alexametrics
lundi 30 janvier 2023
Heure de Tunis : 02:06
Dernières news
Une chanson pour Nour Ammar pour dénoncer Mhadheb Rmili
09/12/2022 | 09:40
1 min
Une chanson pour Nour Ammar pour dénoncer Mhadheb Rmili

 

Une nouvelle chanson, composée en quelques jours, vient enrichir le registre musical tunisien et elle est dédiée à l’élève Nour Ammar, qui a été renvoyée définitivement du lycée des arts d’El Omrane. 

Le texte et la composition sont de Mohamed Boussetta et la musique est de Bilel Sammoud. 

La chanson dit notamment que “la colère de Dieu va tomber sur ceux qui terrorisent les enfants“. Elle joue beaucoup sur les mots et les rapprochements entre les mots et les noms des protagonistes de l’affaire, à savoir « mhadheb » (poli) et « nour » (lumière). « Tu es un diable enveloppé dans l’habit d’un ange poli », « lumière sur lumière, que Dieu protège nos enfants ». 

 

Pour rappel, l’affaire oppose l’élève Nour Ammar qui a dénoncé dans une vidéo sur Tiktok le supposé harcèlement de l’enseignant de théâtre Mhadheb Rmili. 

En colère, ce dernier a saisi la direction du lycée. Un conseil de discipline s’est réuni illico presto et a décidé le renvoi définitif de l’élève à cause de sa vidéo. 

L’affaire soulève un grand tollé depuis quelques jours avec un soutien, quasi-total, pour Nour Ammar et une dénonciation pour le corporatisme des enseignants. Le ministère de l’Éducation, pour sa part, observe un mutisme total et n’a toujours rien décidé contre la direction de l’école et l’enseignant. 

Ce dernier, en parallèle, multiplie les provocations indécentes et les invectives contre ceux qui le critiquent.

 

S.T.

09/12/2022 | 09:40
1 min
Suivez-nous
Commentaires
GZ
Procédure
a posté le 09-12-2022 à 17:13
Pour le recours hiérarchique, il appartient aux parents de l'élève de saisir l'académie de tutelle du lycée d'une demande de retrait de la décision contestée. Si d'aventure ils sont déboutés, le recours contentieux consiste à saisir le tribunal administratif.
S'il faut en arriver là.
Il est déjà arrivé audit tribunal d'ordonner la réintégration d'étudiants exclus pour grève des cours, tenue d'A.G., manifs etc.
Sa jurisprudence est, sur ce point, constante.
Be zen
Excellentissime !
a posté le 09-12-2022 à 12:09
Soutien à Nour et HONTE à l'autre imbécile.