alexametrics
jeudi 08 juin 2023
Heure de Tunis : 06:32
Dernières news
Sami Tahri : l’UGTT est toujours prête à dialoguer en dépit des différends
02/02/2023 | 09:05
2 min
Sami Tahri : l’UGTT est toujours prête à dialoguer en dépit des différends


Le secrétaire général adjoint de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Sami Tahri, est revenu, jeudi 2 février 2023, sur la situation politique et économique du pays. 
 
Dans une intervention téléphonique dans l’émission Expresso sur Express FM, il a avancé, au micro de Wassim Ben Larbi, qu’une initiative politique basée sur l’ouverture pourrait avoir un impact positif sur la note souveraine du pays. 
 
Le syndicaliste réagissait à la dégradation de la note de la Tunisie et de quelques banques de la place par l’agence de notation Moody’s. Celle-ci a abaissé, la semaine dernière, la note de la Tunisie à Caa2 avec perspectives négatives, ainsi que les notations de la dette senior non garantie et la notation senior non garantie de la Banque centrale de Tunisie. 
 
 
Selon Sami Tahri, le président de la République devrait contribuer à la création d’un environnement propice à la redynamisation de l’économie en appelant notamment à l’accalmie et cesser de s’adresser au peuple en les qualifiant de « traîtres et complotistes ».  
 
Mettant en garde contre les répercussions du manque de visibilité sur la note de la Tunisie, il a ajouté que l’UGTT était toujours prête à dialoguer en dépit des différends, contrairement à « ceux qui appellent au boycott de la Tunisie et à la suspension des aides ». 
 
 
Il a affirmé que la Centrale syndicale aspirait à une solution différente de ce que propose le gouvernement Najla Bouden dont le seul objectif est d’être « le disciple parfait » des bailleurs de fonds, en référence aux négociations avec le Fonds monétaire international (FMI). 
 
Revenant sur l’initiative des organisations nationales, le syndicaliste a assuré que cette initiative était ouverte à toutes les parties et en premier au président de la République, Kaïs Saïed. Il a noté, toutefois, que l’UGTT et les organisations partenaires traceraient une autre voie si le chef de l’État persistait dans son rejet du dialogue. 
 
L’Union générale tunisienne du travail appuyée par l’Ordre des avocats, la Ligue tunisienne de défense des droits de l’Homme et le Forum tunisien des droits économiques et sociaux, envisage une initiative à trois dimensions (politique, économique et sociale) qui pourrait se concrétiser sous la forme d’un dialogue national dont l’aboutissement sera une feuille de route pour le sauvetage du pays. Cette initiative reste ouverte aux autres organisations nationales, composantes de la société civile et partis politiques. 
 
 

N.J. 

 

 

