alexametrics
dimanche 25 septembre 2022
Heure de Tunis : 08:43
Dernières news
Speech de Kaïs Saïed à 23 heures depuis le ministère de l'Intérieur
09/03/2022 | 09:02
4 min
Speech de Kaïs Saïed à 23 heures depuis le ministère de l'Intérieur


Le président de la République Kaïs Saïed a adressé, le 8 mars 2022, un message au peuple tunisien dans lequel il a assuré l’intégrité de l’Etat et la poursuite de la lutte contre la spéculation. « Que les Tunisiens soient rassurés ! Il existe un Etat défendant leurs intérêts… Nous restons fidèles aux attentes du peuple à une vie digne et à leurs droits à la nourriture et aux médicaments… Nous vaincrons contre les poches d'apostasie », a-t-il dit.

Durant une allocution enregistrée à 23 heures au ministère de l’Intérieur, Kaïs Saïed a appelé à une guerre contre les spéculateurs. « Nous travaillons dans le cadre de la loi. Un décret relatif aux circuits de famine les transformera en circuits de distribution… De telles spéculations n’ont pas eu lieu en décembre 2010 et durant les mois suivants. Nous n’avons pas observé cela après le 14 janvier 2011. Ceci signifie qu’il s’agit d’un acte humain ! », a-t-il déclaré.

Le chef de l’Etat a tenu à rassurer le peuple tunisien et a affirmé que l’Etat allait s’opposer à ces pratiques. « Le spéculateur ne cherche qu’à affamer et à porter atteinte au peuple ! Il cherche à porter atteinte à la paix sociale ! Je ne doute pas de votre intention de lutter contre cela ! », s’est-il exclamé.


Par la suite, le chef de l’Etat a estimé que plusieurs médias n’avaient pas joué leur rôle. Il a critiqué l’absence de sensibilisation des citoyens face aux fausses informations et intox visant à provoquer une situation de panique.

« Je suis venu ici pour vous parler des méthodes de travail à adopter pour lutter contre la spéculation… Nous allons entamer, par la grâce du Seigneur, la guerre contre ceux qui cherchent à affamer les Tunisiens et à abuser d’eux... Ceci n’avait pas eu lieu dans les années soixante. On cherche à porter atteinte à la société de l’intérieur. Ils sont habitués à utiliser de telles méthodes. Néanmoins, nous allons, en usant de la loi et du pouvoir de la loi, barrer la route aux spéculateurs et aux criminels qui ne se sentent pas concernés par la vie des citoyens ! », a-t-il poursuivi.




Le chef de l’Etat a affirmé que l’Etat et les hommes et femmes de l’Etat travaillaient continuellement pour assurer la sécurité alimentaire et la stabilité et garantir les conditions de dignité. Il a appelé le ministère public à entamer des poursuites judiciaires contre les spéculateurs.

« Nous ne laisserons pas aux spéculateurs et criminels la chance de marchander avec les droits des Tunisiens à la nourriture, aux médicaments et aux commodités de la vie ! Nous avons entamé une nouvelle phase de l’Histoire ! Nous l’avons entamée avec une détermination et une volonté fermes afin de réaliser les attentes du peuple et malgré les campagnes de distorsion et de déformation de la réalité ! », a-t-il ajouté.


Kaïs Saïed a, aussi, évoqué les vendus qui n’étaient considérés comme Tunisiens qu’en raison de leur nationalité. Il a affirmé que ces traîtres s’étaient mis au service de forces étrangères et cherchaient à provoquer un sentiment de peur et de panique auprès des citoyens. Il a cité les informations relayées par les internautes et indiquant une forte hausse des prix des produits de base tels que la farine, la semoule et le lait. « Il s’agit de produits subventionnés par l’Etat ! Par quel droit cherche-t-on à spéculer sur ces produits ? Nous allons nous y opposer ! La lutte contre la spéculation débutera, par la grâce de Dieu, à l’heure zéro ! Je vous remercie pour vos efforts ! », a-t-il dit.


