alexametrics
mardi 07 décembre 2021
Heure de Tunis : 19:39
Dernières news
Tunisie - La présidence décrète l'état d'urgence dans le pays
04/07/2015 | 14:28
1 min
Tunisie - La présidence décrète l'état d'urgence dans le pays

La présidence de la République vient de décréter, aujourd’hui samedi 4 juillet 2015, l’état d’urgence dans le pays et ce, d'après son porte-parole Moez Sinaoui.

 

Par ailleurs, le chef de l'Etat prononcera une allocution aujourd'hui, à 17h, qui sera diffusée notamment sur la chaîne nationale.

04/07/2015 | 14:28
1 min
Suivez-nous

Commentaires (56)

Commenter

Sémir
| 06-07-2015 10:29
Il est impossible de lutter contre les daéchiens au milieu d'une population intégriste ! Il faut lutter contre la pensée intégriste !

Il faut récupérer les mosquées qui sont devenues des lieux de propagande islamistes et de mort certaine pour les jeunes Tunisiens en Syrie, sur les plages de Sousse ou au Bardo !

Je ne comprends pas pourquoi personne n'ose dire que les HAUTS PARLEURS des mosquées (par exemple) sont trop, trop fort sans respect des personnes âgées et malades ! Le volume est mis exprès à plus de 100 décibels !!!

C'est pas normal d'avoir des mosquées aussi bruyantes et TOUT LE MONDE LE SAIT ET SE TAIT ! Tout le monde se plaint de ces hauts-parleurs vociférants que les islamistes ont installés encore plus puissants !

C'est du matraquage et non de la religion.

Comment voulez-vous lutter contre le terrorisme islamiste si les juges, la police (dont la lâcheté est sans borne en Tunisie) perpétue la pensée islamiste ??!

Croyez-moi, tant que la pensée islamiste, les tartuffes de l'Islam sont là, la Tunisie ne s'en sortira pas.

La population doit avoir les bons réflexes et se plaindre quand il faut se plaindre :
- quand un touriste est tué, c'est un Tunisien qui est tué aussi
- quand la culture est attaquée, c'est l'Histoire de la Tunisie qui est attaquée
- quand un citoyen (un jeune homme en plus) est emprisonné pour 2 canettes de bières dans un coffre de voiture, c'est nous tous qui sommes menacés du même sort pour je ne sais quelle autre raison
- quand un célibataire est refusé à l'hotel, c'est nous tous qui sommes menacés et exclu de la même manière
- quand une femme est harcelée dans la rue, ce sont nous tous qui le seront pour non port de barbe, de chemise longue ou port de bermuda !!

Je n'ai pas vu la population réagir comme elle a réagi lors des assassinats de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi !

OUVREZ LES YEUX ET LUTTER CONTRE LA PENSÉE INTÉGRISTE QUI A GANGRENÉE ET COLONISÉE LE PAYS.

Si ces salafistes résistent alors il faut résister plus encore ! Si les islamistes cassent et menacent, alors la police doit les mettre en prison ! La police et la justice ne fonctionne pas contre les intégristes islamistes et persécutent au contraire ceux qui boive 1 ou 2 canettes de bière !

C'est un pays de fous. Un jour vous aurez la guerre.

Méditez la phrase de Churchill (vous Tunisiens qui vous taisez) quand les Français et les Anglais ont cédé face à Hitler : "ils ont cru qu'en fermant les yeux et en se taisant ils auraient la paix et l'honneur, ils ont eu la guerre et le déshonneur".

Gg
| 05-07-2015 14:44
Au contraire!
Je viens de voir à la télé égyptienne un reportage sur la pilée que l'Egypte a infligée à daech dans le nord Sinaï.
Le moral est au plus haut!
Les Kurdes les chassent peu à peu aussi, les femmes se battent, et gagnent.
Deux sujets d'admiration, voilà ce que le président aurait dû citer en exemple, au lieu de cette phrase maladroite.
BCE a commis une erreur en prononçant cette phrase, mais regardez les mesures qu'il prend. Il commence à se battre...

IVRESSE ET BONHEUR
| 05-07-2015 12:14
Le message est clair, Tunisiens ayez peur,
soyez démoralisé et
capitulez

ca me rapelle un certain Marzouki : Haa Nedebhom

Un discours sous couvert de réalisme, laisse un air de découragement, de capitulation, de faiblesse et d impuissance

C est grave
LE Tunisie et non pas LA Tunisie a besoin de virilité

moi-meme
| 05-07-2015 11:44
Votre erreur mr le président est d'avoir pactisé avec le diable : Rached Ghanouchi.

Il ne devrait y avoir aucune place pour des islamistes en politique (des ex terroristes qui avait un programme aussi dangereux) .

Nous sommes en train de payer ce que Ennahdha a laissé mettre en place : des entrainements de djihadistes sur le territoire, des pactes avec les islamistes...etc

Ce sera trop tard si vous fermez les yeux.

