alexametrics
lundi 27 mai 2024
Heure de Tunis : 14:56
Dernières news
Sami Tahri : s'ils pensaient vraiment que la grève du 16 juin est politique ils ne seraient pas venu négocier
15/06/2022 | 15:43
2 min
Sami Tahri : s'ils pensaient vraiment que la grève du 16 juin est politique ils ne seraient pas venu négocier

 

Le secrétaire général adjoint de l'UGTT, Sami Tahri, a indiqué, ce mercredi 15 juin 2022, que le gouvernement de Najla Bouden devrait pouvoir réussir ses négociations internes avant d’entamer des négociations avec le FMI.

 

Intervenant au micro d’Elyes Gharbi sur Mosaïque FM, Sami Tahri a estimé que le gouvernement aurait dû préserver la paix sociale et respecter ses engagements envers ses partenaires sociaux pour être crédible devant les institutions financières internationales.

« Nous avons évoqué la grève générale en mars dernier, nous avons laissé du temps au gouvernement pour prendre ses dispositions mais il n’a pas bougé, la première réunion a eu lieu le 13 juin pour vous dire. Des parties veulent clairement que cette grève ait lieu et poussent vers cela en entravant toutes les démarches menant à des solutions.

Ils disent que la grève est politique mais s’ils le pensaient vraiment ils ne seraient pas venus négocier. Nous n’aurons jamais peur de le dire quand une grève est politique mais la grève du 16 juin ne l’est pas » a affirmé le syndicaliste.

 

Sami Tahri a ensuite confié qu’il y a eu tentatives d’infiltrer l’UGTT et que certains dirigeants ont même été conviés au dialogue national de Dar Dhiafa mais ont refusé d’y prendre part.

« L’UGTT est visée car elle est contre le programme proposé par le gouvernement au FMI et contre ce dialogue factice. Elle est donc attaquée et menacée et évidemment on pense pouvoir utiliser cette grève pour lui faire porter la responsabilité de la crise. Si cette grève ne débouche à rien de concret nous entamerons d’autres actions, nous sommes en train d’étudier les différentes options » a-t-il ajouté.

Sami Tahri a enfin précisé que la grève du 16 juin sera évaluée et qu’à la lumière de cette évaluation d’autres mouvements seront programmés.

 

 

 

 

M.B.Z

15/06/2022 | 15:43
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Citoyen_H
QU'ILS NE VIENNENT PAS CHIALER, QUAND CA LEUR EXPLOSERA à LA GUEULE .....................
a posté le 15-06-2022 à 20:33
Aucune pitié de la part de taboubi le zazzar et ses complices aussi incultes que lui.
Le pays est en faillite depuis 2014, avec le holdup de la troika sur les caisses de l'état, et l'analphabète se la joue en leader au détriment de millions de Tunisiens mal en point et d'une économie sous perfusion !!!

Si cette grève a lieu, je ne donnerai pas cher de la peau des gredins de la direction de l'ugtt.
Ca ne s'est jamais vu dans un pays, et non du tiers monde, mais du quart monde, comme les saltimbanques de la troika et de l'ugtt s'étaient appliqués à le concrétiser cette dernière décade.
L'heure est très grave et j'espère que Kaissoune le patriote sans peur ni reproche, écartera définitivement ces raclures, ces maitres chanteurs fainéants, qui n'ont jamais cessé de faire régresser notre NATION, depuis la maudite année 2011.


Tunisino
L'Ugtt
a posté le 15-06-2022 à 19:04
L'Ugtt est une organisation communiste, corrompue, opportuniste, et illettrée. Elle a toujours défendu l'indéfendable, elle veut que le pays marche à sa guise maladroite sans assumer les conséquences de ses approches malades. L'Ugtt, tout comme les islamistes, et les communistes, sont contre tout progrès réel de la Tunisie, par traîtrise ou par médiocrité.
BOUSS KHOUK
CETTE GREVE SERA LA FIN de taboubi !
a posté le 15-06-2022 à 18:39
L'UGTT se fara avec d'autres en connaissants leurs limites droits et devoirs ..
Zba
Vous finirez mal tres mal
a posté le 15-06-2022 à 18:30
Vous taboubi et vos complices , vous finirez mal très mals comme ghanouchi, ben smail,....
Comme tous les ennemis de la Tunisie
Sherlock Homss
On les reconnaîtra à l'odeur
a posté le 15-06-2022 à 15:57
Maintenant pour sortir du merdier dans lequel ils ont plongé tête baissée, ça va être une surenchère de conneries sur conneries et ils finiront par prêcher dans le désert, tant mieux, plus ils se ridiculisent, plus ça sera facile de s'en débarrasser, car même sortis du merdier, ils pueront assez pour qu'on puisse les "sentir" à distance...