S.G

09/03/2022 | 09:02
4 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Aucun sens
Le mot juste
a posté le 11-03-2022 à 03:30
Bon, il faut que tout le monde ouvre son dictionnaire et lise bien la définition de "spéculateur" et de "spéculation". Je ne sais pas s'il s'agit d'une mauvaise traduction de l'arabe, mais le mot spéculateur n'a absolument aucun sens utilisé par Kais Saied. Monopole, oligopole, consortium, cartel, et même à la limite mafia ... mais certainement pas "spéculateur"!
AT
Ithè Kèn fèlih rahou min èmis!
a posté le 09-03-2022 à 18:01
Je ne peux pas imaginer que Kaiis Saied nous dira un jour qu´il s´est trompé.., mais il dira - comme toujours- ce sont toujours les autres..
On continue à masturber ses paragraphes et ses decrets jusqu´au coma !
Nous attendrons qu'un sauveur (un Sidi Me7rez) nous tombe du ciel pour venir à notre secours et mettre fin à ce cauchemar..

Combien de temps cette catastrophe dans le pays va-t-elle durer jusqu'à ce que le dernier Goo..r et Ammar Bezzouir de BenouHilèl l'ait compris ?

Malla 7èlè, Malla 7èlè wa Rabbi Inoub 3lè Tounis!
slouma
contradictions destructrices dont je parlais
a posté le 09-03-2022 à 17:20
nous revoilà. Le problème est en face mais on regarde toujours à côté.
Fares
Comment?
a posté le 09-03-2022 à 16:26
Comment peut-il parler de la faim des tunisiens alors qu'il pue le luxe? Bien Installé dans un fauteuil très somptueux, portant un costume de luxe, de l'armani peut-être, des joues roses et bombées et un gros bide. L'indécence en personne.

Huit mois passés à se gaver de bonne bouffe en laissant les spéculateurs et les islamistes prendre des forces et le peuple mourir.