Mr Le président virez le vers traitre que vous avez laissé rentrer dans le système!!!!

tunivigil
| 05-07-2015 11:09
chokri belaid avait raison ;ses paroles étaient prémonitoires à propos d'ennahdha ;elle va détruire le pays ,c'est elle qui est derrière ce chaos;le pays est mité,gangréné avec la complicité de lahassas;je suis persuadé qu'il s'agit d'un plan murement réfléchi ,rien n'est du au hasard;que les démocrates laics se préparent au feu d'artifice final!la fuite ou la décapitation.

Patriote
| 05-07-2015 11:05
Mieux vaut tard que jamais.Les vrais terroristes,les vrais criminels et les vrais ennemis de notre cher pays sont Ennakba, le Cpr et tous ceux qui sont à leur solde.Commencez à nettoyer autour de vous monsieur le président.

rayan benne
| 05-07-2015 10:42
Merci pour votre commentaire et bonne continuation.

Amie de la Tunisie
| 05-07-2015 10:41
Enfin, enfin la classe politique à compris dans quel danger sont

l'état et la liberté de ses habitants. Ca a pris plus long temps.

Chaque personne, qui aime la Tunisie et ses peuples, espère

qu'il n'est pas t r o p tard, et qu'on arrête pas à demi chemin.

Les peuples ont payer trop cher pour leur liberté et mérite en

vivre!!!

J'aime, quand je viens dans mon bien aimé café à Hammamet et

le garcon me demande:'Un grand juice d'orange pressuré tout frais

comme toujours ?' en souriant.

Ou quand il me fait comme cadeau la 4. boule de glace,quand je veux une

fois pêcher à la fin du congé et ils n'ont pas cela sur la carte.

J'aime, quand la vendeuse dans la patisserie me demande d'un sourire 'malicieux':

Vous aimez 'verte'? parce quel m'a reconnue et sais que j'aime les vêtements verts

et aussi les pralinés vertes(pistace).

J'aime m'entretenir avec le vieil homme à Hammamet, qui se soucie des chats et

sacrifie beaucoup d'argent afin qu'il n'ont pas de la faim et échanger nos pensées

sur la politique et la situation pour les 'petits gens', les prix,le danger des grands

supermarchés européenne pour les petits vendeurs tunisiens  et des importes moins cher

pour les produits  de la Tunisie et l'existence de leurs producteurs.

Je l'aime acheter mes cartes postales chez ma vendeuse  où je les achète souvent et elle

est triste parce qu'elle n'a plus de timbres postes, mais me raconte où je peux les recevoir.

J'aime,quand le vendeur qui parle ma language veut me vendre quelque chose et je dois lui

dire, que malheureusement je n'ai plus besoin parce que je suis été prèsque 30 fois dans la

Tunisie ' le seule dont j'aurais besoin, ca seraient des timbres postes.

Et il envoye un de ses collaborateurs pour aller chercher les pour moi.

J'aime, quand je veux retourner de Nabeul par taxi et quand je commence à lui décrire le chemin

qu'il doit prendre et il le sait dèjà!

ETC...........

Ce sont tous les petits choses qui font la Tunisie et ses habitants ainsi agréable et pourquoi je

fais tout mon possible de changer l'idée de mes compatriotes et ami(e)s qu'ils ont de la Tunisie

et ses habitants!!!!

C'est pourquoi j'espère que la situation se change bientôt afin que je peux venir  à la Tunisie

vers la fin de l'été.

Mon congé est déjà réservé !!!

 

Toute ma compassion à toutes les braves Tunisien/nes.

Ne jamais se laisser décourager!

Quand on est toujours ensemble ' le bien va gagner !!!

Pour  une avenir plus heureuse

 

Votre amie

 

Amor
| 05-07-2015 10:25
Le président de la république était tenu, aujourd'hui même, de faire preuve de courage politique en reconnaissant toutes les erreurs commises tant par lui-même que par ses prédécesseurs depuis le 14/01/2011 menant à la déconfiture de l'État et à la division des Tunisiens.
Il était dans l'obligation d'annoncer :
* la réconciliation nationale et la fin du calvaire de tous les hauts cadres de l'État démis de leurs fonctions sans raison valable et de réintégrer ceux, parmi eux, qui accepteraient de le faire dans leurs fonctions, et d'arrêter toutes les poursuites basées sur des arguments fallacieux et dossiers montés de toutes pièces qui ne font nullement honneur à la Tunisie,
*la révision de la loi d'amnistie générale à fin d'en exclure tous ceux qui en avaient bénéficié indument notamment les terroristes du groupe de Soliman et biens d'autres dont des criminels de droit commun poursuivis pour des faits avérés de malversation,
*la révision du mode de gouvernance adopté qui s'est révélé très inadapté à la situation du pays, conduisant à l'effondrement de l'État.
Sans le courage politique, la Tunisie ne sortira pas du marasme dans lequel elle se trouve et sombrera, encore d'avantage, dans la violence sinon dans la guerre civile.

rayan benne
| 05-07-2015 10:13
Certains disent que l état d urgence est en leur faveur...
Voir mon précédent commentaire.