alexametrics
lundi 15 juillet 2024
Heure de Tunis : 16:44
Dernières news
Steg : les causes du black-out sont encore inconnues
20/09/2023 | 03:16
1 min
Steg : les causes du black-out sont encore inconnues

 

Le directeur de la communication à la Société tunisienne d’électricité et de gaz (Steg), Mounir Ghabry a publié, dans la nuit de mardi à mercredi 20 septembre 2023 vers 3 heures, un post sur son compte Facebook où il annonce que les équipes techniques étaient en train d’intervenir pour rétablir le courant.

Plusieurs régions de la Tunisie ont été plongées dans le noir à partir de 1h15. Des témoignages font état d’un incident survenu au niveau de la centrale de Radès. Des personnes ont publié des vidéos montrant ce qui semble être des explosions. Toutefois, le responsable de la Steg a assuré que les raisons restent méconnues et que les informations sur des explosions sont fausses.

On notera, cependant, que des équipes de la Protection civile ont été dépêchées à la centrale de Radès. Le ministre de l'Intérieur, Kamel Feki s'est aussi déplacé sur place, selon un communiqué du département.

 

I.L

20/09/2023 | 03:16
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Kays
Bizarre
a posté le 20-09-2023 à 11:02
Tiens une coupure d'électricité après une déclaration du Président ?
Ne sait-on pas que certains services de renseignements très performants sont très présents dans les pays du monde arabes?

Une attaque cyber, un sabotage ou voire plus sont très faciles voire enfantins pour certains. Nous savons que les nouvelles guerre seront dans le cyber mais aussi que ceux qui maîtriseront l'intelligence artificielle domineront les autres.

Heureusement d'autres services de renseignement non moins performants sont aussi présents et aident la Tunisie.

Qu'en est-il des nôtres ? Sont-ils adaptés? A t-on envisagé de les rendre beaucoup plus performants notamment en surveillant au moins sur notre territoire ceux qui nous surveillent? Il est grand temps de faire le bilan et débusquer toute taupe éventuelle. Dans cette période de nouvelle guerre froide les services de renseignement doivent encore mieux être dotés car ils sont les oreilles et les yeux de l'état. Si l'armée tunisienne n'est pas une armée puissante, nos services de renseignement doivent être parmi les meilleurs au monde, c'est un impératif catégorique.

Certaines déclarations n'ont pas une véritable plus value au niveau politique mais peuvent faire paraître fou , illisible, insaisissable, incohérent celui qui les prononce .

On doit dire que seuls certains dirigeants avaient usé de cette stratégie de communication dans l'Histoire récente du monde.
Ils aimaient passer pour fous. Kadhafi aimait cela particulièrement, plus récemment Trump aux USA, Chavez au Venuzuela. Pourtant aucun n'était fou, loin s'en faut. Ce trait de caractère peut avoir son intérêt mais il ne faut pas en abuser, chaque déclaration doit avoir une utilité politique. En la matière le Maroc est un exemple intéressant. Aucune déclaration n'ayant une utilité politique réelle n'est prononcée dans ce pays. Il faut reconnaître que Bourrita est un homme politique de très très haut niveau en la matière.

Ce qui est certain c'est que les procès en antisémitisme ne fonctionnent pas avec Saied.

D'ailleurs à force d'être utilisé ce procédé ( procès en antisemitisme) devient contre-productif pour ceux qui l'utilisent car il finit par faire passer des déclarations à la limite de l'antisémitisme pour courageuses aux yeux de certains et diabolise à outrance ceux qui les prononcent.

Pour ce qui concerne la question israélienne il faut noter une forte évolution dans le monde arabe même chez les plus récalcitrants.

Lorsque des états sont favorables à une solution à deux états ils reconnaissent de fait l'état d'Israel.
La question d'un état palestinien est un casse tête géopolitique pour Israël qu'il devient en réalité de plus en plus urgent à régler pour ce pays mais la géographie de la population palestinienne n'aide pas. L'urgence pour Israël est politique mais surtout économique. Israël sait que les pays arabes sont des marchés à terme très intéressants car l'état hébreux possède des technologies et un savoir faire potentiellement très demandé par les états en question. Si ce n'était la question palestinienne les relations commerciales d'israël et de ces pays seraient florissantes, les arabes n'ayant jamais eu de problème à commercer avec les juifs, le communautarisme économique n'existant pas chez les arabes, contrairement à d'autres.

D'ailleurs il ne fait aucun doute qu'un état palestinien aurait comme premier partenaire commercial Israël.

En réalité Israël aurait tout intérêt à régler la question palestinienne mais de part et d'autres certaines parties profitent du statu-quo et n'existent que par lui. La question sera de savoir quel lobby sera le plus puissant en Israël ( celui de l'armement ayant perdu beaucoup de terrain face à celui du high Tech)'?'

TAHYA TOUNES
DHEJ
ROBOCOP wake-up...
a posté le 20-09-2023 à 08:09
It is too late...
DHEJ
La liste des personnes recrutées par la STEG...
a posté le 20-09-2023 à 08:05
... Après janvier 2011 doit être sur le bureau de ROBOCOP!!!


L'idiot du bled
Le directeur s'appelle MOUNIR
a posté le 20-09-2023 à 07:38
MOUNIR "l'éclairant" ne nous a pas éclairé finalement sur les causes du problème.
annonyme9929
Question
a posté le 20-09-2023 à 03:52
L'électricité revien quand à peu près ?