Ce discours sera sans suite comme tous les autres. Après la libération de Bhiri, ce clown aura de plus en plus du mal à convaincre quiconque. Un président "maskhara" comme dirait Adel Imam.
mourou
Apres l'invasion des Sauterelles pt 11 ans
a posté le 09-03-2022 à 15:59
Il est normal que le chantier soit gigantesque surtout qd le mal opère toujours même dans les petits recoins et la conjoncture internationale est défavorable. On rajoute à cela les marchands de rêves de démocratie parfaite et de liberté sans limites pour bien assaisonner et le pays est resté dans ses multiples contradictions dues simplement à des egos de personnes très revanchardes avides de réussite ou plutôt de défaite inconsciente. ( RBH a été bien attendu sur ce coup, ça le démange tellement d'égratigner ....KS, par principe. Joue t-il contre son camp ? dieu seul le sait )
Mansour Lahyani
Oui, bon, ça va : ça ne fait plus rire personne...
a posté le 09-03-2022 à 15:15
"Speech de Kaïs Saïed à 23 heures depuis le ministère de l'Intérieur" : pourquoi cette précision superfétatoire ? L'Empereur Bokayssa nous y a parfaitement habitués ! Il lui semble que ses propos obscurs et martiaux font encore plus impression à ces heures indues...
tounsi horr2
Et la mauvaise gestion ?
a posté le 09-03-2022 à 14:52
Il ne s'agit pas seulement des spéculateurs, il s'agit aussi de la contre bande des produits subventionnés, des médicaments et autres et également de la mauvaise gestion des commandes fermes et de non paiement des fournisseurs étrangers, ce qui a touché la crédibilité et l'image de marque de la Tunisie. Le ministère public doit entamer des poursuites judiciaires contre les spéculateurs le plus vite possible sans laxisme. Le Ministère du commerce et des autres ministères sont appelés à être plus réactifs et suivre l'exemple de réactivité du Président de la République. Le temps c'est de l'argent, La Cheffe du gouvernement doit sortir de son isolement et assurer le suivi rigoureux de son équipe ministériel en s'inspirant du caractère et des compétences du Ministre du Plan Monsieur Said qui connait bien son plan d'action.
premiumwatcher
Commencez par balayer devant votre porte
a posté le 09-03-2022 à 11:32
La Tunisie avait l'habitude de faire couvrir ses achats annuels par des banques internationales, Natexis... et commandait et se faisait livrer pour l'année. A l'heure où je vous parle les négo dans le monde portent déjà sur 2023 ! Que c'est-il passé ? C'est simple: mauvaise gestion et mauvaise anticipation ou un coup de poker : des bateaux sont bien arrivés en rade sans avoir étaient payés, certains ont rebroussé chemin et le blé a été fourgué ailleurs et d'autres, ont fini par être payés. La première fois dans l'histoire de la Tunisie, Ils ont fait le pari de patienter pour compléter les besoins ultérieurement alors qu'ils auraient pu puiser sur les réserves stratégiques de la BCT sachant qu'on ne peut parier avec ce genre de chose. Mais bon, l'incompétence totale. Par ailleurs, l'ogre de l'Etat a bouffé le peu de ressources en devises qui ont été mobilisées : salaires, dépenses de fonctionnement, augmentation stratosphérique du budget de la Présidence (3 fois plus que celle de BEN ALI). Concernant les "spéculateurs" et contrebandiers, il y en a toujours eu et ne représentent qu'une infime partie du business du Blé, fortement réglementé et contrôlé. Rien à changer, mais là KS vous invite à regarder ailleurs, vos mieux incriminer ces gens plutôt celui qui, en responsabilité, se taille la part du Lyon dans cette mascarade !! Certains parlent d'augmenter la taille des champs de blé: soit ! le plus grand propriétaire terrien est l'Etat et justement il faut des surfaces immenses et mécanisés pour le faire pour un retour sur investissement médiocre (pour rappel les céréaliers en Europe sont subventionnés pour qu'ils continuent à produire le blé). Le petit agriculteur qui plante des tomates ou des fraises n'a pas les moyens ni de faire du blé, ni de subir un retour sur investissement qui l'affame !! je ne parle même pas des engrais, devenus, par l'incompétence et la désinvolture de l'Etat, un composant si rare qui met en danger notre propre production actuelle. Assez de populisme, assez d'incompétences, apprenez à vous remettre en cause si vous êtes réellement intègre !! j'intervient rarement dans les histoires de la Tunisie, mais je l'ai dit en Juillet dernier : les populistes islamistes, pseudo-modernistes ont démolis le pays, KS va l'enterrer et le plus grave c'est que pour sauver sa peau, il va amplifier sa démarche destructive d'opposer les tunisiens les uns aux autres !!
MH
Excellent !!
a posté le à 13:37
Hélas, très peu de gens comprennent ce que vous dites.
Fares
Bravo
a posté le à 12:51
Merci pour cette analyse.
Chiabi
Toujours le même discours dans les ténèbres de la nuit
a posté le 09-03-2022 à 11:14
ILS
EUX
LES AURES
LES TRAITRES
LES SPECULATEURS
LES VENDUS
CEUX QUI AFFAMENT LE PEUPLE
VOILA A QUOI SE REDUIT LE LEXIQUE DE KS.
C'est vraiment affligeant de l'entendre répéter les mêmes choses creuse.
Quant au cadre, ministère de l'intérieur, cela en dit long sur son sens de la liberté, des droits et de la démocratie
Enfin, le cadre temporel c'est toujours le noir de la nuit, lui qui ne parle que des chambres noires
Nephentes
Commencez par nettoyer le Ministere de l'Iterieur
a posté le 09-03-2022 à 10:47
Et vous auriez fait fait un grand pas dans la lutte contre la spéculation.
Entre autres
Zarathustra
@Mr. Kais Said
a posté le 09-03-2022 à 10:44
@Mr. Kais Said: il faut agir tout de suite et encourager la culture des céréales et renoncer à certaines cultures agricoles en sol comme les fraises. Très Bientôt est la période de semis ( qui consiste à mettre en terre les graines ou semences) et après ça sera trop tard... Prière, Prière, Prière, faites quelques choses afin de transformer nos champs de fraises et de tomates en sol en champs de blé. Il n'y a aucun pays au monde qui produit encore les tomates et les fraises en sol...

Il faut comprendre que notre peuple risque la famine, si on ne réorganise pas déjà aujourd'hui nos priorités agricoles...

