alexametrics
lundi 04 mars 2024
Heure de Tunis : 23:20
Dernières news
Un conseil ministériel dédié à la révision de l’accord de libre-échange avec la Turquie
01/12/2023 | 20:05
1 min
Un conseil ministériel dédié à la révision de l’accord de libre-échange avec la Turquie

 

Le chef du gouvernement, Ahmed Hachani, a tenu, vendredi 1er décembre 2023, une réunion avec la ministre des Finances, Sihem Nemsia, la du Commerce, Kalthoum Ben Rejeb, le ministre de l'Agriculture Abdelmonem Belati, le ministre du Transport, Rabie El Majidi, le gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT), Marouane El Abassi et le secrétaire d'État auprès du ministre des Affaires étrangères, Mounir Ben Rjiba.

La réunion, précise un communiqué de la Kasbah, été consacrée à l'examen des résultats des négociations relatives à la révision de l'accord de libre-échange entre la Tunisie et la Turquie.

Il a été décidé de réviser l’accord sur une liste de produits industriels ayant un équivalent local destinés à la consommation dans les secteurs des produits d'entretien, des matières plastiques, des pneus en caoutchouc et du prêt-à-porter, en les soumettant à des taxes douanières qui seront mises en œuvre dans le cadre de la loi de finances 2024.

A également été convenue, l’exportation tunisienne d'un certain nombre de produits agricoles et agroalimentaires vers la Turquie sous forme de quotas annuels, totalement exonérés de droits de douane.

 

M.B.Z

01/12/2023 | 20:05
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Bbaya
L'inflation
a posté le 01-12-2023 à 22:55
Il y aura des inflations sur plusieurs produits et je veux informer ces politiciens que quand le prix moyen des produits importés est 10DT avec les taxation les plus sévères, le producteur tunisien avec un produit de qualité moins bonne ne va pas le brader à 7DT mais il va le vendre 9,5DT même si son coût est de 4DT. Donc c'est le consommateur qui va payer et les importations vont continuer.

Le problème c'est que l'état n'encourage personne de s'investir, en Turquie l'état les encourage avec des crédits et des investissements dans l'infrastructure, nous on galère encore avec les adsl dans les zones industriels ou la haute tension qui manque de phase toujours, ou ils vous refusent l'installation du photovoltaïque pour minimiser les coûts,...

J'étais sur le point d'investir dans un projet avec les turcs, je laisse tomber!

L'état s'enfou, ils savent que succer les gens avec des taxes les plus sévères en Afrique, des produits taxés de 43% en tunisie sont taxés de 5% dans la majorité des pays africains. Il y a des sociétés qui importe de la Turquie et rexporte à l'Afrique l'excès du stock à l'Afrique, ils ne peuvent plus le faire. Mais ils partent s'installer en Afrique car c'est devenu plus intéressant qu'en tunisie.
Le dubai ne fabrique rien au lieu de taxer tout elle a fait l'inverse, et les résultats vous connaissez tout!

Nous ne pouvons plus concurrencer la chine et la Turquie car ils nous ont dépassé par leurs développement technologiques et infrastructruel, on a pas les moyens et les encouragements nécessaires par exemple d'acheter une machine de 1 ou 2 milliards pour au final avoir la même qualité et cadence avec un coût competitif!
Dernièrement, suite à une panne d'une machine, j'ai importé la pièce en panne de la chine car elle est moins chère, la douane m'a taxée de presque 3000DT!! Comment nous pourrons avancer avec ça!! J'ete excité de réparer la machine, mais cela fait 3 mois que la pièce est jeté!
Juan
dubai, mauvais exemple
a posté le à 15:47
Dubai a revenus pétroliers ...
Citoyen
Enquêter sur les tunisiens qui ont créé des sociétés en Turquie
a posté le 01-12-2023 à 22:13
Beaucoup de tunisien ont été tenté de créer des sociétés en Turquie pour a la fois importer et laisser de la marge à l'étranger (évasion de capitaux en devises et évasion fiscale). L'administration (commerce finance douane et BcT) doit être plus éveillée . Ceci explique en grande partie cela (déséquilibre flagrant du déficit commercial)
Juan
suis pas d'accord ..... la concurrence améliore le produit ..... au bénéfice du consommateur ...... fermer les frontières, c'est mauvais pour le consommateur
a posté le 01-12-2023 à 20:29
vous fermez les frontières, vos produits ne seront plus compétitifs.
ce qu'il faut: fabriquer moins cher que les turcs. vous pourrez ainsi empècher les turcs de vendre en TN et dans les 176 pays où Turquie exporte.