alexametrics
dimanche 25 septembre 2022
Heure de Tunis : 09:28
Dernières news
Samia Abbou : BCE n'est pas le président du peuple tunisien mais celui de la mafia !
10/05/2017 | 14:23
2 min
Samia Abbou : BCE n'est pas le président du peuple tunisien mais celui de la mafia !

 

La députée d’Attayar, Samia Abbou a violemment réagi ce mercredi 10 mai 2017, au discours du chef de l’Etat sur Shems FM, le qualifiant de «honteux».

Elle a en effet dit : « Le discours du président de la République est une honte ! Il a parlé au peuple tunisien comme si c’était un peuple arriéré, comme si on appartenait à un état sous-développé. Il n’a pas encore saisi qu’il y a une conscience qui a été acquise, que nous avons des intellectuels, des cadres et des gens qui ont fait des études ».

Et d’ajouter : « Son discours aurait pu être différent, sur le fond et sur la forme. Avec ce discours, le chef de l’Etat a prouvé qu’il n’est pas le président du peuple tunisien mais celui de quelques profiteurs qui sucent le sang du pays et qui volent ses biens. Il est en train de peser de tout son poids pour les protéger ».

 

Mme Abbou a successivement expliqué que le chef de l’Etat utilise maintenant l’armée pour les protéger, tout en avançant le symbole de l’intérêt national.

La députée a rappelé que récemment le code des hydrocarbures a été amendé mais que la version qui est passée est encore opaque. « Il est normal qu’on demande la transparence par rapport à ce qu’on a comme richesse » s’est-elle exclamée, avant d’ajouter : « Il fallait tout d’abord codifier la transparence des ressources avant d’envoyer l’armée ».

 

Dans son intervention, Mme Abbou a relevé le manque de clarté en ce qui concerne la loi de réconciliation : « Aujourd’hui, le président de la République a prouvé qu’il était contre la réconciliation ! Cette loi permettra de détourner la justice transitionnelle ainsi que la justice de base » a-t-elle également déploré.

Samia Abbou explique que selon elle, cette loi est vouée à protéger la famille du président : « Il n’est donc pas le président de la République mais celui de la mafia », a-t-elle conclu.

 

S.A


10/05/2017 | 14:23
2 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous

Commentaires (79)

Commenter

eshmoun
| 11-05-2017 19:37
Franchement la taille de la nuance entre membre (sic) et protecteur se calcule en millimètre....mais alors un soupçon me vient brutalement à l'esprit:cette indulgence ne serait-elle qu'une façon de manifester des dispositions à proposer dévouement et assistance dans l'administration de la thérapie destinée à soulager la pathologie supposée ...mais non diagnostiquée !prudence !

Bob
| 11-05-2017 18:15
il ne faut pas non exagérer la portée de la phrase. Elle n'a pas dit que le président est un membre de la mafia. mais qu'il est le président, c'est à dire le protecteur de la mafia. La nuance est de taille. C'est une critique dure mais elle est dans son droit. Je pense que cette dame est maline et n'aurait pas donner le bâton pour se faire battre. Elle manque de modestie comme la majorité des tunisiens.

manel
| 11-05-2017 15:15
eh oui la démocratie où tout est permis, insulte du chef de l'état...normalement elle doit être traduite devant la justice

K.Hmida7806
| 11-05-2017 14:37
Une créature aussi haineuse et nulle.
Insatisfaite, elle le crie sur tous les toits..
Tais toi connasse,on l'a compris et on t'a assez entendue.

Canalou
| 11-05-2017 14:18
Bce elu avec 1 million 700 000 de voix avec son intelligence sa connaissance du peuple tunisien et son,experience .son choix judicieux du mouvement national et la pensee bourguibienne .quel est le bilan des abbous qui critiquent sans programme ? le tunisien n est pas dupe dieu merci

Wild bled
| 11-05-2017 14:04
Ça ne mérite pas tant de commentaires sur business news. On n'a pas de temps à perdre. Je vous suggère de déguster une bonne glace.

eshmoun
| 11-05-2017 14:02
Comme d'hab.je m'incline vraiment devant la pertinence du commentaire et l'argumentation sans faille sachant,par ailleurs , que peu de gouvernements de par le monde peuvent se prévaloir d'échapper aux "infiltrations maffieuses"italiennes ( siciliennes sardes napol. n'dranghetta) turques russes libanaises arméniennes kazakhs ...la liste est longue!il paraît même qu'il existe une maffia tunisienne extrêmement performante ,notamment en matière de blanchiment vu l'assistance technique dont elle bénéficie depuis de nombreuses années de la part de celles nos voisins du "dessus" ; je veux dire ceux au-dessous desquels nous sommes , je voulais dire ceux au-dessous desquels nous nous situons géographiquement.... ouf! j'y suis arrivé (bien que n'étant pas ministre je préfère prendre mes précautions contre je ne sais quel "sida"....avec toutes ces virus mafiosi qui traînent sous nos cieux !
Là où j'ai kiffé grave c'est à propos du "plateau" du "MAGNIFIQUE" qui vaut bien ceux de meriem ,samir Nawfel et consorts et dont figurez -vous j'entends parler pour la première fois: lacune impardonnable , d'autant qu'il surpasse de loin la remarque machiste ,formulée grossièrement de Doumeng...mais que je me suis permis de reproduire sous une contrainte insupportable !La prochaine fois "tirez le premier" mon ami çà pourrait éviter des comportements peu avantageux !

hamahama
| 11-05-2017 12:42
si la Tunisie est dans cette situation, ces le fruit de quelques personnes qui croyez défendre le peuples , mais en faite il le mépris puisque elle insulte son président ,madame Abou manque beaucoup de souplesse de sagesse et de civisme et ne méritée pas la place ou elle ce trouve , ni mêmes son marie d'ailleurs , car il doit la raisonner au moins

rym
| 11-05-2017 12:40
Je la plains car je vois mal comment une personne avec tant de pathologies psycho-mentales pourrait un jour faire la réconciliation avec elle même! Rabbi yfarraj!

ntc
| 11-05-2017 12:20
Elle est malade , haineuse , impolie et manque beaucoup de finesse et de féminité . BCE , j'ai voté pour lui , il est mon président , donc d'après vous je suis " un mafieux " , Merci pour votre finesse et pour votre respect pour le peuple et pour le contribuable qui vous paye...