Welles
Allergie
a posté le à 13:53
Votre allergie aux fraises est assez comique et ridicule ; vous êtes sérieux vraiment quand vous dites que les champs de fraises handicapent la culture du blé en Tunisie. Franchement il faut être un crétin fini pour penser cela
El Chapo
Kaïs Gaddafi
a posté le 09-03-2022 à 10:14
L'heure du peuple a sonné !
L'heure de la victoire a sonné !
Révolution ! Révolution!
En avant tout ! Révolution
MFH
Les énnemis de la nation.
a posté le 09-03-2022 à 10:02
Il est évident que par apostats'? le Président désigne les khawanas, Khouenjias. C'est bien eux qui font la propagande d'une future pénurie des céréales et qui attisent ses effets. Est-ce l'islam tolère et recommande de tels agissements contre d'autres musulmans de la même communauté ?
Lotfih
a-t-il les capacités mentales et émotionnelles pour diriger un pays ?
a posté le 09-03-2022 à 10:01
ses discours hystériques et nevrosés ne feront qu'empirer la situation. il faut arrêter cette mascarade.
jilani
BN a parlé de clown
a posté le 09-03-2022 à 09:58
Ily a eu a avant de vrais présidents clown comme ce marzouki le tartour et feu bce qui pleurait au marché sur le prix élevé du poivron avec les larmes de crocodile en compagnie de mohsen marzouk, voilà un président qui défend réellement les intérêts du peuple et qui a le courage d'affronter ces mafieux islamistes et opportunistes. Les soi-disant démocrates comme ce mbarek, chebbi et bcp d'autres qu'on n'entend pas ces jours-ci sont à la recherche d'autres moyens pour perturber le fonctionnement de l'Etat. BN doit savoir que le peuple partout dans le monde a toujours raison, mais il ne peut pas se révolter tous les jours pour défendre ses intérêts. Les tunisiens ont de la chance d'avoir enfin un président honnête appuyé par la police et l'armée. N'oublions pas Boudhiaf le président algérien qui a voulu s'attaquer à la mafia en Algérie a été assassiné entrain de donner un discours.
Welles
Ridicule
a posté le à 13:57
Vous confondez honnêteté et compétence ; il ne suffit pas d'être honnête pour être compétant. Ce président est hors sol, une vraie catastrophe.
Lenet
Et toi welles t'es déjà enterré..
a posté le à 11:12
Le petit bouffon welles qui n'a jamais ouvert son clapet pendant la présidence désastreuse du couple bcs et la secte deux mafias notoires qui ont démoli totalement le pays...
Kaiess saied est un homme intègre et honnête n'en déplaise à tous le rcd et ses déchets..
nazou de la chameliere
J'ai arrêté de lire ,
a posté le 09-03-2022 à 09:54
A " par la grâce du seigneur "
Un facho qui parle de dieu ?!
Alors qu'un facho par définition ,pactise avec le diable !!!
Lenet
La naze et la chamelle
a posté le à 11:16
Continue à te bouffer la gerbe petite rageuse,le boss est soutenu par tout le peuple n'en déplaise à toutes les cailleras de ton espèce.
SAM53
FRERISTE
a posté le à 12:02
A la naze de la chameliere si le president etait un facho tu ne serais pas entrain d4ecrire sur ce site et tu serais deja en taule deouis belle lurette alors arretes ton char ben la chameliere
Dan
Vive le président
a posté le 09-03-2022 à 09:39
Et vive la Tunisie libre
Abir
Bla bla bla
a posté le 09-03-2022 à 09:29
La preuve,on a tout vu comment vous avez traité les kwanjias corrompus et criminels,vous les caressez au sens de poil ! Vous nous vendez que du vent! Ceux que vous menacez sont ceux que vous protégez et vous le savez et les connaissez très bien , c'est le criminels ganouchi, bhri et compagnie! S'il vous plaît arrêtez de prendre les Tunisiens pour des imbéciles! Depuis 2010,les Tunisiens ont tout appris et savent très bien le menteur et le honnête, le baratineur et le sérieux, le mauvais et le bon, donc , soyez à la hauteur de votre poste ou quittez la franchement,vous nous fatiguez avec votre bla bla bla vide et répété
Lenet
Combien t'es payée
a posté le à 11:19
Oh abir tu nous fais chier avec ton pdl et sa presidente le rcd et ses déchets..tu n'as toujours pas compris que le peuple vous a vomi Comme il a gerbé la secte criminelle..vous êtes les deux faces d'une même pièce....vous n'aurez plus jamais le pouvoir dans ce pays....
Gg
Coup d'épée dans l'eau, mais...
a posté le 09-03-2022 à 09:19
...comment lui donner tort?
La guerre en Ukraine et les sanction économiques créent des tensions inouïes sur les marchés de l'énergie et des denrées de base.
Toute l'humanité va en souffrir durement, même les pays qui n'ont rien à voir avec ce conflit majeur et n'y peuvent rien.
'?gypte, Tunisie... vont subir le coup d'une violence susceptible de les déstabiliser irrémédiablement.
Pendant ce temps, la spéculation va créer des fortunes criminelles.
Alors comment ne pas rêver d'une autorité mondiale sui bloquerait les prix et garantirait un accès juste et équitable à ces produits vitaux?
Président, on ne peut que vous comprendre et vous soutenir, et pleurer que rien ne pourra être fait.