapeau

                              Photos de l’invasion de l’ambassade américaine à Tunis

                              Les confrontations se poursuivent entre la police et les salafistes
                              Vidéo de l’intérieur de l’ambassade US après son invasion

                            3 morts et 28 blessés dans les affrontements devant l’ambassade USA
62 commentaires
ce n'est que début...de la fin
pit |16-09-2012 09:09
bientôt ils entrerons chez nous ... violerons nos femmes et égorgeront nos enfants...mais il s'agira encore d'un simple dérapage...CONTROLE !!!
gouvernement incompetent
fathi |15-09-2012 23:38
ministre de l'interieure : dégage
c'est un gouvernement qui ne sait pas quoi dire ,il savent dire : c'est intolerable ,
oui on sait , mais il faut prendre les choses au serieux !!! il fallait prendre des précotions avant , c'etait tres attendu ce débordement de salafiste , . sale salafiste , allez tous en enfer .
Appel à une manifestation contre la violence le samedi 22/09
NessNess |15-09-2012 18:25
Appel à une manifestation contre la violence et la passivité et l'incompétence de ce gouvernement le samedi 22/09.



Soutenez cet appel SVP.


NessNess.
Ils se reconnaissent
Pitbul |15-09-2012 13:47
Bizarre même pas un petit commentaire !!!!!!!!

POLITIQUE = HYPOCRISIE
il est evident qu ils preferent les madrassaa coraniques
hannibal barca |15-09-2012 12:00
tout ce que je souhaite c est que les US comprennent qu avec ce type de regime il n y a que la matraque,les drones et surtout de les isoler ds le monde.
ghanouchi et ses amis salafistes sont en train de transformer la tunisie en pakistan bis avec des hordes barbares qui au nom du coran pillent et tuent.
nous retournerons a l age des cavernes avec ces toujars ed dine
qu ils aillent en enfer
@ Lyne
Citoyen_H |15-09-2012 11:49
Soit les 3 à la fois.......
@Lyne
observator |15-09-2012 11:29
Nous payons aujourd'hui 55 ans de secheresse intellectuelle. Aujourd'hui, il y a une minorité de jeunes sans repere de valeurs parce que la dictature n'avait que la solution sécuritaire pour sauvegarder coute que coute ses privileges et s'est peu souciée de proposer des solutions efficaces (epanouissement intellectuel dans le cadre de notre société mediane) sur le paln cultuel culturel et economiques.
Ce probleme nous saute à la figure aujourd'hui et nous devons prendre le taureau par les cornes et non fuir devant nos responsabilités en prenant soin d'eviter l'instrumentalisation politicienne.
A court terme pas de complaisance avec les violents et les hors la loi de quel bord qu'ils soient. La société civile doit soutenir l'Etat dans ce sens
A long terme, nous devons revoir nos programmes educatifs pour donner à nos enfants les reperes medians qui ont toujours caracterisé notre société.
Pour certains jeunes adultes, nous devons les aider à se reinserer et à se retrouver dans cette société du juste milieu.
Avec les violents pas de compromis .
Il n'existe pas de solutions miracles mais des solutions d'ordre social, economique culturel et securitaire. Cela demande du travail de la perseverence à vouloir resoudre les problemes et de la patience, la patience. Rien ne peut se faire dans la précipitation.
Crime
mehdi assem |15-09-2012 11:27
Le film anti-islam film anti-prophète Mohamed Qsssl donc anti-ALLAH donc normal ALLAH extermine les villes américaines les états satanique par des tornade des ouragans des séismes volcans tsunami déluge les astéroïdes les pays qui ont des relations avec israél ne seront pas épargner et surtout les pays musulmans qui ont des relations avec Usa et ont tuer leurs peuple a cause des américains aucune différence entre ces hypocrites et Bachar assed donc normal la fin de ces dictateurs leurs ministre leurs généraux par des crash d'avion arrêt cardiaque accident de la route virus bactérie tueuse ou insecte tueuse qui vivra verra
@Lyne
observator |15-09-2012 11:11
Bonjour
N'oubliez pas que nous avons connu l'année derniere un tsounami.
A mon avis tous ceux qui s'en prennent à Mr Laâridh et qui demandent sa demission la plupart exploitent ces evenements pour des raisons politiciennes et les autres par meconnaissance de la situation complexe que traverse le mi en particulier et le pays en général. Sincerement je pense que le ministre de l'interieur, en fonction des moyens dont il dispose, a fait ce qu'il a pu. Il y a eu quand meme 2 morts et des blessés. Il faut saluer aussi et soutenir les forces de l'ordre qui travaillent dans des conditions psychologiques et materielles difficiles malgré l'effort en cours de les doter de moyens plus efficaces pour leur mission de maintenir l'ordre républicain. Croyez moi il faut de la ,patience dans ces circonstance (well metfarrej faress). L'un des interets de tout gouvernement en place est que la sécurité soit assurée. Donc aidons le à assurer sa tache. Je ne dis ^paqs qu'il faut s'abstenir de le critiquer mais soyons de bonne fois. C'est notre à tous. Je pense avec un autre gouvernement, ça aurait été au moins pareil pour ne pas dire pire.
Pas de mensonges.
Nck |15-09-2012 10:42
hier j'étais devant l'ambassade,les manifestants etaient tous religieux:barbe et tampon sur le front.Mais cela n'empeche que c'est aussi des voleurs et des voyoux.
1234567
Votre commentaire
Pseudo*
E-mail*
Titre*
Texte
Conditions d'utilisations
- Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne sont pas rédigés par les journalistes.
- Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ne sera publié.
- Aucun commentaire contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
- Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de modération
Conditions d'utilisation
Business News remercie vivement ses lecteurs pour leurs commentaires, qui en apportant leur contributions, participent à l'enrichissement du journal en ligne. Cet espace reflète une multiplicité de points de vue à l'unique condition que ces points de vue se respectent les uns les autres.


