alexametrics
vendredi 03 février 2023
Heure de Tunis : 20:13
Dernières news
Youssef Chahed : aucun accord en défaveur de la Tunisie ne sera signé
12/05/2019 | 13:49
1 min
Youssef Chahed : aucun accord en défaveur de la Tunisie ne sera signé

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a déclaré, dimanche 12 mai 2019, qu’aucun accord en défaveur de la Tunisie, qui ne prend pas en considération l’intérêt de l’agriculteur et du pêcheur, ne sera signé.

Cette déclaration vient en marge de la participation du chef du gouvernement à la journée nationale de l’agriculture et de la pêche en réponse à la polémique concernant l’Aleca, soulevée il y a quelques jours.

 

M.A

12/05/2019 | 13:49
1 min
Suivez-nous

Commentaires (6)

Commenter

Hatem jemaa
| 12-05-2019 21:35
L'intérêt des agriculteurs et des pêcheurs peut-être vu sous différents angles aussi respectables les uns que les autres. Aucune partie ne peut s'arroger l'exclusivité de la défense des intérêts de telle ou telle catégorie socio-professionnelle. Des sujets aussi vitaux que l'ALECA doivent être menés avec la plus grande transparence et un fine soumis à l'approbation du peuple.

AMAZIGH
| 12-05-2019 17:16
Le monde adore consommer des blancs de poulets. Pour cela il faut produire des millions de poulets dont on extraira ces fameux blancs de poulets....Que faire alors des carcasses ? Que faire aussi des vieilles poules pondeuses en fin de production...L'Europe a trouvé la solution. Tout est expédié notamment dans la corne de l'Afrique à un prix tel que les élevages locaux ont fait faillite mettant en chômage des milliers de jeunes. Ces milliers de jeunes n'ayant plus aucun avenir social chez eux tentent l'impossible de la survie et gagnent le large sur des embarcations de la mort et finissent pour la plupart en zone de transit ou au fond des mers.
Je soutiens fermement toute forme d'ouverture économique et culturelle avec le reste du monde mais si les ALECA vont faire de notre maigre Tunisie la poubelle des poubelles de l'Europe alors nous verrons leurs déchets envahir nos marchés et nos petites entreprises mettre la clé sous la porte et nos enfants n'auront d'autres alternative que de mourir à petit feu ou de prendre la route des harragas et devenir des parias de l'Europe pour que l'économie du blanc de poulet et autre production irrationnelle et criminelle puisse continuer de produire et de pourrir le monde et la planète

welles
| 12-05-2019 16:58
Encore heureux qu'il ne signe pas un accord défavorable à la Tunisie!! C'est que du vent quand il parle ce monsieur

houda
| 12-05-2019 16:43
il a tout fait discretement il a efin craquè il n a pas pu aller jusqu au bout il n a pas pu vendre le pays heureusement maintenent c est l europe qui va le laisser tombè

Forza
| 12-05-2019 14:44
Il faut ouvrir le débat. L'équipe de négociation ne doit pas être constituée seulement de fonctionnaires des ministères. l'EU a des négociateurs chevronnés, des experts dans tous les domaines et ils ont l'expérience. On risque fort de se laisser avoir. Le gouvernement doit trouver support chez des experts tunisiens de tous les domaines. Il faut des experts d'économie, de droit, d'agriculture, des services et ainsi de suite. Le résultat des négociations doit être ouvert. il ne faut pas se laisser presser ou mis en stress par l'EU. Il faut avoir le courage d'arrêter les negotiations. L'EU ne joue pas avec cartes ouvertes. Ils ont une subvention massive de l'agriculture, c'est le domaine le plus subventionné en Europe. Ils protègent l'agriculture aussi avec les normes c.a.d ils peuvent bloquer nos exports par l'intermedaire des normes. Ils protègent leur agriculture avec les quotas et les saisons. Ils vont chercher à forcer l'ouverture dans les domaines ou ils sont performants, céréales, viande, lait et ils vont bloquer l'huile d'olive le bio où nous avons peut-être des avantages. Je ne veux pas être pessimiste mais j'ai regardé une émission comment la filière d'oeuf et de viande de volaille au Cameron a été ruinée en ouvrant le marché aux Européens. ils envahissent les marches avec les subventions derrière eux et peuvent détruire tout issu local. Cet accord peut avoir des retombées négatives massives. Il faut être très prudents et non prendre la chose a la légère. Ce n'est pas seulement l'affaire de quelques technocrates qui ne connaissent que l'administration tunisienne, ses rouages et sa lenteur.

DHEJ
| 12-05-2019 13:55
A l'agriculteur et au pêcheur!

A défaut cet ancien de l'enceinte US ment !

D'ailleurs qu'il se conforme à la constitution...


TIBINI a encore raison