alexametrics
B.N.CHECK

Un directeur d'une école interrompt violemment la fête d'une enseignante. La vérité sur ces photos

Temps de lecture : 2 min
Un directeur d'une école interrompt violemment la fête d'une enseignante. La vérité sur ces photos

 

Des pages sur Facebook ont publié les photos d'une salle de classe en désordre. Ces pages ont parlé d'un incident impliquant une enseignante dans la région d’El Krib, dans le gouvernorat de Siliana. Selon ces pages, l'incident consiste en ce que le directeur de l'école a interrompu la fête qu’une enseignante organisait pour sa titularisation et a tout gâché.

« Une enseignante heureuse et joyeuse avec ses élèves pour sa titularisation, le directeur arrive dans la classe et gâche tout devant les élèves. Il aurait été plus approprié de l'inviter dans son bureau pour exprimer son désaccord au lieu de la critiquer et de l'humilier devant ses élèves. Il lui manque de l'expérience dans la gestion administrative. », peut-on lire sur les réseaux.

 

 

Les photos et les publications ont suscité la colère des internautes et les images ont été largement relayées sur plusieurs pages et reçu des centaines de commentaires.

Nous avons vérifié la véracité des photos en effectuant une recherche inversée sur Google, et il s'est avéré que les photos et l'incident ne se sont pas produits en Tunisie ni dans la région d'El Krib, mais en Algérie, comme le confirment les images qui ont circulé depuis le 25 février 2024 sur des pages algériennes.

La page algérienne "Ain Saffra News" a publié pour la première fois ces photos avant qu'elles ne soient reprises par d'autres algériennes puis tunisiennes. Nous avons également contacté une consoeur qui travaille dans le journal « El Watan » qui nous a confirmé l’incident.

Ainsi, l'incident de l'interruption de la fête d'une enseignante par le directeur de l'école ne s'est pas produit en Tunisie mais en Algérie.

R.A.

Votre commentaire

Commentaires
Alya
Ce n est pas de la misogynie
a posté le 27-02-2024 à 13:44
Il ya malheureusement des personnes qui n aiment pas le bonheur. Des gens GUIGNA
Naim
Plutôt, un petit dictateur pas au niveau.
a posté le 26-02-2024 à 17:54
Au regret de constater que ce vieux choc n'a ni de près ni de loin un lien quelconque avec l'éducation et la transmission du savoir. Donc, loin du bal.
Amamou
En colere
a posté le 26-02-2024 à 17:33
Encore un directeur qui se croit tout permis, ajouter un comportement mysogine visca vis des femmes et on a la définition du mal con tunisien.
Blu
Lisez l'article ....
a posté le à 06:13
...... ce n'est pas Tunisie !
Kane
Syndrôme FB
a posté le à 13:32
C'est l'effet Facebook: on lit à peine les titres et on brode dessus sans chercher à savoir plus.

A lire aussi

Le jeudi 17 avril 2024, une photo montrant plusieurs personnes sur une plage a été largement

18/04/2024 12:33
5

En conclusion, selon nos recherche, cette fausse est fausse et l'image a été générée par

15/04/2024 20:48
1

« la Ligue des États arabes se réunira la semaine prochaine pour expulser la Tunisie de

12/04/2024 12:30
6