- Les commentaires envoyés seront archivés sur les serveurs de Business News et demeureront consultables, avec l'article objet du commentaire, tant que le site fonctionne ;
- Les mails des lecteurs seront conservés dans nos archives internes et ne feront l'objet d'aucune exploitation commerciale. Aucun mail non sollicité (spam) ne sera délivré après l'insertion d'un commentaire dans Business News.
- Les mails des participants aux commentaires seront conservés dans nos archivages internes. Ils ne seront jamais communiqués, sans autorisation de leur titulaire ou à la demande d'une autorité judiciaire tunisienne.
- Tout commentaire envoyé sera lu par un modérateur avant publication.
- Business News n'est pas garant de la véracité des commentaires des lecteurs. Le rôle de ses modérateurs s'arrête aux vérifications d'usage liées aux règles de modération indiquées ci-dessus et non aux vérifications journalistiques du fond de l'information.
- Les commentaires sont généralement publiés dans un délai maximal d'une heure approximativement après envoi et ce, les jours ouvrables de 9h à 18h.

Règles de modération
Tous les commentaires sont publiés à la condition qu'ils respectent les règles de conformité à la loi tunisienne et de bienséance. Les contributions qui ne seront pas validées sont celles qui :


- Encourageraient un sentiment raciste et/ou haineux de quelque nature que ce soit ;
- Déprécieraient un groupe de personnes, une profession entière, une entreprise entière ;
- Injurient ou diffament les personnes, les entreprises et/ou toute autre entité ;
- Attaqueraient sans argumenter, ou argumenteraient de manière haineuse ;
- Alimenteraient des rumeurs, qu'elles soient fondées ou non ;
- N'auraient aucun lien avec le sujet principal de l'article objet du commentaire ;
- Ne s'adresseraient qu'à un autre lecteur en particulier, sans que les autres lecteurs puissent être concernés par le débat.
- Assimileraient la rubrique « commentaire » à un forum de discussions.

Business News se réserve le droit de retirer, ou de rewriter, un titre ou une partie du commentaire, même après insertion, au cas où cela se justifierait dans les situations suivantes :
- Paragraphe hors sujet ;
- Paragraphe ou phrase diffamatoire ;
- Paragraphe ou phrase non conforme avec les règles de modération indiquées ci-dessus ;
- Commentaire trop long ;
- Paragraphes ou phrases formulés en langage abrégé ou comportant un nombre élevé d'erreurs.
- Paragraphes ou phrases formulés en langue arabe ou en langue autre que le français et ce pour des raisons techniques.

Nos lecteurs peuvent signaler tout message litigieux aux modérateurs par l'envoi d'un mail à : mail@dmc.com.tn ou par téléphone au +216 70 831 100 ou par fax au +216 70 831 025