alexametrics
mercredi 17 août 2022
Heure de Tunis : 05:30
Dernières news
Renversement du pouvoir en Libye, l'armée aurait pris le contrôle (vidéo) (MAJ)
14/02/2014 | 1
min
Renversement du pouvoir en Libye, l'armée aurait pris le contrôle (vidéo) (MAJ)
{legende_image}
La Libye a connu un putsch militaire au matin du vendredi 14 février 2014. Le renversement du pouvoir s'est matérialisé par la suspension du gouvernement et du parlement. Il est conduit par l'armée libyenne sous l'égide de Khalifa Hafter, ancien général des forces terrestres libyennes.

Selon une déclaration faite à ce propos, Khalifa Hafter justifie cette démarche par la nécessité de protéger la population libyenne contre la violence des milices militaires. Il a ajouté que l'armée a été obligée d'intervenir pour éviter à la Libye de perdre ses ressources et de voir sa population décimée.

Il a tenu à préciser que ce mouvement n'est pas un putsch militaire dans le sens traditionnel du terme et que ce n'est pas une voie pour la mise en place d'un pouvoir militaire. Pour le prouver, les chefs de l'armée libyenne vont présenter une feuille de route dont les détails seront connus dans quelques jours après avoir été discuté avec les forces politiques du pays. Les premiers pas de cette feuille de route seront la mise en place d'une instance présidentielle qui devra charger une personne de constituer un gouvernement restreint et temporaire. Une instance de défense nationale, relevant de l'instance présidentielle, sera également créée. Cette instance se chargera de toutes les affaires concernant la défense du territoire libyen et la sûreté intérieure.

Il est également question d'activer les lois transitionnelles pour assurer le respect de la loi. Khalifa Hafter a ajouté que l'espoir était de mise et qu'il est temps de se consacrer au travail et à la construction de la nation libyenne. Pour conclure, la direction générale de l'armée demande au peuple de l'aider dans cette mission en ajoutant qu'ils pouvaient continuer à vivre normalement. Khalifa Hafter a également invité l'ensemble des forces de l'ordre libyennes à rejoindre leurs postes et à aider au sauvetage du pays. Il a conclu en disant que tous les engagements extérieurs et les accords bilatéraux de la Libye seront respectés et qu'il n'est pas question de les remettre en cause.


Le chef du gouvernement libyen, Ali Zeidan, a réagi à l'annonce faite par les militaires libyens. Il a déclaré qu'il était hors de question de tolérer le "vol de la révolution", selon ses dires  sur la chaîne Al Alrabiya. Il a également déclaré que les mesures nécessaires seront prises contre Khalifa Hafter en précisant que le gouvernement et le parlement poursuivaient leurs fonctions normalement. Ali Zeidan a également appelé l'armée libyenne à faire preuve de responsabilité.



M.A
14/02/2014 | 1
min
Suivez-nous