alexametrics
Dernières news

Seifeddine Makhlouf : je ne serai pas ministre !

Temps de lecture : 1 min
Seifeddine Makhlouf : je ne serai pas ministre !

Seifeddine Makhlouf, élu député du mouvement Al Karama, a précisé aujourd’hui, mardi 15 octobre 2019, qu’au sein du futur gouvernement, il ne sera « ni chef du gouvernement, ni ministre, ni secrétaire d’Etat ».

Il ajoute que les pourparlers sont en cours actuellement avec « Ennahdha, le mouvement Echaâb et le Courant démocratique » pour la formation du gouvernement mais que sa composition n’est pas encore claire à l’heure actuelle.

« Le chef du gouvernement doit être issu du parti majoritaire, élu par le peuple. Je suis contre un chef du gouvernement indépendant derrière lequel Ennahdha pourrait se cacher », a-t-il précisé par ailleurs.

 

Invité de Zouheir El Jiss, sur Jawhara Fm, Seifeddine Makhlouf a aussi réagi à la campagne appelant à l’abandon, pour les futurs députés, de leur immunité parlementaire.

S’il affirme qu’il « ne s’attachera pas à son immunité », il précise cependant que l'abandon de cette immunité peut créer un véritable chaos et qu'il fait l’objet de surenchères. « L’immunité parlementaire sert à protéger l’élu dans l’exercice de ses fonctions », a-t-il dit.

 

S.T

 

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (13)

Commenter

J.trad
| 16-10-2019 16:33
Les comptes se réglent ,même avec l'immunité ,c'est navrant ,mais c'est la réalité ,, il faut aussi avouer que certains profitent de l'immunité pour magouiller .c'est désolant ,mais c'est aussi ,la réalité , ce que je ne comprend pas c'est ce système de liste , ça n'aurait pas dû exister , une liste où seulement une tête est proposée à l'évaluation , et qui une fois avoir remporté un score amène un groupe d'inconnus , il n'y a aucune logique , c'est à écarter , carrément .

Boulo
| 16-10-2019 11:35
« L'immunité parlementaire sert à protéger l'élu dans l'exercice de ses fonctions »,
etrange la declaration du petit (politicien) Makhlouf.

Imed
| 16-10-2019 10:23
Ce minable, ce bon à rien refuse de prendre une haute fonction politique. Quelle perte, je pense que la Tunisie ne va jamais s'en remettre. Supplions le!!! Reste, si Maklouf... tu es le 1er ministre qu'il nous faut. Mdr...

A . V .
| 16-10-2019 09:13
Dommage moi je le vois ministre de l'énergie pour chercher du pétrole et du sel , et de virer les compagnies étrangères qui sont dans le sud actuellement , et demandé la jeunesse de Kais Saïed de prendre des pioches et des pelles pour creuser et chercher ce fameux pétrole caché.
Cette jeunesse ont commencé par nettoyer les rues et bientôt vont attaquer les champs pétroliers et les mines du sel .
Donc Makhlouf peut-être ministre de la jeunesse de l'énergie et de l'environnement.

MFH
| 16-10-2019 08:44
Si on a la conscience tranquille et si on est blanc comme neige, on n'a pas besoin d'immunité parlementaire. Elle n'est d'aucune utilité. Par contre, ceux qui y tiennent avec bec et ongles, ceux-là ont peur d'être rattrapés par leur passé et ce type en fait certainement partie.

CHDOULA
| 16-10-2019 08:40
Tu aurais fait un bon ministre des finances ! Occupe toi de payer tes dettes et arrête de faire de l'humour ! Ministre ! Non mais franchement ! Ministre ! Elle est bien bonne !

Hamma Jridi
| 15-10-2019 23:13
Je suis tout à fait d'accord avec le commentaire de Mr Mansour. Il faut supprimer l'immunité de nos lois. Immunité signifie impunité c'est grave qu'une nation qui se veut libre moderne et démocrate accepte que des personnes bénéficient abusivement d'une immunité uniquement parce qu'elles sont élues. Personne ne doit échapper à la justice même pas Le Président de la République. Notre nouveau Président l'à bien dit.la fonction du député est identique à toute autre fonction. Celui qui commet des erreurs volontaires ou motivées dans l'exercice de ses fonctions ou ailleurs devrait être sanctionnée. Sinon c'est la loi de la jungle. Même les juges et les avocats doivent suivre cette règle générale d'égalité devant la justice. Il faut crier et dire haut et très haut que le peuple ne veut plus de l'immunité il veut la justice et l'équité pour tout le monde. Adios à votre faux rêve Messieurs les élus Le Peuple ne répétera l'ancienne erreur et vous demandera des comptes à rendre et de vous présenter devant les juges en cas de fautes ,comme tout le monde.C'est la nouvelle histoire de notre Chère Tunisie.

Famous Corona
| 15-10-2019 22:19
Il ne manquait plus que ça!! Il faudra et d'urgence suspendre l'immunité parlementaire!

Tronçonneuse
| 15-10-2019 20:24
et aucun connard ne s'en passera

tunisien
| 15-10-2019 20:07
t'as bien fais petit les postes de gros calibres sont pour les grands

A lire aussi

Discours prononcé à l'occasion de la fête de la Femme

13/08/2020 19:45
11

Dont 38 à

13/08/2020 17:34
1

une situation préoccupante

13/08/2020 16:26
1