02/02/2023 | 09:05
2 min
Suivez-nous
Commentaires
SALIM
COUP DE MAITRE DE KAIS SAIED
a posté le 02-02-2023 à 16:04
Maintenant vous voyez que l'UGTT est en position de faiblesse et en recul.L'UGTT parle t-elle encore de son 'initiative du dialogue'.Ou sont ses commissions d'experts.L'UGTT s'occupe maintenant de ses problemes et de ses affaires avec la justice .Elle essaie de sauver sa peau.ET SAUVE QUI PEUT.
Sixtus
Pourvu que
a posté le 02-02-2023 à 14:51
Le schéma de 1978 ne se répète pas.
https://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMEve/928?fbclid=IwAR2OJFgAebXPzZ0ySXtJKCaTbpdlot7IIlp57rDu7OPx8IIUWagRVKQ38xY&mibextid=Zxz2cZ
Tog
Un ignorant ,un prétentieux et un destructeur
a posté le 02-02-2023 à 13:57
Qu'il se taise à jamais cet individu. Ces pseudo syndicalistes doivent être jugés pour leur comportement et pour une richesse injustifiée qu'ils ont acquis pour leur appartenance à une organisation sensée défendre l'intérêt et le droit des salariés .leur sale BESOGNE est le chantage du gouvernement par les GR'?VES ET UNIQUEMENT LES GR'?VES .
SALIM
TOT OU TARD LES MEMBRES DU BUREAU EXECUTIF DE L'UGTT SERONT ARRETES MAIS SANS 26 JANVIER.
a posté le 02-02-2023 à 12:59
Et ils seront arretés par application de la loi et SANS REGRET.Et pour l'interet des travailleurs et de la Tunisie.A commencer par les IMPOLIS. Et n'oubliez pas que l'état d'URGENCE a été prolongé cette fois de 11 mois et jusqu'au 31 decembre 2023.
DIEHK
Qu'est ce que tu gagneras ?
a posté le à 13:24
Tu resteras toujours 1 Milas !!!
Tache indélébile du haut niveau d'instruction des incultes post-25/07/ ?
J'espère que je me trompe!
Abel Chater
Toujours à ne s'incliner que devant les dictateurs. «L'UGTT était toujours prête à dialoguer en dépit des différends», nous dit ce trouillard Sami Tahri, alors qu'il continue à trahir les partis politiques de la Révolution du 14 janvier 2011, que son UGTT a sabotés et a intrigué contre eux, par une hautaineté mafieuse sans foi ni loi !!!
a posté le 02-02-2023 à 12:42
«Kallou, yè Baba, el-kèlb yèkil fil Hindi. Jèoubou Bouh : khallih yèèkil, and Khraâh tèssmaâ Awèh», traduit en français :(Papa, le chien mange des figues de Barbarie «Hindi». Le père lui répond :laisse-le faire, il va crier et hurler lorsqu'il sera constipé).
Maintenant, après avoir trop consommé d'intérêts et de profits même personnels, qu'ils ont imposés aux nouveaux gouvernants après la Révolution du 14 janvier 2011, par toutes les formes de leurs chantages politiques, apolitiques et socioéconomiques, ceux de l'UGTT font semblant d'être les victimes d'Ennahdha. Ce même parti politique d'Ennahdha, qui n'a pas gouverné une seule journée après la fin de la Troïka en 2013. Ils n'osent même pas proférer un centième des menaces contre le président Kaïs Saïed, que leur Tabboubi ne cessa d'articuler contre tous les gouvernements de notre transition démocratique.
Ces syndicalistes saboteurs de notre transition démocratique, se sont vite alignés du côté du coup d'Etat des klaxons du 25 juillet 2021. Ils ont pensé pouvoir continuer leur sale jeu, même avec l'imprévisible Kaïs Saïed. Mais il n'a pas voulu d'eux. Il les a répudiés par le revers de sa main. Ils ont changé de tactique et ont poursuivi leurs manipulations politiques avec des jeunes arrivistes, qui ne leur connaissent pas leurs crimes. Ils ont dit vouloir écarter les partis politiques qu'ils ont lésés durant les onze années postrévolutions. Ils ont pensé pouvoir nous revenir sur la scène politique de la Tunisie, par le biais des informations d'Al Jazeera. Ils oublient que le président Kaïs Saïed et ses Forces armées devenus marionnettes des Lévy de France, en coopération avec les dictateurs arabes ennemis de la démocratie, ont un autre plan à l'égyptienne, pour détruire la Tunisie et pour la faire reculer à l'âge de la pierre.
«Mèn kèènè fi Niimè wè lèm yèchkor, kharajè minhè wèlèm yèchoôr» en français (celui qui ne reconnaît pas la Protection et le Soutien d'Allah le Tout Puissant, les perd sans se rendre compte).
Bien que le Tout Puissant nous ait sauvé notre Patrie tunisienne parmi toutes ces guerres civiles dans le monde arabe, les ennemis de l'Islam n'ont fait que pleurnicher les meilleures onze années de toute l'histoire de la Tunisie, jusqu'à les avoir nommées en leur propre «décennie noire». Maintenant, ils le paient cash, comme c'est le cas des Egyptiens. Ils rampent à quatre, pour un paquet de lait ou pour un kilogramme de sucre.
Allah yèhlik Ass-hab el-charr.
TRE
Chater Héthi bèhia barcha!
a posté le à 16:17
«Kallou, yè Baba, el-kèlb yèkil fil Hindi. Jèoubou Bouh : khallih yèèkil, and Khraâh tèssmaâ Awèh»
Naim
'?viter de mélangez les torchon et les serviettes.
a posté le 02-02-2023 à 10:33
D'abord, vous devez, vous, les pentes de l'ugtt, vous devriez justifier la provenance de vos larges richesses devant la justice et ceux qui n'ont rien à se reprocher peuvent, éventuellement, participer au dialogue si le President Kaïs Saïed trouve nécessaire votre présence parmis les protagonists.
The Mirror
Dialoguer avec des Coupeurs de Route
a posté le 02-02-2023 à 10:11
Il est temps de remettre les bandits de l'UGTT à leur place. Cela ne peut se faire qu'avec une poignée de fer, avec détermination, avec conviction et dans le cadre de la loi.

