alexametrics
dimanche 03 mars 2024
Heure de Tunis : 12:49
Dernières news
Saida Garrach interdite d’accéder aux locaux de la télévision nationale
20/11/2023 | 12:01
1 min
Saida Garrach interdite d’accéder aux locaux de la télévision nationale

 

L’avocate, Saida Garrach a affirmé, dans un post publié, ce lundi 20 novembre 2023, sur les réseaux sociaux, avoir été interdite d’accéder aux locaux de l’administration de la télévision nationale.

Elle a expliqué qu’elle représente une employée de la télévision nationale traduite devant le conseil de discipline et qu’elle s’est rendue au siège de l’institution pour en informer officiellement l'organisme et prendre une copie du dossier.

Saida Garrach a précisé que c’est la directrice des affaires administratives qui lui a interdit l’accès à la télévision nationale.

L’avocate a publié par la suite un second post où elle a remercié la PDG de la télévision nationale pour avoir pris contact avec elle et autorisée à copier le dossier de la plaignante. Elle a néanmoins souligné qu’un procès-verbal, concernant l’interdiction dont elle a fait l’objet, a été dressé par un huissier de justice.

 

M.B.Z

20/11/2023 | 12:01
1 min
Suivez-nous
Commentaires
naceur fah
Le comble de la lâcheté
a posté le 20-11-2023 à 12:37
C'est exactement ce qui est arrivé à Abir Moussi, l'administration représentant l'Etat refuse de recevoir du courrier et autres avis à caractère légal. Que prévoit la loi dans ce cas? Pas grand chose à ma connaissance, Les textes ayant été promulgués à une époque où l'Etat été au dessus de ces mesquineries. Même chose pour le non respect des arrêtés du tribunal administratif prononcés contre l'Etat.
Abdelaziz
Lâcheté
a posté le à 14:19
C'est de la lâcheté en effet, mais sans comparaison avec le cas Moussi. Celle-ci était dans son rôle politique du show continu, car elle aurait pu adresser son courrier par voie d'huissier. Alors que Garrach était en mission professionnelle en tant qu'avocate pour assister un employé traduit devant le conseil de discipline, tel que le stipule le code de la fonction publique.
Ceci dit, je m'oppose fermement à l'arrestation de Mme Moussi et réclame sa libération immédiate.