alexametrics
Dernières news

Sondage Emrhod Consulting : Nabil Karoui continue sur sa trajectoire

Temps de lecture : 1 min
Sondage Emrhod Consulting : Nabil Karoui continue sur sa trajectoire

L'institut de sondage, Emrhod Consulting,  a publié, ce lundi 15 juillet 2019, les résultats de son dernier sondage d'opinion réalisé du 10 au 13 juillet courant.

Les résultats indiquent que le parti "Au cœur de la Tunisie" a légèrement régressé de 2,1% passant de 22,9% en juin dernier à 20,8% mais est resté tout de même à la première place dans la catégorie des intentions de vote lors des prochaines élections législatives.

Le parti Ennahdha est quant à lui arrivé à la deuxième place avec 8,6% tandis que l’association 3ich Tounsi a eu la 3e place des intentions de vote avec 6,8%.

Le parti Tahya Tounes a récolté 5,4%, Nidaa 4,7% et le Parti destourien libre (PDL) 3,8%.

Concernant les intentions de vote lors de la présidentielle, le président de Au cœur de la Tunisie et homme d’affaires, Nabil Karoui, est arrivé à la première place avec 23% sachant qu’en juin dernier 26,5% avaient indiqué qu’ils voteraient en sa faveur.

Kais Saïed, est arrivé deuxième (14%),  le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a eu la troisième place (7,8%), ensuite la présidente du PDL, Abir Moussi, (5,2%) et enfin le président du Harak et ancien chef de l’Etat, Moncef Marzouki, (3,1%).

A la question « Etes-vous très favorable, plutôt favorable, plutôt défavorable, très défavorable à cet amendement ou vous ne savez pas assez concernant le sujet pour avoir une opinion ? », 60% des personnes ayant répondu à ce sondage ont indiqué qu’elles étaient défavorables contre 29% favorables.

E.B.A.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (15)

Commenter

Bab ezzira
| 16-07-2019 13:52
Oui tout à fait, ils cherchent aveuglement le pouvoir et le prestige sans avoir les compétences requises et ils ignorent tout du nouveau régime politique du pays.
Notre ami le Baron affirme que les résultats des municipales du Bardo est le vrai baromètre. Avec Habel Charlaton, ils savourent la victoire de la secte du diable de 8 chaises gagnées avec ..... 1200 voix sur 44000 inscrites. Soit 150 voix par chaise. Avec wled houmti je peux m'offrir beaucoup plus de chaises , mais BOFFFF c'est la nouvelle démocratie à la *****(autocensure) ils nous prennent à l'usure KARHOUNA FI HYETNA ces fils de Moufida (hacha toutes les bonnes moufidas)

Le Baron
| 16-07-2019 11:40
ikbel elloumi pdg de emrohd consulting frangin de iadh elloumi membre du parti de Nabil Karoui ,je vous laisse deviner le reste ,sinon avec un minimum de jugeote les résultats des élections municipales du Bardo est le vrai baromètre

mourad
| 16-07-2019 11:19
Le plus gros problème que la Tunisie rencontre ce n'est rien d'autre que cette maudite constitution rédigée et voulue par les islamistes rétrogrades, ennemis de tout progrès ... Ne soyons pas dupes, le marzoughi et ben jaafar sont les 1 ers responsable de tous les malheurs du pays. Ils sont à l'initiative de tous les maux puisque, soutenant les barbus dans cette catastrophe : Ni le président de la république, ni le chef du gouvernement, ni l'ARP n'ont de majorité pour diriger le pays. Plus de 130 partis politiques, c'est aussi les islamistes qui ont oeuvré de sorte à ce que ça devienne des arrangements du genre, je te donne ceci tu me cède cela ..etc ... etc, bref un système ou la trahison est le vecteur principal .Bref, seule Madame Moussi pourrait sauver la mise à travers son programme qui consiste entre autre à passer à une III ème république, et tout ce qu'elle préconise
rajoutons à cela le contexte géopolitique où les sionistes se vengent des pays arabes et du maghreb par rapport à leur soutien à Hassan Nasrallah en 2006 et participent fortement à la déstabilisation de ces pays et, surtout que leurs populations souffrent le martyr
Enfin, peuple de Tunisie, écoutez et référez vous aux paroles et écrits de votre fameux poète Aboul kacem el Chabi; Faites le, permettez à madame Moussi de vous sortir de cet enfer autrement, ça sera le désastre ...