Quatre urgences à mettent place:

- l'UGTT ne doit pas avoir le monopole du syndicalisme. L'Etat doit encourager les initiatives à créer d'autres organisations syndicales. L'UGTT de Farhat Hached est morte avec Habib Achour. Il ne faut plus se faire d'illusions: les bandits qui dirigent actuellement la Centrale syndicale se fichent totalement des valeurs de Farhat Hached, ils ne sont là que pour sucer le sang des ouvriers et de l'Etat, pour leur propre compte,
- l'Etat doit immédiatement cesser de servir l'UGTT en ramassant les frais d'affiliation des syndiqués, pour les verser ensuite dans les caisses de l'UGTT. Ceci ne fait pas partie des attributions d'un Etat qui se respecte, ceci est indigne et il faut l'arrêter immédiatement,
- Golden Rule: une journée de grève est une journée NON payée. Ceci est connu par le Gouvernement, ceci est connu par l'UGTT, ceci est connu par les grévistes, mais, le MALHEUR C'EST QUE LE GOUVERNEMENT NE L'APPLIQUE PAS. Il est temps d'appliquer la loi,
- en période de grève, il faut révoquer définitivement tout employé qui refuse la réquisition. C'est la loi, je n'invente rien.
DHEJ
Ca donne des idées...
a posté le à 11:10
Rétention des frais comme rétention des notes!
DHEJ
ROBOCOP saura-t-il améliorer cette définition?
a posté le 02-02-2023 à 09:56
"La grève est la dénomination donnée à un mouvement collectif pris à l'initiative de tout ou partie du personnel d'une entreprise, destiné en général à contraindre l'employeur à la négociation des conditions de travail et de rémunération".
DIEHK
Mon cher DHEJ, j'ai.....
a posté le à 13:32
Mon cher DHEJ, j'ai 2 réponses à votre question:
1) La grève C : Terrain plat formé de sables et de graviers, situé au bord de la mer ou d'un cours d'eau.
Navire échoué sur la grève.
2) C'est quoi, une grève'?
Le mot grève tire son origine de la place de Grève, une plage de graviers située au Moyen '?ge au bord de la Seine, à Paris. Ceux qui n'avaient pas d'emploi venaient y chercher du travail. Faire grève signifiait alors se tenir sur la place et attendre du travail.

Depuis le 19e siècle, faire grève, c'est arrêter de travailler afin d'obtenir dans son entreprise de meilleures conditions de travail'?' Mais ça peut aussi être un mouvement de mobilisation, où des lycéens et des étudiants cessent d'aller en cours pour protester contre des lois qu'ils trouvent injustes.
C tout ce que j'ai trouvé aux tribulation d'1 dégénéré zautiste dingo.....

Judili58
ET CA CONTINUE
a posté le 02-02-2023 à 09:42
L'ugtt ne veut pas arrêter de faire de la politique. L'heure n'est pas au centralisme syndical par essence politique !!! L'action syndicale est l'affaire des syndicats de base en concertation avec les employeurs dans un cadre de cogestion.
A4
Dialogue ?
a posté le 02-02-2023 à 09:39
A ceux qui croient pouvoir dialoguer avec un DIEU:

ROBOCOP (3)
Ecrit par A4 - Tunis, le 10 Octobre 2021

Tel un maudit pécheur
Je viens vous avouer
Mon passé de tricheur
Aux actes inavoués

Tel un vil repenti
A genoux je me mets
Je me fais tout petit
Pour me faire pardonner

Car le jour du destin
Désertant les urnes
J'ai brûlé mon bulletin
Restant taciturne

J'ai voulu faire le fou
Faire semblant d'ignorer
L'immense Manitou
L'unique à adorer

Moi, minable terrien
Comptant le temps en jour
Mais ne comprenant rien
Aux éloquents discours

Je m'émeus quand j'entends
Ces mots de vérité
Qui disent que le temps
N'est qu'une éternité

Dans une éternité
Ou même peut-être deux
Nous saurons, hébétés
Les décisions du Dieu

Nous saurons que c'est lui
Qui seul peut décréter
Quand entre lui et lui
Il peut se concerter

Quant à ceux qui veulent
Entamer un dialogue
Il ordonnera seul
D'ouvrir son monologue

Il leur dira, haletant
D'un air désabusé
Quand ça sera l'instant
De lancer les fusées

En attendant cette heure
J'ai un pèlerinage
A faire loin des voyeurs
Au temple de Carthage

Je dois me prosterner
Pour rentrer dans les rangs
Prier et entonner
Que "Rabb'ocop est grand" !
A3-DIEHK
@ Mon cher maître A4
a posté le à 13:45
@ Mon cher maître A4 de la part de DIEHK A3 ?
Avec votre permission j'ai constitué
Un petit grand livre
des vos écrits et poésies
Les pauvres se retrouverons en les lisant
Les malades et autistes les maudiront
Les gueux et autres incultes de vos écrits
N'ont rien compris
Seuls les "Echaboo Youridoo" n'ont rien à cirer
De vos poésies et écrits, ils n'ont rien à cirer
à cause de leurs incultures sociétales
Et leurs origines médiévales.....
Pardon pour les rimes!!!
Le nom de ses versets Histo-sataniques : C'est quoi 1 format (sans rigolade)....