Akoubi Ammar.
| 16-07-2019 10:13
Si les chiffres des sondages sérieux ou truqués se confirment lors des prochaines élections législatives et présidentielle, on peut dire que ça sera la destruction pure et simple de l état. Avec l avènement des neo- escrocs et des girouettes des chancelleries étrangères le job désastreux entamé par les gouvernements de l après 14 janvier 2011 sera achevé et on risque de sombrer dans le désordre et le chaos. La vigilance des patriotes et des citoyens qui veulent du bien pour la Tunisie est nécessaire et nous avons le temps nécessaire pour contrecarrer ces fléaux qui veulent s imposer au peuple par les ruses, les irrégularités et l argent sale. La Tunisie sait de retrouver aux moments difficiles et ils ne passeront pas , idem pour les khaounjias, les terroristes et les rcdidtes recyclés. Investir dans la misère et la pauvreté est une méthode de lâche et de personnes sans scrupules n est pas les Karoui et Mme Dominique.

rz
| 16-07-2019 09:37
Après l'ère du grand Bourguiba, nos politiciens, pygmées de nature, sont transformés en jouets aux mains des services secrets américains, anglais, français et le mossad derrière tout cela et toute la comédie se joue désormais au grand jour et sous les feux de la rampe: les pays étrangers ont interrêt que le pays reste instable en attendant que le vent leur soit favorable et pour les locaux, certains par leur amateurisme et leur naïveté, sont achetés par des miettes pour les faire marcher ensuite à la baguette,tandis que d'autres se croient plus malins, ont un autre but: utiliser les fonds étrangers pour mettre la main sur le pays pour des décades et lui faire subir une transformation irréversible vers le sens contraire de l'Histoire; ils font tous fausse route et ils vont déchanter bientôt car ils ne saisissent toujours pas l'âme de ce pays: plier pour laisser passer l'ouragan et se redresser ensuite une fois passé.

HatemC
| 15-07-2019 22:55
Comment leur expliquer que nous sommes en régime parlementaire

Ce Karoui est un âne parlant, c'est bien le poste qu'il convoite, et s'adresse à des ânes parlants '?'
Il ne changera que sa connerie s'il est élu président '?' le pouvoir est à l'Assemblée et non à Carthage ..l'exécutif est castré, c'est le législatif qui gouverne '?'
Karoui et beaucoup d'autres ne l'ont pas compris ...

Karoui est un enfant gâté né avec une cuillère en or dans la bouche '?' il veut son jouet '?'

Il a tout de même compris, élu il est immunisé contre ses casseroles ... Bonne soirée '?' HC

Bab Ezzira
| 15-07-2019 20:18
Que les seules prérogatives d'un président de la République sont la sécurité nationale et les affaires étrangères.
D'après les sondages aucun GUINOLE cité ne possède l'expérience requise mais Boff on est bien chez les ânes parlants de la révolution brouettiste de 2011
Winnou elli yefhmekk yé Din ez***(autocensure)

Abir
| 15-07-2019 19:49
Question monsieur Emrhod pourquoi quand vous faites vos analyses sur les autres vous ne le faites pas pour madame Moussi et pourquoi elle a perdu sa place, je vous réponds parce que vous montez

HatemC
| 15-07-2019 19:34
Juste bof pour dire quelque chose '?' c'est tragique '?' HC

Ramiram
| 15-07-2019 18:49
Brabi osktou khir ,C'EST LAMENTABLE CETTE MASCARADE RIDICULE ET qui est faite sur mesure pour certains. WAIT AND SEE.

A lire aussi

"son attachement à l'assainissement du climat politique et social et au respect de la transparence

02/07/2020 20:06
0

Mohamed Moez Belhassine succède, ainsi, à Nabil Baziouche.

02/07/2020 20:06
0

Et les déductions sur les salaires des travailleurs.

02/07/2020 19:41
0

Il était DG à l'agence de promotion de l'Industrie.

02/07/2020 18:12
0